Astérix : 60 ans, la suite…

Il y a peu, nous évoquions la parution d’un numéro hors série des Cahiers de la BD dédié aux 60 ans d’Astérix. La fête continue avec la publication du septième numéro d’Astérix Max tout entier consacré à l’anniversaire du gaulois le plus fameux. Beaucoup de reprises mais toujours le même plaisir de retrouver les héros de René Goscinny et Albert Uderzo.

Sous une couverture de Didier Conrad, dessinateur du futur album, ce spécial anniversaire mêle BD, jeux, infos tout au long de ses 196 pages. Ceux qui apprécient les découvertes se régaleront avec les hommages rendus par une belle brochette de pointures de la bande dessinée : Berbérian, Bercovici, Margaux Motin, Reno, Midam, Hargreaves, Derib, Péral du studio Peyo, Cosey, Nob, Anouk Ricard, Blutch, Cuzor, Delaf, Tarrin, De Pins, Tebo, Dany, Alary, Catel, Coutelis, Rabaté, Ravard, Jannin, Guibert, Ferri, Béja, Meurisse, Mikaël, Delisle, Maroh, Valente, Trondheim.

On peut aussi découvrir les premiers visuels de la série d’animation en 3D consacrée à Idéfix qui comportera 52 épisodes de 11 minutes 30 diffusés en 2020 sur France Télévisions. Publication de la planche d’ouverture de « La fille de Vercingétorix » (dévoilée le 14 avril), 38° album des aventures du gaulois signée Ferri et Conrad, publié cet automne. Un article et des jeux permettent d’en savoir plus sur ce nouvel épisode prometteur tiré à plus de 5 millions d’exemplaires d’une série dont plus de 600 000 albums (hors nouveautés) se vendent chaque année. Ceux qui ne possèdent pas la superbe intégrale éditée par Albert René découvriront avec plaisir « Luc Junior et les bijoux volés » une histoire qui sent bon les années cinquante signée René Goscinny et Albert Uderzo.

Notons que vient de sortir le premier CD audios permettant d’écouter deux aventures d’Astérix, « Astérix le gaulois » et « La Serpe d’or », suivi en septembre d’« Astérix gladiateur » et « Le Tour de Gaule d’Astérix » . Interprétés par sept comédiens ces CD ont une durée d’écoute de 1 heure 20 (www.audiolib .fr). De quoi faire verser une larme aux nostalgique des bons vieux disques proposés jadis par Festival.

D’autres belles choses sortiront pour célébrer ces 60 ans : Une pièce de 2 € à l’effigie d’Astérix tirée à 300 000 exemplaires par la monnaie de Paris, une série de 12 timbres édités par La Poste proposée ce mois de juin, une figurine en résine représentant Astérix en légionnaire produite par Fariboles, un puzzle de 3000 pièces édité par Ravensburger, des boules de pétanque, la « Colonne Astérix », composée des principaux villageois réalisée par Pixi tirée à 300 exemplaires… Vous l’aurez compris, fans d’Astérix, il vous faudra faire chauffer la carte de crédit. (196 pages couleurs, 4,99 €, en kiosque).

Henri FILIPPINI

Galerie

Les commentaires sont fermés.