Peinture, musique et tourisme de fin d’année…

Pour finir l’année de « BD voyages » en beauté, quoi de mieux qu’un trio d’albums atypiques, parus plutôt discrètement et qui pourtant valent le détour… pour ne pas dire le voyage ! Alors, petite séance de rattrapage en compagnie d’Hokusai et de Beethoven, agrémentée d’un petit séjour assez particulier sur la côte d’Azur…

On parlait dernièrement de l’album érotique « Shunga » paru chez Félès (cf. chronique). Avec « Hokusai : à la découverte du Japon », voilà, en quelque sorte, son pendant culturel. Les auteurs évoquent en effet la vie du célèbre artiste (1760-1849), dont l’œuvre a influencé jusqu’aux Impressionnistes français, notamment par les 36 vues du Mont Fuji, des estampes réalisées vers 1830 et connues mondialement comme la mémorable vague de Kanawaga.

Outre les éléments biographiques, des textes entrecoupent la bande dessinée, très joliment réalisée, et apportent nombre d’informations sur les aspects historiques et artistiques de l’univers japonais : les ères impériales, les écoles artistiques ou des personnages comme la geisha, le sumo, le samouraï et le rōnin, mais également ce que recouvrent les termes ukiyo-e ou le shunga, l’art érotique auquel Hokusai s’est également consacré.

Musique, cette fois, avec « Beethov sur Seine », où la narratrice décide de s’intéresser à l’Insula Orchestra, dirigé par Laurence Equilbey, à la Seine musicale situé à Boulogne Billancourt. L’auteure entend faire partager l’envers du décor, en plaçant le lecteur au plus près de l’orchestre et des divers acteurs qui gravitent autour du projet : cheffe d’orchestre, musiciens, techniciens, décorateurs, danseurs, agents ou encore musicologues… Et au centre de ce récit graphique atypique dans la forme et dans l’esprit : Ludwig van Beethoven !

Chloé Wary s’est glissé pendant près d’un an dans les pas et dans les marges de l’orchestre et son dessin souple et rond, noir et grisé, jouant de la page avec beaucoup de liberté, réussit l’impensable : dessiner la musique.

L’entreprise n’était pas évidente, mais l’auteure par son « expérience immersive » prouve que la bande dessinée peut tout faire. Les amateurs de musique classique seront intéressés, mais également tous les amateurs de musique en général, d’autant qu’il y a un QR code pour accéder à des extraits sonores de « Pastoral for the Planet ».

Plus atypique encore, cet album, « Greetings from Àzur », consacré à cinq stations balnéaires de la côte d’Azur : la Grande-Motte, les Saintes-Maries-de-la-Mer, Fos-sur-Mer, Port Grimau et Menton, chacune évoquée dans un dossier mêlant bande dessinée, illustrations,  chroniques journalistes et témoignages d’habitants, le tout au ton humoristique, caustique et décalé, sans oublier de fausses cartes postales envoyées aux parents…

La réalisation de l’ouvrage très colorée sur papier épais en fait un livre de 144 pages très original, très séduisant et qui en apprend beaucoup sur ces localités méditerranéennes emblématiques et qui ont, indiscutablement, chacune leur personnalité.

Didier QUELLA-GUYOT ; http://bdzoom.com/author/DidierQG/

[L@BD-> http://9990045v.esidoc.fr/] et sur Facebook.

« Hokusai : à la découverte du Japon » par Giuseppe Latanza et Fransesco Matteuzzi

Éditions Seuil (19 €) – EAN : 9782021460308

« Beethov sur Seine » par Chloé Wary

Éditions Steinkis (18 €) – EAN : 9782368463604

« Greetings from Azur » par Simon Bournel-Bosson et Maxime Gueugneau

Kibling Éditions (26 €) – EAN : 9782490392056

Galerie

Les commentaires sont fermés.