C’est Noël avant l’heure chez Dupuis !

Grâce au couple Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault, lequel a sélectionné 65 courts récits de Noël publiés dans le beau journal Spirou entre 1955 et 1969, nous avons droit, juste à temps pour mettre sous le sapin, à un florilège de l’âge d’or de la bande dessinée franco-belge : de Jijé à Roba, en passant par Franquin, Morris, Peyo, Will, MiTacq, Paape, Tillieux, Jidéhem, Hausman, Macherot, Berck, Salvérius, Fournier, Derib, Bara, Ryssack, Degotte, Devos, Rosy, Cauvin, et bien d’autres encore…

Comme nous le rappellent les Monsieur et Madame Patrimoine des éditions Dupuis dans leur introduction, les contes de Noël du journal Spirou figurent, sans doute, parmi les souvenirs les plus doux des lecteurs de l’hebdomadaire de l’éditeur de Marcinelle, dont le fondateur (Jean Dupuis) était porté par une foi chrétienne inconditionnelle.

Pour transmettre ces valeurs de fraternité et de partage, le visionnaire doyen demandait régulièrement à ses principaux collaborateurs de commémorer les fêtes de fin d’année en réalisant, au détour des pages de Spirou, couvertures, illustrations ou récits évocateurs.

Cependant, les numéros spéciaux de Noël, à proprement parler, n’apparaîtront vraiment qu’en décembre 1955, sous l’impulsion du rédacteur en chef Yvan Delporte : anticlérical pourtant notoire !

Depuis, la tradition s’est perpétuée — et c’est toujours le cas aujourd’hui —, mais c’est jusqu’en 1969 que nous eûmes droit aux plus beaux moments évoquant la magie de Noël : nostalgie, quand tu nous tiens…

Ce pavé de 240 pages (1) — qui bénéficie d’une superbe maquette de Philippe Ghielmetti — regroupe donc d’humoristiques récits souvent tendres ou poétiques, pour la plupart inédits en albums, où interviennent de nombreux personnages légendaires du 9e art : « Spirou et Fantasio », « Johan et Pirlouit », « Marsupilami », « Boule et Bill », « Gaston Lagaffe », « Les Schtroumpfs », « Les Tuniques bleues », « Sophie », « Sibylline », « Marc Lebut et son voisin », ou encore « Attila ».

Sans oublier « Bobo » de Deliège et Rosy, « Le Vieux Nick et Barbe-Noire » de Marcel Remacle, « Saki et Zunie » de René Hausman et « Blondin et Cirage » de Jijé : quatre excellentes séries qui mériteraient vraiment d’avoir, elles aussi (et comme bien d’autres), leurs propres intégrales patrimoniales aux éditions Dupuis !

Gilles RATIER

(1)  Notons qu’il ne s’agit pas du premier regroupement des merveilleux contes, illustrations ou courtes bandes dessinées parus sur ce thème dans Spirou, puisque les éditions Dupuis ont déjà proposé, en 1978, une compilation — certes bien moins imposante — également titrée « Contes de Noël », dans la collection Les Meilleurs Récits du journal de Spirou (dont c’était d’ailleurs le premier opus) avec les histoires signées Jijé, Peyo, Tillieux, Macherot, Fournier, Deliège ou Rosy, mais également d’autres dues à Mittéï, ou à Seron. Il existe aussi un petit album qui a été édité par le Centre belge de la bande dessinée et La Poste belge en 2002, à l’occasion de l’émission d’une série de timbres consacrés à Noël : un recueil qui reprend sept récits complets ou gags publiés dans SpirouTintin ou ailleurs, et dessinés par Dany, Fournier, Dupa, Hausman, Will et De Marck & De Wulf.

« Contes de Noël du journal Spirou : 1955-1969 » collectif

Éditions Dupuis (35 €) — EAN : 979-1-0347-3818-2

Galerie

9 réponses à C’est Noël avant l’heure chez Dupuis !

  1. bonjour,

    s’agit ‘i d’une integrale de la période?

    comme toujours chez dupuis mauvaise qualité de paper.

    • Gilles Ratier dit :

      Bonjour !
      Je pensais avoir été clair en précisant, dès la première phrase de l’article, que pour cet ouvrage le couple Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault « a sélectionné 65 courts récits de Noël publiés dans le beau journal Spirou entre 1955 et 1969″ ! Or, si c’est une sélection, il y a donc peu de chances que ce soit une intégrale. Mais j’essaierai d’être plus explicite une prochaine fois…
      Bien cordialement et bonnes fêtes…
      Gilles Ratier

  2. Fred dit :

    Depuis pas mal d’années déjà, les pavés de chez Dupuis sont imprimés sur du Munken Print Cream de chez Arctic, un magnifique bouffant qui valorise au mieux ces éditions patrimoniales ! que voulez-vous ? un couché brillant comme celui des revues de dentisterie ?!

    • Gilles.G dit :

      Et toc ! vous avez bien répondu, le papier et la qualité de ces intrégrales Dupuis sont EXCELLENTES !

  3. Henri Khanan dit :

    Les intégrales Dupuis bénéficient d’un excellent travail de maquette, de rédactionnel ajouté et d’impression. Rien à redire!

    • Raphaël G. dit :

      Il faut quand même préciser les Intégrales les plus récentes de chez Dupuis sont parfaites.

      Les premières intégrales de Buck Danny ou de Gil Jourdan sur du papier très fin et sans dossier explicatif n’avaient pas grand intérêt.
      Actuellement, vu la qualité des produits même quand on a déjà les albums séparés, on a envie d’acquérir ces intégrales, la plupart des éditeurs se sont d’ailleurs inspirés de la formule Dupuis avec un dossier rédactionnel solide et des dessins rares ajoutés aux BD.

      Perso, je rêve d’une intégrale en NB de Blueberry chez Dargaud pour comparer avec le travail de Jijé dans les Jerry Spring ou de voir du Franz en NB.

  4. Jean-Luc VOTQUENNE dit :

    J’ai vraiment beaucoup apprécié cet album, nettement plus riche de doux souvenirs que le volume paru en 1978 et qui m’avait déjà beaucoup plu.

    Je trouve la qualité du papier fort correcte. En revanche, si je ne m’abuse, il y a une grossière erreur d’imposition dans le conte de Saki et Zunie de René Hausman : la planche 4 de l’histoire est présentée en page 188 avant les planches 1, 2 et 3 (pages 189,190 et 191). Mais, comme on écrivait à l’époque de ces histoires en cas d’erreur dans le journal : « le lecteur intelligent aura rectifié de lui-même »…

  5. bonjour,

    je me répète, mauvaise qualitées de papier,couleures trop foncées, et dossiers très souvent incomplet.

    maintenant chacun ses gouts.