Zoom sur les meilleures ventes de BD du 30 septembre 2020

Ils sont désormais trois mangas à représenter le 9e art dans le « Top 20 GfK/Livres Hebdo » tous genres confondus : les récidivistes « One Punch-Man » T21 (7e) et « My Hero Academia » T25 (12e), désormais accompagnés d’un petit nouveau : « Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba » T11 (de Koyoharu Gotouge, Panini manga, 6e). En revanche, toujours aucune trace de BD franco-belges ou de comics dans le palmarès généraliste, alors que le « Top 20 BD » (hors mangas, donc) continue de se renouveler, pas trop dans ses premières places, il est vrai. Et c’est le célèbre Mickey qui ouvre le bal des quatre entrées de la semaine, parmi lesquelles on trouve notamment « Bella Ciao » de Baru.

Il faut en effet patienter jusqu’à la 8e place du « Top 20 BD » pour voir apparaître la 1ère nouveauté de la semaine : « Mickey & la terre des anciens », un récit fantastique rythmé signé du scénariste Denis-Pierre Filippi pour  le virtuose graphique italien Sylvio Camboni, qui officient dans le genre pour la 2e fois, après « Mickey et l’océan perdu ». Magnifiquement enluminé par Samuel Spano, « Mickey & la terre des anciens », tiré à 28 000 exemplaires par les éditions Glénat, met en scène le maître cordier Mickey, dont la mission de tenir en place des fragiles îles volantes pouvant à tout moment être emportés par de violentes tempêtes…

Plus haut dans le classement, les titres jouent à se prendre les places des uns et des autres, pour le plus grand plaisir du splendide et violent « New York Cannibals », qui monte sur la plus haute marche du classement, devançant « Carbone et Silicium » et « Lefranc » T31 pour ce qui est du trio de tête.

À en croire le bandeau de l’éditeur agrémentant la couverture de « Bella Ciao T1 : Uno », Baru signerait son « Grand Œuvre » ! À la lecture de celui-ci, on se dit, qu’en effet, il n’en est pas loin, espérant que la lecture des volets suivants sauront nous entraîner dans des découvertes et des émotions aussi intenses.  Baru, c’est bien entendu le raconteur en dessin du monde ouvrier et des prolos immigrés en recherche d’intégration dans  « Quéquette Blues » ou encore  « Les Années Spoutnik », lui même étant fils d’un rital naturalisé français en 1936. Mais Baru, c’est aussi « le patron ! », comme le surnomme Étienne Davodeau. Il est vrai que le Grand Prix d’Angoulême 2010, a su concilier à la fois (et ils sont vraiment très peu dans ce cas) le regard admiratif des critiques, du public et de la grande famille des auteurs de BD. Enfin, donc, Baru, c’est l’auteur de « Bella Ciao » : une remarquable plongée introspective dans l’immigration italienne des années 1960/1970 où il se demande, selon ses propres propos « quel prix doit payer un étranger pour devenir transparent pour devenir transparent dans le pays qu’il a choisi d’intégrer. » Initialement tiré à 12 000 exemplaires par les éditions Futuropolis, rapidement épuisés, l’album a immédiatement bénéficié d’une réimpression de 10 000 ouvrages supplémentaires, portant son tirage, donc, à 22 000 exemplaires.

Autre ouvrage d’excellent facture, « Tout n’est qu’illusion », le 4e épisode de « Stern », le plus abouti du western décalé des frères Julien (au dessin) et Frédéric (aux textes) Maffre fait son apparition en 14e position du « Top 20 BD ». Ce nouveau et mystérieux récit  du croque mort Elijah Stern, située à La Nouvelle Orléans, joue avec succès sur les mystifications et flirte avec le fantastique. Tiré à 20 000 exemplaires par les éditions Dargaud, ce titre devrait susciter auprès du public au moins autant d’intérêt que les 3 premiers de la série, dont les ventes cumulées atteignent les 70 000 albums. Lire : L’Ouest, « Stern » : un genre entre légendes et illusions pour les frères Maffre…

