Prix Artémisia 2021 pour « Moi, Mikko et Annikki » !

« Moi, Mikko et Annikki », c’est l’histoire d’un jeune couple qui s’installe dans le quartier d’Annikki : l’un des rares îlots historiques préservés de Tampere, dans le sud de la Finlande (à 180 kilomètres d’Helsinki). Il rejoint les autres habitants en lutte contre les prétentions de promoteurs immobiliers qui veulent détruire leurs maisons traditionnelles, avec la complicité des élus. Pacifiquement et de façon très déterminée, les habitants résistent pour sauver leur patrimoine qui est aussi celui de leur pays…

Publié en 2014 en Finlande, « Moi, Mikko et Annikki » a obtenu le prix Cartoonia, en 2015. La version en français de l’album de l’auteure Tiitu Takalo reçoit aujourd’hui le prix Artémisia, dont l’association décerne tous les ans un prix à un album féminin et féministe, pour valoriser l’œuvre et son autrice (en 2020, c’était le très beau « Ada » de Barbara Baldi  – cf. chronique -).

L’auteure raconte de façon détaillée ces combats quotidiens pour éviter la modernisation et le gentrification de leur ville. En cela, ce récit est exemplaire et vaut pour toutes les résistances à l’uniformisation bétonnée des villes.

S’appuyant sur l’histoire de sa cité, de sa fondation à la fin du XVIIIsiècle, la dessinatrice use de plusieurs styles graphiques différents, selon le type de séquences : tous très aboutis, pour ne pas dire impressionnants.

Didier QUELLA-GUYOT ; http://bdzoom.com/author/DidierQG/

[L@BD-> http://9990045v.esidoc.fr/] et sur Facebook.

« Moi, Mikko et Annikki » par Tiitu Takalo

Éditions Rue de l’Échiquier (21,90 €) – EAN : 9782374251943

Galerie

Les commentaires sont fermés.