Tex est de retour sur le marché français…

Les 220 pages en noir et blanc des épisodes « Jethro » et « Gli Incappucciati del Klan » (678e et 679e aventure de Tex Willer) parus en avril et mai 2017 en Italie chez Sergio Bonelli Editore, scénarisés par Mauro Boselli et dessinés par l’immense artiste transalpin Corrado Mastantuono (1), viennent d’être traduites en français par les éditions Black & White qui les proposent dans un bel album souple au format A4 (imprimé sur papier Munken 120g) intitulé « La Marque du Klan », en deux versions…

L’une signée par Mastantuono à 180 exemplaires (avec une sérigraphie — signée elle aussi — de Ciro Tota : le dessinateur de « Photonik », qui est un grand admirateur de cet artiste italien) et une version classique à 320 exemplaires :
 vendues respectivement à 75 € et 40 €, avec un poster bonus dans la limite des stocks.

Les deux versions contiennent, en sus, de nombreux dessins dus à cet extraordinaire artiste italien avec Tex en vedette, ainsi qu’un dossier de dix pages en couleurs très illustrées et documentées sur cet auteur, écrit par un certain Gilles Ratier.

Mais non, cet article n’est pas du copinage ! L’ouvrage, maquetté par le talentueux Philippe Poirier, est vraiment magnifique et le scénario de Mauro Boselli est palpitant : sans parler du somptueux graphisme de Corrado Mastantuono…

Dans le Grand Sud, la situation est revenue comme avant la guerre civile… Dans la plantation de Forestville, propriété de Landon Stevens, les Noirs sont toujours soumis au fouet dans les champs de coton. Le Ku-Klux-Klan est même de retour, mais Tex et ses amis Glenn et Jethro vont intervenir…

Ce classique western, série emblématique des fumetti, créée en 1948 par Aurelio Galleppini et Giovanni Luigi Bonelli (2), n’était plus présent sur le marché français depuis l’arrêt de la tentative pourtant méritoire des éditions Clair de lune.

L'une des couverture de l'édition originale, due à Claudio Villa.

Dirigée par Raphaël Wacker, Black & White est une structure spécialisée dans les tirages de luxe et limités (d’albums récents aux graphismes remarquables comme « Les Indes fourbes », « Champignac »… ou patrimoniaux comme les premiers « Lucky Luke » de Morris, les « Spirou » de Jean-Claude Fournier ou de Tome et Janry, « Bernard Prince » d’Hermann, « Havank » de Daan Jippes, etc.) dont les ouvrages ne sont, donc, pas diffusés massivement ; voir https://www.editions-blackandwhite.com.

Espérons que ce nouvel essai éditorial, réservé à un public certes réduit et déjà initié, sera peut-être plus viable.

En tout cas, la matière ne manque pas : il reste encore quelques épisodes inédits en France de « Tex » dessinés par Corrado Mastantuono, sans parler de bien d’autres dus à des artistes vraiment talentueux et peu connus chez nous comme Jesús Blasco, Alfonso Font, Pasquale Frisenda, Corrado Roi ou Ernesto Garcìa Seijas, voire carrément inconnus comme Yannis Ginosatis, Leomacs, Alessandro Piccinelli, Giuseppe Prisco, Bruno Ramella, Rossano Rossi, Andrea Venturi…

Gilles RATIER

(1)  Voir sur BDzoom.com Corrado Mastantuono.

(2)  Voir sur BDzoom.com « Tex ».

« Une Aventure de Tex : La Marque du Klan » par Corrado Mastantuonoet Mauro Boselli

Éditions Black & White (40 €) — ISBN : 979-10-94988-52-7

Galerie

12 réponses à Tex est de retour sur le marché français…

  1. PATYDOC dit :

    Et le Tex de Mastantuono paru chez Clair de Lune, il compte pour des prunes ?