Dernière entrée de la semaine, l’habituée du palmarès : « Princesse Sara », qui déboule à la 20e place du « Top 20 BD » avec son 13e opus : « L’Université volante », tiré à 20 000 exemplaires par les éditions Soleil. Épisode après épisode, l’héroïne de Nora Moretti et Audrey Alwett continue à tirer son épingle du jeu et disposer d’un public fidèle qui vient plébisciter chaque sortie d’album. Sara, ruinée, s’embarque comme bibliothécaire à bord de l’Université volante, en compagnie de sa rivale de toujours : Lavinia, pour  chercher des financements à Deauville. Sauf que l’Université est en réalité un haut lieu d’espionnage …

Et voilà pour ce nouveau tour d’horizon des meilleures ventes de BD de la semaine, qui retrouve « Mortelle Adèle »T4 en 19e position et qui voit sortir « Château Bordeaux » T10, « L’Épopée de la franc-maçonnerie » T2, « Tomahawk », « Héraclès » T3 et « Swan et Neo » T1.

Laurent TURPIN

Top 20 BD (copyright GfK/Livres Hebdo) du 14 au 20 septembre 2020

CLASSEMENT SERIES TITRES AUTEURS EDITEURS
1er (+5) New York Cannibals François Boucq, Jérôme Charyn LOMBARD
2e (+1) Carbone et Silicium Mathieu Bablet ANKAMA
3e (-2) Lefranc T31 La Rançon Régric, Roger Seiter CASTERMAN
4e (=) Nestor Burma T13 Les Rats de Montsouris François Ravard, Emmanuel Moynot [d'après Jacques Tardi, Léo Malet] CASTERMAN
5e (=) Mortelle Adèle T17 Karmastrophique Diane Le Feyer, Mr Tan TOURBILLON
6e (-4) Spirou de… (Le) T17 Spirou chez les Soviets Fabrice Tarrin, Fred Neidhardt DUPUIS
7e (=) Mortelle Adèle T1 Tout ça finira mal Miss Prickly, Mr Tan TOURBILLON
8e nouveau Mickey & la terre des anciens Sylvio Camboni, Denis-Pierre Filippi GLÉNAT
9e (-6) Alpha T15 Roadies Alain Queireix, Emmanuel Herzet LOMBARD
10e nouveau Bella Ciao T1 Uno Baru FUTUROPOLIS
11e (-1) Mortelle Adèle HS Au pays des contes défaits Diane Le Feyer, Mr Tan TOURBILLON
12e (-4) L’Épopée de la Franc-Maçonnerie T1 L’Ombre d’Hiram Denis Falque, Didier Convard GLÉNAT
13e (+2) Mortelle Adèle T2 L’Enfer, c’est les autres Miss Prickly, Mr Tan TOURBILLON
14e nouveau Stern T4 Tout n’est qu’illusion Julien Maffre, Frédéric Maffre DARGAUD
15e (-3) Peau d’homme Zanzim, Hubert GLÉNAT
16e (-7) Game Over T19 Beauty Trap Midam, Adam, Patelin DUPUIS
17e (+3) Mortelle Adèle T9 La Rentrée des claques Diane Le Feyer, Mr Tan TOURBILLON
18e (-7) La Patrie des frères Werner Sébastien Goethals, Philippe Collin FUTUROPOLIS
19e retour Mortelle Adèle T4 J’aime pas l’amour Miss Prickly, Mr Tan TOURBILLON
20ème nouveau Princesse Sara T13 L’Université volante Nora Moretti, Audrey Alwett SOLEIL

Galerie

6 réponses à Zoom sur les meilleures ventes de BD du 30 septembre 2020

  1. caramel dit :

    Les mangas dans le top 20 sont à combien d’exemlaires vendus ? merci de votre réponse.

  2. TRISTAN dit :

    Bonjour, il n’y a pas eu d’article cette semaine pour ce classement ?

    • Laurent Turpin dit :

      Hélas, non ! Nous avons un souci technique pour disposer du classement. Sachez toutefois que « Les 5 Terres » T4 publié chez Delcourt, a déboulé à la 1ère place du « Top 20 BD »

  3. Henri Khanan dit :

    Pas de nouveau classement depuis le 30 septembre?

    • Laurent Turpin dit :

      Un souci technique, totalement indépendant de notre volonté, nous empêche d’accéder au classement depuis près de trois semaines. Ce souci est partagé par de très nombreux internautes et n’est pas encore résolu. LT