À la découverte des premières parutions de 2021…

Intrigantes ou surprenantes, sombres ou féériques, les couvertures du début de l’année 2021 surgissent en avant-première tel un feu d’artifice visuel ! Dans un contexte sanitaire toujours troublé, les éditeurs et auteurs ont une nouvelle fois enduré le report de nombreux titres inédits… mais tout vient à point… : voici donc, comme à chaque semestre, une sélection (parfaitement subjective) des plus beaux visuels programmés dès janvier et février au sein de la vaste production franco-belge. Classé chronologiquement, cet avant-goût met à l’honneur des titres que nous évoquerons naturellement plus en détails au cours des semaines à venir… Très bonnes fêtes de fin d’année et bonnes lectures à toutes celles et tous ceux qui suivent ces chroniques hebdomadaires !

Débutons ce tour d’horizon coutumier chez Delcourt avec le beau visuel réalisé par Alexis Nesme pour « Donjon parade T6 : Garderie pour petiots » (parution le 6 janvier), titre imaginé par Lewis Trondheim et Joann Sfar. Le canard maladroit Herbert de Vaucanson a cette fois-ci eu la bonne idée de créer un lieu d’accueil pour la progéniture des guerriers occupés à se battre contre les monstres du Donjon. Mais, comme nous pouvons nous y attendre, rien ne se passera comme prévu !

La Parade des (petits) monstres... (Delcourt 2021).

Poursuivons chez Glénat avec le visage mélancolique de « Patrick Dewaere » (6 janvier), protagoniste du nouveau titre de la collection 9 ½, consacrée aux grandes figures du cinéma. Noël Simsolo, Laurent-Frédéric Bollée et Maran Hrachyan nous racontent la vie de cet écorché vif, acteur emblématique de 37 films et 22 pièces de théâtre, tragiquement hanté par la fureur et l’instabilité.

Série noire pour Patrick Dewaere (couverture et extrait : p.4 - Glénat 2021).

Passons chez Futuropolis pour admirer l’angoissant visuel de « A Fake Story » (6 janvier), où Jean-Denis Pendanx et Laurent Galandon posent la question du vrai et du faux, autour du célébrissime canular réalisé sur les ondes de la CBS en 1938. Orson Welles faisait alors frissonner une partie de l’Amérique, convaincue d’une réelle attaque de la Terre par les extraterrestres ! Cet ouvrage revient sur un drame familial lié à ce contexte, ainsi que sur la surprenante enquête policière effectuée à l’époque par le journaliste vedette de CBS, Douglas Burroughs.

La vérité (dé)masquée ? (Couverture et planches n° 1 et 2 - Futuropolis 2021).

Nous parlions précédemment de mélancolie et d’étrangeté ? Voici deux atmosphères qui englobent également le visuel de couverture concocté par Christian Durieux pour « Pacific Palace » (8 janvier). Ce nouvel opus inscrit dans la série parallèle des « Le Spirou de… » voit Spirou et Fantasio travailler au Pacific Palace, paisible hôtel installé au bord d’un lac : or, l’établissement se replie sur lui-même pour accueillir Iliex Korda, le dictateur déchu d’un petit pays des Balkans. S’instaure de fait un huis-clos où politique, histoire et amour auront aussi leurs mots à dire !

Un mirage contre le Pacific (couverture et extrait - Dupuis 2021).

Publié chez Dargaud le 8 janvier, « Tout ce qui reste de nous » (voir la couverture en en-tête de cet article ; extraits : planche n° 1 et 2 – Dargaud 2021) est un album où Rosemary Valero-O’Connell nous emmène aux frontières de la fin et du souvenir par le biais de trois récits de science-fiction. Autant d’histoires crépusculaires proposant un questionnement sur nos sentiments, face aux progrès et la disparition de notre civilisation.

