Zoom sur les meilleures vente de BD du 6 novembre 2019

Dix d’un coup ! On comptabilise bien dix entrées sur les 20 titres qui composent le « Top 20 BD ». Ainsi, l’arbre « Astérix » ne saurait cacher le renouvellement pour moitié du classement des meilleures ventes de bandes dessinées. « La Fille de Vercingétorix » s’impose toutefois, comme prévu, en tête du « Top 20 GfK/Livres Hebdo » tous genres confondus. Le titre, dans le palmarès tous généralistes, y trône aux cotés de 6 autres représentants du 9e art : « Les Légendaires » T22 (6ème), « Mortelle Adèle au pays des contes défaits » (10ème), « Walking Dead » T32 (13ème), « One Piece » T92 (4ème), « One-Punch Man » T17 (14ème) et « Les Tuniques bleues » T63 (16ème).

Aucune surprise, donc, à voir débouler en tête du « Top 20 BD » le nouvel album d’Astérix, le quatrième réalisé par Jean-Yves Ferri pour les textes et Didier Conrad pour les dessins, si ce n’est le niveau de l’engouement suscité par cette publication puisque selon les données de l’institut GfK, ce sont déjà quelques 565 000 exemplaires (545 000 selon edistat) qui se sont écoulés entre le 24 (date de sortie de l’album) et le 27 octobre. À titre de comparaison, le 2ème du palmarès généraliste (selon edistat) : « La Panthère des neiges » de Sylvain Tesson, s’est écoulé, entre le 21 et le 27 octobre à « seulement » 17 000 exemplaires. Bref, « La Fille de Vercingétorix », qui a bénéficié d’un  tirage colossal (mais habituel) de 5 millions d’exemplaires (dont 2 millions en français et 1,6 million en allemand) est traduit en 15 langues. On y voit l’adolescente Adrénaline au caractère bien trempé, première véritable héroïne dans l’univers de l’intrépide gaulois, fille cachée de Vercingétorix, mettre en difficulté les habitants du village dirigé par Abraracourcix, avec ses fugues à répétition…Ah oui, il y a aussi des romains et des pirates ! Voir l’article richement documenté de Philippe Tomblaine et l’interview exclusive de Ferri et Conrad : Ferri et Conrad ont trouvé une nouvelle cheffe de fille pour les 60 ans d’Astérix !.

Sinon, pour conclure cette partie consacrée à « Astérix », on découvre à la 11ème place du classement le désormais traditionnel tirage de luxe grand format dos toilé, avec en bonus un dossier composé notamment des crayonnés de l’album : un ouvrage au tirage limité de 11 000 exemplaires. Enfin, on a appris cette semaine que le prochain film : « Astérix et Obélix : L’Empire du milieu », consacré à l’univers des héros crées par Réné Goscinny et Albert Uderzo sera réalisé par Guillaume Canet. L’histoire originale enverra nos gaulois préférés en Chine : une première ! Guillaume Canet sera Astérix et Gilles Lellouche Obélix. On va bien rigoler…

Deuxième entrée de la semaine, en 5èm eposition du « Top 20 BD », le 63ème tome des « Tuniques Bleues » en est l’avant dernier écrit par Raoul Cauvin ; le célèbre scénariste ayant annoncé mettre un terme à la scénarisation de la série avec le 64ème opus, à paraître l’an prochain. Merci, vraiment, Raoul, pour toutes ces années de plaisir !

Revenons à « La Bataille du cratère », un excellent cru tiré à 105 000 exemplaires par les éditions Dupuis, dans lequel les deux auteurs (Willy Lambil est évidemment aux pinceaux) persistent avec humour et références à revisiter la guerre de Sécession, à travers l’anecdote réelle d’un tunnel creusé dans une vieille mine pour faire sauter un camp sudiste… Lire : « La Bataille du cratère » : un album explosif pour « Les Tuniques bleues » !.

