Si vous ne pouvez pas lire de comics, regardez-les à la télé…

Confinement oblige, à cause du Covid-19, certains diffuseurs pensent néanmoins à leurs spectateurs : à l’instar de Netflix qui avance la diffusion de la saison 9 de « Walking Dead ». Mais il y a également la nouvelle série basée sur le comics de Charles Forsman  : « I Am Not Okay With This » qu’il faut absolument regarder, si vous ne l’avez pas déjà fait. De quoi vous occuper un peu si vous avez déjà épuisé votre stock de lecture papier.

C’est via son compte Twitter que le community manager de Netflix a annoncé la disponibilité de la neuvième saison de « Walking Dead » sur le service de streaming. Si les spectateurs d’OCS ont la possibilité de regarder, quasiment en simultané de la diffusion américaine, cette série gore et fantastique basée sur le comics de l’américain Robert Kirkman et principalement dessinée par l’Anglais Charlie Adlard, les autres doivent patienter un peu pour que les épisodes soient disponibles sur les services de VOD.

Au départ, cette saison n’était même pas annoncée dans les prochains titres disponibles sur Netflix. C’est donc bien le confinement qui a amené le diffuseur à proposer ces épisodes immédiatement. D’ailleurs, un premier tweet a annoncé la série comme allant être disponible demain (jeudi 19 mars) et finalement, ce fut lancé la veille au soir avec un laconique  : « Oh et puis non on le met maintenant en fait, allez bon visionnage  ! »

Cette diffusion peut être vue comme un pied de nez au virus, puisque la série se passe dans un monde où un agent pathogène inconnu a apparemment contaminé la planète, transformant certains des habitants en zombies, alors qu’un petit groupe essaie de survivre. En comics, la série vient de s’arrêter avec son volume 33, alors qu’elle était au sommet de sa gloire. La série télévisée, elle, continue, pour le moment…

Dans un autre genre, Netflix vient de rendre disponible, le 26 février 2020, la nouvelle série basée sur le comics de Charles Forsman  : « I Am Not Okay With This ». Cet auteur au style très minimaliste a déjà adapté une autre série également disponible chez Netflix : « The End of the F***ing World ».

« I Am Not Okay With This » raconte la vie de Sydney Novak : une adolescente d’une petite ville de campagne américaine un peu paumée. Dès le premier épisode, elle découvre que des phénomènes étranges se produisent autour d’elle : serait-ce de la télékinésie  ? Avec beaucoup d’humour, et pas mal d’irrévérence, la série plaira bien évidement aux fans de comics, de paranormal, mais également de teen-movies. La série se regarde très facilement, surtout qu’avec seulement huit épisodes d’une demi-heure finissant immanquablement sur un énorme clifhanger, il est aisé de se laisser embarquer et de tout regarder d’un coup.

La version française, éditée chez L’Employé du moi est malheureusement passée un peu inaperçue. Sobrement sous-titré « Pauvre Sydney ! » elle est parue durant l’été 2018 et reprend la version anglaise éditée chez Fantagraphics. L’éditeur avait déjà publié les autres œuvres de Charles Forsman en France, tout en en gardant la plupart du temps leurs titres en anglais  : « The End of the Fucking World , sans censure (contrairement à la série de Netflix), « Hobo Mom » (un récit a quatre mains avec Max de Radiguès) et « Slasher » : une étonnante histoire d’amour hors norme, dessinée dans un style beaucoup moins dépouillé que dans le reste de sa production.

Et si vous n’avez pas déjà vu l’autre série également basée sur le comics de Charles Forsman  : « The End of the F***ing World », vous pouvez enchaîner avec.

Cette fois-ci, c’est un road movie en compagnie d’un jeune garçon légèrement psychopathe, d’où le titre.

Depuis tout petit, il ne pense qu’a tuer des animaux, et pourquoi pas des humains, voir lui même.

Meurtre, pédophilie, fugue, cette série est un condensé de déviances, qui forme finalement un tout assez réjouissant.
Ensuite, Netflix propose énormément de contenu basé sur des comics, notamment toutes les séries Marvel  : « Daredevil », « Luke Cage », « Iron Fist », « The Punisher », «  Jessica Jones » et le rassemblement de tous ces héros dans la série « Defenders ». Mais, d’une part, ces séries sont bien moins récentes et, d’autre part, hormis « Daredevil » et « The Punisher », elles restent anecdotiques.

Gwenaël JACQUET

« Walking Dead – T33 : Épilogue » par Charlie Adlard et Robert Kirkman
Éditions Delcourt (13,50  €) – ISBN  : 978-2413026433

« I Am Not Okay With This – Pauvre Sydney ! » par Charles Forsman
Éditions L’Employé du moi (15  €) – ISBN  : 9782390040415

« The End of the Fucking World » par Charles Forsman
Éditions L’Employé du moi (14  €) – ISBN  : 978-2-930360-59-1

« Hobo Mom » par Max de Radiguès et Charles Forsman
Éditions L’Employé du moi (13  €) – ISBN  : 978-2-39004-010-1

« Slasher » par Charles Forsman
Éditions L’Employé du moi (14  €) – ISBN  : 978-2-39004-059-0

Galerie

Une réponse à Si vous ne pouvez pas lire de comics, regardez-les à la télé…

  1. Brigh dit :

    Tiens, ça m’a donné envie de relire « Pauvre Sydney ».