Retournons chez Glénat/Vents d’Ouest avec « Yellow Cab » (13 janvier), le nouvel album réalisé par Chabouté. Sortant des sentiers battus : ce dernier illustre ici directement le parcours de Christian Cohen, un ex-réalisateur français devenu en 2014… chauffeur de taxi à New-York (voir l’ouvrage précédemment paru chez Flammarion en 2017) ! D’une école d’apprentissage située dans le Queens jusqu’aux rues de la Big Apple, les auteurs explorent en 168 pages les multiples facettes de la métropole tout en conjuguant leurs références cinématographiques, des anecdotes très humaines et diverses réflexions liées au processus créatif.

Taxi Driver (couverture et extraits - Vents d'Ouest 2021).

Chabouté à l'encrage...

Dans « Elecboy T1 : Naissance », Jaouen Salaün démarre à son tour chez Dargaud (15 janvier) une saga de science-fiction plongeant sur la Terre post-apocalyptique de 2122. À cette date, les humains survivent sur une planète aride et brûlée par le Soleil, en proie à toutes les violences. Dans une ambiance western, des créatures éthérées s’en prennent subitement au père du jeune Joshua, jusqu’ici seulement préoccupé par la quête incessante de l’eau…

Le rêve d'un robot électrique ? (Dargaud 2021).

Toujours chez Dargaud, remarquons le très beau visuel concocté par Gontran Toussaint pour le tome 2 de « Louisiana » (scénario par Léa Chrétien ; 22 janvier), titre qui s’inscrit dans une trilogie (débutée en août 2019 ; voir l’article de Gilles Ratier consacré au premier volume) narrant la vie d’une famille de planteurs dans le sud des États-Unis au XIXe siècle. Après le décès du tyrannique Augustin, le domaine est repris en main par sa veuve, opposée aux idées progressistes de son fils revenu d’Europe. Inspiré d’une histoire vraie, le scénario met de nouveau en lumière une société ravagée par les préjugés, le racisme et la misogynie, à la veille de la guerre de Sécession.

Quand le vaudou sort de l'ombre (Dargaud 2021).

Sous son visuel pour le moins percutant, « Sur un air de fado » (22 janvier) aborde très frontalement le thème de la dictature portugaise de Salazar. En 1968, à Lisbonne, le médecin Fernanto Pais a choisit de fermer les yeux, pour vivre en paix sur les bords du Tage. Mais la rencontre d’un enfant va tout changer… Une histoire forte, racontée par Nicolas Barral – pour la première fois auteur complet – dans un one-shot de 160 pages.

La dictature est toujours un lourd fado... (Couverture et planche 6 - Dargaud 2021).

Les héros emblématiques auront aussi leur mot à dire en ce début 2021. Prenons en pour preuve le retour au Lombard d’un archétype médiéval bien connu dans « Nottingham T1 : La Rançon du roi ». Cette création conjointe des scénaristes Vincent Brugeas et Herzet, associés au dessinateur Benoît Dellac recompose le traditionnel récit du brigand au grand cœur ; vivant caché dans la forêt de Sherwood. Et si le shérif de Nottingham – Némésis désignée – était aussi… Robin des Bois ? Il faudra patienter jusqu’au 22 janvier pour avoir un début de réponse.

Pour savoir qui est qui, suivez la flèche... (Couvertures et planches n° 1 et 2 - Lombard, 2021).

Outre « Tarzan », de retour aux éditions Soleil fin janvier dans un titre signé par Christophe Bec et Stevan Subic, c’est un autre héros musculeux qui continue d’être adapté chez Glénat. En l’occurrence « Conan le Cimmérien » dans « Le Dieu dans le sarcophage » (par Civiello et Doug Headline ; 27 janvier), onzième titre de la série débutée en mai 2018 avec « La Reine de la Côte noire ». Sous une impressionnante couverture (aux limites du kitsch, propres au genre !) digne d’une affiche de film, les auteurs développent une aventure doublée d’une enquête où chaque protagoniste prend tour à tour le contrôle de la narration : ayant voulu dérober une coupe dans un temple, Conan est en effet devenu le coupable idéal pour le meurtre de son détesté propriétaire, le richissime Kallian Publico…

Conan et le temple maudit (Soleil 2021).