Juste derrière « Les Tuniques bleues », on retrouve une autre série phare des éditions Dupuis, à savoir la suite de la saga d’aventures aéronautiques classique « Buck Danny », dont le 57ème opus : « Opération Vektor » atterrit à la 6ème place du classement. Illustré par Gil Formosa sur un scénario de Frédéric Zumbiehl, cette haletante deuxième partie d’un triptyque annoncé a été tiré à 48 000 exemplaires entraine Buck, Tumb et Sonny sur la piste de Lady X et du virus en Terre de Feu, avec le porte-avions français Charles de Gaulle…

Un rang en dessous, à la 7ème place du « Top 20 BD », déboule le 16ème tome de « Nains » : « Tala de la forge », illustré par Pierre Denis Goux sur un scénario de Nicolas Jarry. Menacée, la loge de Vaha est composée de farouches guerrières prêtes à donner leur vie, à l’image de Tala…

Dans le même genre (les sorties des albums de ces séries sont souvent simultanées), on retrouve en 12ème position du palmarès le 8ème opus d’ « Orcs et Gobelins », une histoire écrite par Olivier Peruet illustrée par Giovanni Lorusso. « Renifleur » met en scène un gobelin sans histoire, recueilli et dressé par le fils d’un seigneur en chien de chasse. Pour le meilleur ou pour le pire ?

Publiés par les éditions Soleil, ces deux titres d’heroic-fantasy ont respectivement fait l’objet d’un tirage de 35 000 exemplaires.

Entre les deux ouvrages précités, on trouve  à la 10ème place du « Top 20 BD », « Les Ruffians », le 2ème tome de « Lonesome » (tiré à 35 000 exemplaires par lés éditions du Lombard), le nouveau western d’Yves Swolfs, dont les virtuosités narrative et graphique ne sont plus à démontrer. Le créateur de « Durango » se fait visiblement plaisir en retrouvant son domaine de prédilection et entraine les lecteurs dans un impitoyable récit de fureur vengeresse sur un fond historique extrêmement documenté.

Et revoilà « Le Chat du Rabbin » de Joann Sfar, qui se faufile en 13ème position du palmarès BD, accompagné d’un tirage de 65 000 exemplaires aux éditions Dargaud. Dans « La Reine de Shabbat », l’auteur nous raconte comment le rabbin a recueilli un chat le jour de l’enterrement de sa femme. Devenu « Le » chat, celui ci se met à parler et entraine la jeune Zlabya dans son désir d’indépendance…

Il faut ensuite patienter jusqu’à la 19ème place du « Top 20 BD » pour découvrir La crise de la cinquantaine vue par Davodeau et ses copains…, avec « Les Couloirs aériens », tiré à 50 000 exemplaires par les éditions Futuropolis. L’auteur des « Ignorants », épaulé par ses amis Christophe Hermenier (textes et photos) et Joub (textes et couleurs), signe son grand retour à la fiction (quoique …) sur le thème du temps qui passe et plus particulièrement du cap de la cinquantaine, à travers les souvenirs 30 ans plus tard de trois jeunes, alors insouciant, qui s’étaient immiscés à la fête d’un homme qui célébrait, justement, ses 50 ans !

Dernière entrée de la semaine, en 20ème position du classement des meilleures ventes de bandes dessinées, « Batman Damned » a sans doute bénéficié de l’engouement du public autour de la Comic Con 2019, qui s’est déroulé du 25 au 27 octobre à la grande halle de la Villette (en même temps que le Festival de St Malo, donc…). On y trouvait, en plus d’un public tellement nombreux qu’il serait temps de penser à changer de lieu et élargir la programmation des événements pour que tous les visiteurs puissent s’y répartir, de très nombreux exposants, éditeurs ou auteurs. L’ACBD y a d’ailleurs remis son Prix Comics : « Mister Miracle », (voir les nominés : « Prix Comics ACBD de la Critique : les 5 présélectionnés »). Pour revenir à « Batman », était proposé une version alternative (avec couverture inédite) limitée à 300 exemplaires du titre lors du Comic Con. En attendant, ce sont 20 000 exemplaires, imprimé par Urban Comics,  de la version « classique » dont bénéficie le titre.

