Quand ils enquêtent ensemble, le baron Mystère et son majordome Boule de Gomme résolvent toutes les énigmes…

Qui n’a pas de secrets ? Personne. Et les secrets, le baron Mystère les collectionne dans une pièce bien cachée de son étrange manoir. Vrai majordome et détective en herbe, la faux naïf Boule de Gomme l’aidera à confondre un voleur astucieux. Humour, fantaisie, dialogues savoureux, rebondissements rocambolesques, suspens, décors baroques et personnages énigmatiques sont au riche menu d’une bande dessinée transgénérationnelle.

Le rond et roux Boule de Gomme veut se détacher d’une mère un peu trop envahissante. Toutefois, c’est muni de ses précieux conseils qu’il part pour la grande ville afin d’y trouver un travail et s’assumer financièrement. Ses recherches sont vaines jusqu’à sa rencontre avec le mystérieux baron Mystère en son sombre hôtel particulier.

L’aristocrate réservé, toujours masqué, l’engage après que le nerveux Boule de Gomme ait réussi une matelote de lotte d’après la recette de sa maman, évidemment. Le jeune homme est logé, nourri, blanchi, à la condition de ne jamais poser de questions, de respecter un couvre-feu la nuit et de se tenir en retrait, à la lisière de l’effacement.

Une Aventure de Mystère Et Boule de Gomme page 4

Miss Cornette

Le nouveau majordome prend ses marques. Des allées et venues la nuit l’intriguent. Il utilise son matériel d’apprenti détective, reçu en cadeau enfant, pour entamer une discrète enquête.

Boule de Gomme suit miss Cornette, une journaliste, la reine des chroniqueuses mondaines qui est entraînée par le baron dans une pièce secrète. Il comprend alors quelles sont les mystérieuses activités de son employeur : il collecte les secrets dans des registres car :

« Il importe que les secrets ne soient pas perdus. Chacun d’entre eux est unique. Tel est le destin du secret : être divulgué, éventé au su de tous ou mourir de sa belle mort… Moi je lui offre une troisième possibilité : l’éternité de la bibliothèque des secrets. »

Et un beau soir, c’est la catastrophe : un voleur s’empare de la page d’un registre et donc d’un secret pourtant bien gardé. Il faut le retrouver, c’est une question d’honneur pour le baron Mystère. Avec miss Cornette, ils partent à sa poursuite jusqu’aux canaux labyrinthiques de Moudulièvre-sur-Plomb, une ville où l’on trouve un secret sous chaque pavé. Leur périple mouvementé est l’occasion pour Mystère et Boule de Gomme de tisser des liens d’amitié de plus en plus serré. Sans doute les débuts d’une grande amitié et d’une belle série d’albums de bande dessinée.

L'hôtel particulier du baron Mystère

C’est peu dire que nous avons été enchantés par la lecture de ce petit album. Arnaud Le Gouëfflec écrit dès 1996 trois enquêtes de ses improbables héros : Mystère et Boule de Gomme.

Sous une forme feuilletonesque il y développe une intrigue policière digne de celles imaginées à la Belle Époque par Maurice Leblanc pour Arsène Lupin, par Gaston Leroux pour Rouletabille ou un peu avant par Pierre Ponson du Terrail avec « Les Exploits de Rocambole ».

Dans la France d’avant la Grande Guerre, ce sont bien des aventures rocambolesques que vivent les personnages d’Arnaud Le Gouëfflec avec des rebondissements vraiment inattendus, une intrigue policière tendue vers une résolution surprenante.

Le scénariste brestois y ajoute sa patte personnelle : un humour, forcément littérairement référencé, de la fantaisie, beaucoup de fantaisie, des dialogues finement ciselés et une grande sensibilité pour humaniser tous ses personnages, que ce soient les rapports de Boule de Gomme avec sa mère, les obsessions du mutique baron Mystère ou du désarroi de Miss Cornette vis-à-vis des secrets qui lui sont confiés.

Les consignes de baron Mystère à Boule de Gomme

Pierre Malma, autre Brestois, apporte vivacité et inventivité à une partie graphique toute aussi originale que le récit.

Avec un trait rond, coloré et plantureux, et une mise en images dynamique il crée des ambiances foisonnantes entre baroque, loufoque et bizarre.

Je vous renvoie ici aux superbes planches de la bibliothèque du manoir, à celles du défilé carnavalesque de Moudulièvre-sur-Plomb ou aux trognes des marchandes du marché sur lequel se rend Boule de Gomme.

Un domestique doit se tenir à la lisière de l'effacement

« Mystère et Boule de Gomme » est une BD inventive, surprenante, qui s’adresse autant à de jeunes lecteurs qu’à des adultes attirés par son ton décalé, son intrigue déjantée et jubilatoire et ses ambiances au charme surréaliste. Vous pouvez accéder à bien d’autres informations sur l’album à partir de la réalité augmentée disponible sur l’application Delcourt Soleil et en scannant les petites serrures présentes sur certaines pages.

Miss Cornette, le baron Mystère et Boule de Gomme

Avant de nous quitter, un point sémantique sur l’expression qui donne son nom aux héros de l’album : mystère et boule de gomme. Origine mystérieuse comme il se doit ! Rien n’est sûr mais trois points de départ possible à cette locution : – la boule de cristal bien opaque des voyantes qui révèle, ou non, des mystères, – un jeu de mot à partir du titre du roman de Jules Verne « Les Cinq Cents Millions de la Bégum », – une expression inventée par Henry de Montherlant en 1948 dans sa pièce de théâtre « Demain il fera jour ».

La bibliothèque du baron Mystère

Quant au tome 2 des aventures du baron mystère et de son majordome Boule de Gomme, nous n’en savons rien : mystère et boule de gomme !


Laurent LESSOUS (l@bd)

« Une aventure de Mystère et Boule de Gomme » par Pierre Malma et Arnaud Le Gouëfflec

Éditions Delcourt (16,50 €) – ISBN : 978-2-4130-1756-1

Je suis le baron Mystère et à mon sujet, moins vous en saurez, mieux vous vous porterez

Galerie

Les commentaires sont fermés.