Il vous faudra attendre le 17 février pour découvrir le premier acte de « Peer Gynt », adaptation dantesque de la pièce de théâtre satirique du Norvégien Henrik Ibsen (1876). Antoine Carion livre une relecture gothique des folles ambitions de Peer Gynt, antihéros paysan se voyant empereur et rêvant de faire le tour du monde.

Peer et impairs (couverture et extraits - Soleil 2021).

Achevons ce rapide et sélectif tour d’horizon visuel avec « Au-delà des merveilles T1 » (17 février), premier opus d’une trilogie réalisée chez Clair de Lune par Yohann Puaud. L’auteur livre ici la seconde version d’une histoire précédemment publiée en 2004 chez le même éditeur (un tome 1 intitulé « Pique »). Comme le suggère le titre, cette variation de l’univers de Lewis Carroll voit la reine de pique se faire offrir un mystérieux livre pour son anniversaire. Dans les pages déchirées du grimoire figurent les silhouettes d’Alice et d’un chat humanoïde ; or, la capture de la première pourra peut-être permettre à la souveraine de régner sans partage… à la fois sur Cauchemar Land et sur le Pays des Merveilles !

Le Bois des Merveilles (Clair de Lune 2021).

Bon réveillon du Nouvel An et bonnes (futures) lectures à toutes et tous !

Philippe TOMBLAINE

« Donjon parade T6 : Garderie pour petiots » par Alexis Nesme, Lewis Trondheim et Joann Sfar
Éditions Delcourt (10,95 €) – EAN : 978-2413022732

« Patrick Dewaere » par Maran Hrachyan, Noël Simsolo et Laurent-Frédéric Bollée
Éditions Glénat (22,00 €) – EAN : 978-2344017043

« A Fake Story » par Jean-Denis Pendanx et Laurent Galandon
Éditions Futuropolis (17,00 €) – EAN : 978-2754828833

« Le Spirou de… T17 : Pacific Palace » par Christian Durieux
Éditions Dupuis (16,50 €) – EAN : 979-1034732692

« Tout ce qui reste de nous » par Rosemary Valero-O’Connell
Éditions Dargaud (16,50 €) – EAN : 978-2-205-08623-2

« Yellow Cab » par Christophe Chabouté et Christian Cohen
Éditions Vents d’Ouest (16,50 €) – EAN : 978-2-7493-0900-2

« Elecboy T1 : Naissance » par Jaouen Salaün
Éditions Dargaud (14,50 €) – EAN : 978-2505083474

« Louisiana T2 : La Couleur du sang » par Gontran Toussaint et Léa Chrétien
Éditions Dargaud (16,50 €) – EAN : 978-2205084689

« Sur un air de fado » par Nicolas Barral
Éditions Dargaud (22,50 €) – EAN : 978-2205079593

« Nottingham T1 : La Rançon du roi » par Benoît Dellac, Vincent Brugeas et Herzet
Éditions du Lombard (14,45 €) – EAN : 978-2803680351

« Conan le Cimmérien T11 : Le Dieu dans le sarcophage » par Emmanuel Civiello et Doug Headline
Éditions Glénat (14,95 €) – EAN : 978-2-344-03857-4

« Peer Gynt T1 : Acte 1 » par Antoine Carrion
Éditions Soleil (17,95 €) – EAN : 978-2302091368

« Au-delà des merveilles T1 » par Yohann Puaud
Éditions Clair de Lune (14,95 €) – EAN : 978-2353258734

Galerie

2 réponses à À la découverte des premières parutions de 2021…

  1. EC Comics fan dit :

    Merci P. Tomblaine ….  » A fake story  » se retrouve illico~presto sur ma check~list .

  2. Tristan dit :

    Le Tarzan n’est pas décalé à fin mars ?
    Voir les différents sites de vente en ligne