« Angel Wings » : enquête à Tinian…

Avec le western, les bandes dessinées d’aviation ont le vent en poupe, et ce ne sont pas les nostalgiques de « Buck Danny » ou de « Tanguy et Laverdure » qui s’en plaindront. « Angel Wings », série phare de la collection Cockpit des éditions Paquet, appartient à cette race de BD avec, cerise sur le gâteau, une héroïne qui ne manque ni de caractère ni d’atouts physiques.

1945 : Angela Mc Cloud arrive avec son coéquipier le hawaiien Taaroa sur l’île de Tinian dans l’archipel des Mariannes. La femme pilote aux rondeurs prometteuses est désespérément à la recherche de témoignages pouvant expliquer l’assassinat de sa soeur Maureen par l’OSS, les services secrets américains. Elle rencontre Dora Dougherty, Wasp (nom donné aux rares femmes pilotes de l’armée US), qui fut la coéquipière de Maureen. Les deux jeunes femmes étaient chargées de transporter des cargaisons secrètes liées à la future bombe nucléaire destinée à frapper le Japon . Poursuivant son enquête, Angela s’entretient avec le lieutenant-colonel Tibets, père de famille et qui fut l’amant de Maureen et s’apprêtant à accomplir sa prochaine mission sur Hiroshima…

Tout en déroulant par petites doses son intrigue aux multiples rebondissements le scénariste réserve une place de choix aux séquences de combats aériens, permettant au dessinateur de se régaler en mettant en scène ces monstres volants qu’il vénère. Cet album, le troisième de la trilogie « Pacific », laisse la porte entrouverte à un troisième cycle que nous espérons pouvoir bientôt savourer.

Né en 1954, Yann (Yann Le Pennetier) passe avec aisance de l’humour au réalisme, du contemporain au passé avec cependant une prédilection pour les années quarante et cinquante. Passionné par la Seconde Guerre mondiale, dès ses débuts, il situe plusieurs séries à cette période : « La Patrouille des Libellules », « Les Innommables », « Dent d’ours », « Pin Up »… Il collabore avec Romain Hugault depuis 2008, écrivant les trilogies « Le Grand Duc », « Le Pilote de l’Edelweiss » et enfin « Angel Wings ». Documentées, plus adultes que chez ses confrères, ses histoires fourmillent d’anecdotes originales.

Né en 1979, fils d’un pilote militaire, ayant lui-même passé son brevet de pilote à 17 ans, Romain Hugault est passionné par tout ce qui vole. À cet amour pour les avions scrupuleusement reproduits, s’ajoute un grande tendresse pour les pin-up aux formes généreuses, dont ses pages regorgent. Il aborde la bande dessinée en 2004 en publiant aux éditions Paquet « Le Dernier Envol », puis « Au-dessus des nuages » avec le scénariste Régis Hautière, avant d’amorcer, en 2008, une longue collaboration avec Yann. On lui doit aussi, chez le même éditeur, trois albums aussi coquins que réjouissants dédiés aux pin-up : « Pin-Up Wings ».

Outre l’édition normale, le lecteur amateur de  collector  peut se procurer trois versions aux tirages limités de cet ouvrage. Un coffret carton orné d’un dessin inédit livré avec le tome 3 et réservant un vide destiné aux deux premiers volumes (tirage 2 200 exemplaires, 25 €, ISBN : 978288932546). Une édition spéciale collector  produite avec Canal BD bénéficiant d’une couverture inédite (tirage 1 600 exemplaires, 35 €, ISBN : 9782889325351). Enfin, une version en grand format 37,80 x 28,60 cm (tirage 3 000 exemplaires, ISBN : 9782889325139).

Henri FILIPPINI

« Angel Wings T6 : Atomic » par Romain Hugault et Yann

Éditions Paquet (14 €) – ISBN : 978 2 88932 512 2

Galerie

Une réponse à « Angel Wings » : enquête à Tinian…

  1. Erik A dit :

    Sans oublier pour Yann et vous en savez quelque chose, que c’est lui qui a écrit le premier Sambre sous le pseudo de Balac…