La drôle de guerre d’Émile Bravo…

Pour les lecteurs de bande dessinée, Émile Bravo est l’auteur génial des « Aventures de Spirou et Fantasio » situées pendant la guerre et dont l’hebdomadaire Spirou propose actuellement les tribulations, pendant l’été 1942. Les plus jeunes lecteurs revivent ces évènements tragiques aux côtés d’Ernest et Colette, deux jeunes enfants eux aussi imaginés par Émile Bravo. Retour sur cette aventure qui débuta, il y a 4 ans, sous forme de dessin animé…

C’est en 2015 dans le cadre de l’émission jeunesse Ludodiffusée sur FR3 que les jeunes téléspectateurs ont savourés les dix épisodes des « Grandes vacances », série d’animation évoquant la Seconde Guerre mondiale à travers le regard innocent de deux jeunes enfants. Été 1939 : Ernest, onze ans, et sa soeur Colette, 5 ans, sont envoyés par leurs parents  en vacances en Normandie chez leurs grands parents maternels Mamili et Papilou. Entre temps les menaces de guerre se précisent, le père envoyé sur la ligne Maginot et la mère malade dans un sanatorium. Les vacances au village fictif de Grangeville qui devaient durer quelques semaines vont se prolonger pendant cinq ans pour les deux jeunes parisiens qui au fil du temps apprennent à vivre avec les villageois mais aussi avec les occupants allemands.

Réalisée par Paul Leluc, produite par les Armateurs/Blue Spirit Studio cette série est une création originale de Delphine Maury, Alain Serluppus, Timothée de Fombelle  et Olivier Vinuesa. Émile Bravo, qui connaît bien le sujet depuis la publication en 2007 du « Journal d’un ingénu » en a créé l’univers graphique. Il illustre dans un premier temps une série de quatre romans de novellisation publiés en 2015 adaptés par Michel Leydier, édités par Bayard Jeunesse (« Une drôle de guerre », « Pris dans la tourmente », « L’Heure du choix » et « Le vent de la liberté »).

Aujourd’hui, c’est une adaptation en bande dessinée qui est proposée, d’abord publiée dans les pages du bimestriel Astrapi,  puis sous forme d’albums de la collection BDKIDS.  Ceux qui apprécient le travail d’Émile Bravo seront un peu déçus puisque déjà bien occupé par « Spirou » il n’en est pas le dessinateurs. A partir d’un scénario adapté par Gwénaëlle Boulet et des images de Pascale Hédelin, son univers graphique est plutôt agréablement adapté même s’il lorgne un peu trop vers le style Manga.

Sous-titré « Drôle de guerre » ce premier épisode évoque la découverte du village et de ses habitants par Ernest et Colette qui doivent affronter les frères Moreau qui leur mènent la vie dure. Une bande dessinée pour enfants bien faite, une curiosité pour ceux qui souhaitent découvrir cette autre facette des multiples talents d’Émile Bravo.Notons qu’il a illustré « Le Journal d’Ernest » dans le numéro 837 d’Astrapi (mai 2015).

Henri FILIPPINI

« Les Grandes vacances T 1 : Drôle de guerre » d’après Émile Bravo
BD KIDS (9,95 €)  - ISBN : 9791036309724       

Galerie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>