Décès de Patrice Ordas

Nous apprenons le décès du scénariste Patrice Ordas, le 9 décembre, à l’âge de 68 ans. Auteur d’une quarantaine d’albums publiés par le label Grand Angle des éditions Bamboo, il excellait dans l’écriture de sagas historiques.

Patrice Ordas est devenu scénariste de bande dessinée après avoir rencontré Patrick Cothias au hasard d’une séance de dédicace en Bretagne où ils résidaient. Passionné d’Histoire, comme le coauteur des «  7 Vies de l’Épervier », ils ont fait un bout de route ensemble, puis son compère étant difficilement gérable Patrice Ordas s’est lancé dans des projets personnels.

Né en 1951, Patrice Ordas enseigne l’histoire de l’art et le dessin à l’école de joaillerie de Paris avant d’y occuper le poste de directeur pendant 28 ans.

Auteur de romans historiques, il obtient le prix Beauchamp pour son premier ouvrage « Les Griffes de l’Hermine ». De retour en Bretagne où réside aussi Patrick Cothias, il l’aide à mettre en forme son roman « Monsieur Némo et l’éternité » publié aux éditions Passavent.

Pour les éditions Bamboo, ils cosignent « L’Ambulance 13 » dessiné par Alain Mounier, « L’Œil des Dobermans » pour Beb Zanat, « Le Fils de l’officier » pour Christelle Galland, « La Rafale » pour Winoc. Séparé de Patrick Cothias, il signe seul les scénarios de « Hindenburg » pour Ticko , « Moses Rose » pour Galland, « Nous Anastasia R » pour Nathalie Berr, « RMS Lusitania » pour Jack Manini, « La Vénitienne » pour Gnoni, « Les Naufragés du métropolitain », « La Nuit de l’Empereur » pour Delaporte.

Notons que certains récits sont devenus des romans publiés dans la défunte collection Grand Angle romans (« L’Ambulance 13 », « L’Œil des Dobermans », « RMS Lusitania »).

Lusitania

Son plus grand succès est « L’Ambulance 13 » dont les ventes dépassent les 150 000 exemplaires. Patrice Ordas aura été un collaborateur aussi discret que talentueux de l’excellent label Grand Angle.

 Henri FILIPPINI

Galerie

Les commentaires sont fermés.