Hommage aux héros immortels de Jean-Michel Charlier

Il y a soixante ans, je me souviens de ce jour d’octobre 1959 où nous étions une dizaine d’adolescents dans la cour de récréation à parcourir fébrilement les grandes pages d’un magazine pour la jeunesse inconnu  : Pilote ! Pas inconnu pour tout le monde, puisque Radio Luxembourg entretenait le suspense depuis de (trop) longs jours. Plus que par « Astérix », j’avoue avoir été fasciné dès le premier coup d’œil par les grandes pages de « Michel Tanguy » et du « Démon des Caraïbes » : deux histoires au destin fabuleux du grand Jean-Michel Charlier !

En ces temps lointains où la bande dessinée n’avait pas pignon sur les médias, tout le monde ne connaissait pas ses auteurs. Nombreux furent pourtant ceux qui ont fait le rapprochement entre le Jean-Michel Charlier de Pilote et celui de Spirou. Soixante ans plus tard, les éditions Dargaud proposent dans leur présentation d’origine les premiers épisodes de « Michel Tanguy » et de « Barbe-Rouge ». Mieux, à ces deux rééditions, l’éditeur particulièrement bien inspiré ajoute dans le paquet cadeau deux nouveaux albums inédits qui perpétuent les aventures des « Chevaliers du ciel ».

Sous le titre « Les Aventures de Tanguy et Laverdure : une aventure du journal Pilote » cet album hors série de format 237 x 310 reprend les 84 pages de « L’ École des aigles », premier épisode des exploits du duo vedette des forces aériennes françaises, magistralement mis en images par Albert Uderzo, proposé jusqu’à présent en deux albums par les éditions Dargaud. Les pages en fac-similé sont présentées avec les couleurs d’origine, le bandeau titre et les résumés. Ce récit fondateur a été publié de 1959 à 1961 dans les numéros 1 à 64 de Pilote.

La première aventure de« Barbe-Rouge », le capitaine rouquin du Faucon Noir qui faisait régner la terreur sur les sept mers, a droit elle aussi à une réédition qui fleure bon la nostalgie. Les 62 pages du « Démon des Caraïbes » parues dans les numéros 1 à 40 de Pilote, elles aussi tronquées lors de la parution des albums, sont reprises à l’identique dans ce bel ouvrage de 72 pages. Un pur bonheur que de retrouver le trait réaliste de Victor Hubinon qui déjà avec une trilogie fameuse consacrée à « Surcouf » dans Spirou avait témoigné de sa passion pour la flibuste.

Tanguy et Laverdure sont également les héros d’un album anniversaire de 104 pages au format 44 x 32 cm réalisés par un collectif d’auteurs qui leur rendent de beaux hommages sous forme de six récits complets de 8 à 12 pages.

Des histoires émouvantes non dénuées d’humour qui permettent aux deux aviateurs de piloter des avions différents par ailleurs présentés dans des dossiers signés par Frédéric Lert. Citons dans le désordre Patrice Buendia avec Yvan Fernandez et Gilles Laplagne, Jean-Charles Kraehn avec Matthieu Durand, Fred Duval avec Héloret, Patrice Buendia et Frédéric Zumbiehl avec André Le Bras, Francis Bergèse avec Sébastien Philippe, enfin Éric Corbeyran avec Gilles Laplagne.

Cet ouvrage reprend les deux pages de « Poisson d’avril » par Goscinny et Uderzo parues dans Pilote et Philippe Charlier évoque la genèse des personnages créés par son père Jean-Michel. Et c’est Albert Uderzo qui signe la préface de ce collectif de belle tenue.

Aujourd’hui encore, Tanguy et Laverdure poursuivent doublement leurs aventures puisque les éditions Dargaud publient en alternance une série « Classic » et une série contemporaine. Avec « Retour aux Cigognes », c’est un épisode contemporain qui nous est offert. Les deux amis rejoignent l’escadrille des Cigognes basée à Luxueil. Lors d’une banale patrouille, un des pilotes de l’escadrille tire sans explication sur les voitures circulant sur une autoroute. Tanguy qui a été contraint d’abattre son camarade enquête sur les causes de ce coup de folie. Ce diptyque passionnant dans la grande tradition de la série est écrit par Patrice Biendia et Frédéric Zumbiehl, dessiné par Sébastien Philippe, l’un des excellents repreneurs graphiques de la série sexagénaire.

Ce beau quatuor d’albums ne pourra que ravir les fans de l’œuvre de Jean-Michel Charlier et de ses dessinateurs.

Sachez, enfin, que Barbe-Rouge, Éric son fils adoptif, le géant noir Baba et l’érudit Triple Pattes vont revenir bientôt dans de nouvelles aventures scénarisées par Jean-Charles Kraehn et dessinées par Stefano Carloni : histoire que la fête soit encore plus belle !

Henri FILIPPINI

« Les Aventures de Tanguy et Laverdure » par Albert Uderzo et Jean-Michel Charlier
Éditions Dargaud (24,99 €) – ISBN : 9782205083095

« Barbe-Rouge » par Victor Hubinon et Jean-Michel Charlier
Éditions Dargaud (24,99 €) – ISBN : 9782205083101

« Tanguy et Laverdure, spécial 60 ans » ouvrage collectif
Éditions Dargaud (29,99 €) – ISBN : 9782205079678

« Les Chevaliers du ciel, Tanguy et Laverdure  T8 : Retour aux Cigognes » par Sébastien Philippe, Patrice Buendia et Frédéric Zumbiehl
Éditions Dargaud (12 €) – ISBN : 9782205079524

 


Galerie

7 réponses à Hommage aux héros immortels de Jean-Michel Charlier

  1. Richard Foin dit :

    Trilogie de Jean Bart ? Non, plutôt Surcouf, publiée par Dupuis dans les années 50

  2. Henri Khanan dit :

    Marianne?

  3. fred dit :

    Décidément je réagis avec retard…
    Et j’envoie ce commentaire à l’ami Gilles, grand connaisseur de Charlier devant l’éternel !
    Je relis le Démon des Caraïbes dans cette nouvelle édition (je les ai à peu près toutes lues ces 50 dernières années…) et je sursaute soudain devant le feuilletonniste pressuré : mais alors comment se prénomme le vrai père d’Eric le Rouge ?! Quatrième planche, case 2 du 1er strip vs case 1 du 4e strip…
    Le Charlier comme on l’aime !

    • Gilles Ratier dit :

      Ah, ah ! Henri ou Louis, le cœur de la mère d’Éric devait hésiter entre les deux !
      Cela dit, ce n’est pas la seule fois où Charlier s’est mélangé les pinceaux dans les prénoms : un certain Mike Steve B. en sait quelque chose !
      Bonnes fêtes de fin d’année !
      Gilles Ratier