Un club des cinq qui sait tout sur tout ! Mais pour quoi faire ?

Que se passerait-il si cinq adolescents recevaient le savoir absolu ? À partir de ce très court pitch de Stephen Desberg, le talentueux Vincent Dugomier – « Les Enfants de la résistance » -, a développé un scénario original, intrigant qui entretient le suspens sur l’origine et les buts de ce pouvoir non voulu et subi. Après avoir travaillé pour l’univers Disney, la jeune Renata Castellani met en images de manière dynamique cette série de super-héros cérébraux.

C’est un matin comme les autres à New-York. James se réveille gêné par des acouphènes. Sa mère lui reproche d’avoir écouté trop fort de la musique et son petit frère lui demande, énervé : « C’est quoi les acouphènes ?! » et là, sans y réfléchir James lui donne la définition encyclopédique. Toute la famille est surprise, car James : « Parle comme dans les livres ! » Son cas n’est pas isolé, dans un autre quartier de la ville Jessica, 18 ans, a aussi des soucis avec ses oreilles et elle, la mauvaise élève, explique à son père un article de géopolitique sans avoir ouvert le journal qu’elle est allée lui chercher.

Les Omniscients T1 page 4

Amber au bord du gouffre

Plus grave, à quelques pâtés de maisons de là, la jeune Amber est proche de faire une grosse bêtise. Du rebord d’un immeuble, elle menace de se jeter dans le vide sous les caméras des médias.

Elle est à bout après avoir été harcelée à la suite d’un message sur Facebook dans lequel elle s’étonnait de posséder un savoir absolu après quelques acouphènes le matin ! Ainsi perchée, elle répond aux plus précises des questions de trois scientifiques incrédules.

C’est l’intervention de deux garçons qui parvient à la faire descendre. Vous l’aurez compris, Albert et Diego sont aussi devenus omniscients le même matin, c’est pourquoi ils comprennent parfaitement le désarroi d’Amber.

Les Omniscients T1 page 6

Les médias suivent l'affaire...

La découverte des cinq omniscients attise bien des convoitises : du FBI bien sûr qui les cache bien vite du reste du monde au docteur Schweitzer, scientifique protecteur qui se perd en conjonctures sur la source de leurs pouvoirs et à une mystérieuse organisation non gouvernementale qui collecte les savoirs du monde entier au sein d’une bibliothèque de la fin du monde !

Les Omniscients T1 page 7 : Jessica

Nous connaissons le talent de Vincent Dugomier pour construite des scénarios intelligents autour de groupes d’adolescents aux caractères tous bien définis. Nous vous vantions dans cet article et celui-là les qualités de ses séries à succès « Les Enfants de la résistance » ou « Les Démons d’Alexia ». À partir d’un synopsis on ne peut plus simple de Stephen Desberg, il a écrit le scénario pour au moins trois albums de sa nouvelle série « Les Omniscients », chaque histoire étant auto-conclusive, pourra se lire indépendamment des autres.

Les Omniscients T1 page 15

Diego, un nouvel omniscient...

Sur un sujet intrigant, le suspense est savamment entretenu sur les 60 pages du premier album. À la fin, on ne peut rien deviner des origines ni des futures utilisations des pouvoirs cognitifs des cinq omniscients. Ce qui a intéressé l’auteur ici c’est de développer la personnalité de chaque personnage et leurs interrelations.

Ainsi les cinq adolescents réagissent-ils tous différemment à la venue de venue de leur omniscience et s’ils ont le savoir ce n’est que de leur union, de leur camaraderie, que naîtra une intelligence commune, leur véritable pouvoir du super-héros si particulier.

Les Omniscients T1 : le groupe se forme !

Renata Castellani cherchait un premier projet franco-belge après avoir travaillé pour Topolino, la version italienne de l’hebdomadaire Le Journal de Mickey, et différents titres Disney. Elle fait montre dans cette bande dessinée d’un excellent sens du cadrage dans des planches dynamiques dont le trait semi-réaliste est forcément influencé par l’univers des comics de super-héros. Elle donne vie et une présence humaine singulière aux cinq omniscients, héros de la série, à qui l’on croit car ce sont eux qui racontent, tous stupéfaits, ce qui leur arrive.

J'ai de bonnes raisons de me méfier du FBI !

Sans disposer du savoir absolu, nous pouvons prédire un beau succès à cette nouvelle série jeunesse aux personnages émouvants et au suspens excitant. Le rythme de parution sera soutenu, un tome par an, au moins pour les deux années qui viennent.

.

Laurent LESSOUS (l@bd)

« Les Omniscients T1 : Phénomènes » par Renata Castellani et Vincent Dugomier

Éditions Le Lombard (12,45 €) – EAN : 978-2-8036-7496-1

Galerie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>