Laurent TURPIN

CLASSEMENT SERIES TITRES AUTEURS EDITEURS
1er nouveau Astérix T38 La Fille de Vercingétorix Didier Conrad, Jean-Yves Ferri ALBERT RENE
2ème (=) 3e semaine Les Légendaires T22 World Without : Les Éveillés Patrick Sobral DELCOURT
3ème (=) 2e semaine Mortelle Adèle HS Au pays des contes défaits Diane Le Feyer, Mr Tan TOURBILLON
4ème (-3) 2e semaine Walking Dead T32 La Fin du voyage Charlie Adlard, Stefano Gaudiano, Robert Kirkman DELCOURT
5ème nouveau Les Tuniques bleues T63 La Bataille du cratère Willy Lambil, Raoul Cauvin DUPUIS
6ème (-1) 9e semaine Les Indes fourbes Juanjo Guarnido, Alain Ayroles DELCOURT
7ème nouveau Buck Danny T57 Opération Vektor Gil Formosa, Frédéric Zumbiehl DUPUIS
8ème nouveau Nains T16 Tala de la forge Pierre Denis Goux, Nicolas Jarry SOLEIL
9ème (-4) 2e semaine La Horde du contrevent T2 L’Escadre frêle Éric Henninot DELCOURT
10ème nouveau Lonesome T2 Les Ruffians Yves Swolfs LOMBARD
11ème nouveau Astérix T38 – version luxe grand format La Fille de Vercingétorix Didier Conrad, Jean-Yves Ferri ALBERT RENE
12ème nouveau Orcs et Gobelins T8 Renifleur Giovanni Lorusso, Olivier Peru SOLEIL
13ème nouveau Le Chat du rabbin T9 La Reine de Shabbat Joann Sfar DARGAUD
14ème (-4) 4e semaine Louca T7 Foutu pour foutu Bruno Dequier DUPUIS
15ème (-9) 4e semaine Le Spirou d’Émile Bravo T3 L’Espoir malgré tout, deuxième partie : Un peu plus loin vers l’horreur Émile Bravo DUPUIS
16ème (-8) 5e semaine Happy Sex T2 Zep DELCOURT
17ème (-10) 2e semaine Le Triangle secret : Lacrima Christi T5 Le Message de l’alchimiste Denis Falque, Didier Convard GLÉNAT
18ème (-9) 3e semaine Sœur Marie-Thérèse des Batignolles T7 Ainsi soit-elle ! Maëster, Julien Solé GLÉNAT
19ème nouveau Les Couloirs aériens Etienne Davodeau, Joub, Christophe Hermennier FUTUROPOLIS
20ème nouveau Batman Damned Bermejo Lee, Azzarello Brian URBAN COMICS
Sorties de la semaine
5e semaine Faut pas prendre les cons pour des gens T1 Nicolas Rouhaud, Emmanuel Reuzé FLUIDE GLACIAL
5e semaine Formica : une tragédie en trois actes Fabcaro 6 PIEDS SOUS TERRE
4e semaine Yoko Tsuno T29 Anges et faucons Roger Leloup DUPUIS
6e semaine Les Rugbymen T17 On s’en fout qui gagne tant que c’est nous Poupard, BeKa BAMBOO
nouveau Jérôme K. Jérôme Bloche T26 Contrefaçons Alain Dodier DUPUIS
25e semaine Mortelle Adèle T1 Tout ça finira mal Miss Prickly, Mr Tan TOURBILLON
5e semaine Le Château des animaux T1 Miss Bengalore Félix Delep, Xavier Dorison DARGAUD
nouveau Spirou de… (Le) T16 Spirou à Berlin Flix DUPUIS
nouveau Les Maîtres inquisiteurs T13 Iliann Lucio LeoniEmanuela Negrin, Sylvain Cordurié SOLEIL
nouveau Les Quatre de Baker Street T8 Les Maîtres de Limehouse David Etien, Jean-Blaise Djian, Olivier Legrand VENTS D’OUEST

Galerie

4 réponses à Zoom sur les meilleures vente de BD du 6 novembre 2019

  1. PATYDOC dit :

    Il faut boire de la potion magique pour arriver à acheter et à lire toutes ces BD ! C ‘est dommage toutes ces sorties (avec beaucoup de BD de grande qualité) au même moment, et rien pendant deux mois l’été !

    • Laurent Turpin dit :

      Et encore, ce n’est pas fini, il reste quelques best-sellers à débouler dans les bacs des libraires d’ici fin novembre…

    • Henri Khanan dit :

      S’il n’y avait que les deux mois d’étés où l’on pouvait se reposer les yeux en lisant de vrais livres (romans policiers par exemple) , compte tenu de l’absence de nouveautés BD. Pour moi cette période de pénurie commence juste après le FIBD (début février, donc ) pour s’achever vers le 15 août. De là à début décembre,les éditeurs sortent la grosse cavalerie.

  2. Henri Khanan dit :

    Pour le Batman Damned, il existe également un tirage exclusif pour les Fnac.