    • PATYDOC dit :

      2 double albums et 1 album simple

      • Gilles Ratier dit :

        Relisez mieux mon texte monsieur Patydoc !
        Vous verrez que je ne passe absolument pas sous silence la tentative de Clair de Lune (avec les renvois adéquats) :
        « Ce classique western, série emblématique des fumetti, créée en 1948 par Aurelio Galleppini et Giovanni Luigi Bonelli (2), n’était plus présent sur le marché français depuis l’arrêt de la tentative pourtant méritoire des éditions Clair de lune. »
        J’attire votre attention sur le fait que ces ouvrages sont aujourd’hui indisponibles dans le commerce classique (librairies), même si on peut, certainement, les trouver en occasion sur Internet.
        Par ailleurs, dans mon article, je signale aussi qu’avec Black & White nous sommes dans une démarche totalement différente (mais espérons-le pour eux, plus rentable) et qu’il reste encore quelques épisodes de Mastantuono non encore traduits en français…
        Quel est donc le problème ?
        Bien cordialement
        Gilles Ratier

        • PATYDOC dit :

          Il n’y a pas de problème si ce n’est le prix : 40 euros . Mastantuono est un auteur que je suis, je devrais donc acheter cette BD, mais 40 euros, c’est franchement trop cher (pour du noir et blanc, en plus ) ! Nous, pauvres lecteurs, ne recevons pas à l’œil tous ces tombereaux hebdomadaires de BD ! C’est pour cela que vous devriez respecter un peu plus les réactions des vrais lecteurs, lorsque nous critiquons le prix, ou lorsque nous critiquons la piètre qualité des scénarios et dialogues, ou lorsque les traductions sont catastrophiques ( ça , c’est une pierre dans le jardin de Franck Guigue).

          • Gilles Ratier dit :

            Bonjour Patydoc !
            Contrairement à ce que vous insinuez, nous avons le plus grand respect pour nos lecteurs, et c’est pour cela que nous ne leur conseillons que des productions qui nous semblent mériter le détour ; tout en précisant bien, du moins la plupart du temps, à qui s’adresse ces ouvrages.
            Après, il faut bien lire nos articles et ne pas les interpréter comme bon vous semble !
            En ce qui concerne cet ouvrage, je pensais avoir été clair en écrivant qu’il s’agit d’un livre « tiré seulement à 320 exemplaires » et, donc, « réservé à un public réduit et déjà initié » : d’où le coût du produit, afin qu’il soit rentable pour l’éditeur et les auteurs (ou par l’intermédiaire des vendeurs de droits dans ce cas précis). C’est la politique éditoriale de Black & White et elle n’a rien à voir avec celle des éditeurs traditionnels… Après, personne ne vous oblige à acheter !
            Bien cordialement et respectueusement
            Gilles Ratier

          • caramel dit :

            Le site de bd zoom nous propose.
            Après c’est à vous d’acheter moins mais mieux.

          • Gary Katur dit :

            C’est très relatif. 40€, c’est même pas le prix d’un resto vietnamien pour deux personnes (boissons comprises !)

  2. Henri Khanan dit :

    Je viens de chercher sur le lien que vous indiquez dans votre article, quand on cherche Tex, on a en réponse Texas Jack et Texas Cowboys!

    • Gilles Ratier dit :

      Curieux : quand on clique sur les liens mis en notes, en bas de mon article, on obtient bien les articles du site renvoyant à Corrado Mastantuono et à la reprise des « Tex » chez Clair de lune.
      Et j’ai vérifié, c’est correctement programmé ainsi sur l’administration de notre site. Ou alors, on ne parle pas de la même chose !
      Bien cordialement
      Gilles Ratier

  3. Fifi dit :

    Génial !!! J’achète !!! et j’en veux d’autres !!! Merci !!!!

  4. FACHE Jean-Luc dit :

    Superbe présentation, texte et dessins magnifiques, bravo !! On en redemande.

  5. Crissant Clavier dit :

    Pour les fans d’ « il Texone  » gros événement.Avec le retour de Claudio Villa – le très populaire artiste de couverture actuel de la série – sur des pages intérieures de la série, projet qui lui a pris plusieurs années : https://www.sergiobonelli.it/news/2019/10/26/gallery/il-texone-di-villa-1007208/

Répondre à Henri Khanan Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>