Fantastique exposition Jack Kirby : une galaxie de planches originales du créateur de Captain America envahit Cherbourg !

C’est la neuvième fois que Cherbourg accueille sa biennale du 9e art. Après Bilal pour la première édition en 2002, ce ne sont que des grands maîtres de la bande dessinée européenne qui se sont succédés avec Schuiten & Peeters, Juillard, Loustal, Pratt puis Moebius. En 2017, cap sur l’Amérique avec Winsor Mc Cay, l’auteur de « Little Nemo », qui inaugure alors le Musée Thomas Henry dans l’immeuble Le Quasar fraîchement (re)ouvert. Pour l’édition 2019, Jack Kirby, prend la suite du pionnier de l’art séquentiel américain avec « La galaxie des Super-Héros ». Une exposition de plus de deux cents planches originales présentées pendant trois mois à un public venant souvent de loin pour profiter de ces trésors visuels.

Comme cela est annoncé un peut partout en ville, l’exposition Jack Kirby : La galaxie des super-héros, se tiendra du samedi 25 mai au dimanche 1er septembre 2019 au Musée Thomas Henry à Cherbourg-en-Cotentin.

Pour l’occasion, ont été rassemblés dans ce lieu prestigieux, pas moins de 217 originaux souvent exposés pour la première fois aux public. La plupart sont dessinés par Jack Kirby, le bien nommé Roi des comics. On y retrouve également la plupart de ses encreurs. De nombreuses autres planches d’autres grands dessinateurs américains sont là pour faire le parallèle d’une carrière bien remplie au service des super-héros. À voir absolument pour tous les amateurs de comics mais pas que …


Père fondateur de la plupart des comics de l’écurie Marvel, il imagine Captain America en 1940 avec Joe Simon. L’histoire « The Return of the Red Skull » dessinée par Kirby est ainsi mise en valeur avec ce numéro 3 de la revue Captain America ouverte sur une double page dans un écrin cubique transparent au début de cette grande exposition.

Une bonne manière de rappeler aux visiteurs que le comics n’était pas, à l’époque, imprimée sur du beau papier glacé, mais offerte aux plus grands nombres dans des illustrés aux couleurs criardes vendues à un prix vraiment accessible (10 cents pour ce numéro de 1941 aujourd’hui estimé à plus de 3 000 dollars).

Captain America # 3 (1941). Couverture de Alex Schomburg

La première salle n’est pas uniquement dédiée à l’œuvre de Kirby. Elle offre un vaste panel de la situation de la bande dessinée outre-Atlantique à l’époque des débuts du King. Prince Vaillant, Dick Tracy, Mickey, la bande des Peanuts et bien d’autres planches originales de l’entre-deux-guerre y sont affichés dans un état de conservation exceptionnelle.

Bien sûr, il est particulièrement intéressant d’analyser la page d’Harold Foster montrant un homme se déguisant en démon. Image que Jack Kirby réutilisera des années plus tard chez DC pour sa série tout simplement appelée « Demon ».

Co-créateur, notament avec Stan Lee, de nombreux super-héros, dans les années 60 il forgera la renomée des éditions Marvel avec des personnages emblématiques comme les Quatre Fantastiques, les VengeursHulk, les X-Men, Thor, etc.

Travaillant pour DC Comics, dans les années 70, il crée le « Quatrième Monde » et « Kamandi  », met en scène Jimmy Olsen et plein d’autres personnages bien connus des lecteurs DC à commencer par Superman. Comme dans la salle précédente, de nombreuses planches originales illustrent cette période un peu moins connue de Kirby.

 

Dans la pièce centrale, trône un Darkseid de près de trois mètres qui toise le spectateur de sa grandeur. Entouré de planches disposées de manière circulaire qui le mettent en valeur, on reconnait le génie de Kirby pour créer des personnages à la stature titanesque.

Cette Biennale consacrée à l’exceptionnel Jack Kirby offre une rétrospective exhaustive de sa vie de travail dans le monde du comics. Depuis les années trente jusqu’à sa disparition en 1994, tout y est abordé : de ses oeuvres de romance à ses plus emblématiques super-héros, du développement de l’univers Marvel à la création bien plus personnel du Quatrième Monde chez son concurrent direct DC, de l’impact de son travail sur toute une industrie jusqu’à son héritage graphique.

Cette succession impressionnante de planches originales a été rendue possible grâce à la collaboration du galeriste parisien Bernard Mahé. Il a réussi à réunir en un même lieu 217 originaux des plus grands créateurs américains de comics. Couvertures et planches originales attendent leurs spectateurs.

Une des attractions majeures reste la possibilité de lire cinq histoires complètes, telle, la seconde partie de «Duel in the Depths »  présenté dans la revue Silver Surfer numéro 3.

Ateliers :

Des ateliers thématiques sont proposés tout au long de l’été pour rendre encore plus ludique la découverte de ce stakhanoviste de la place qu’était Jack Kirby.

Les 21 et 28 juillet à 16h, venez répondre en famille à la question  : Qui est Jack Kirby ? Enfant et adultes mettront leurs talents personnels dans une réalisation à la manière de kirby.

Les 18 et 25 août à 16h, verra la création d’une scène d’action à l’aquarelle ou encres colorées dans Portrait-robot des super-héros.

Les ateliers ne sont accessibles que sur réservation (02 33 23 39 33). Cela reste gratuit pour les moins de 26 ans, sinon, il faudra vous acquitter d’un billet pour le musée au tarif de 5 €. Un adulte devra bien évidemment accompagner les enfants souhaitant démontrer leur talent graphique.

Visites commentées :

D’une durée d’une heure, ces visites commenceront à 16h les 25 mai, 6, 15, 27 juin, 4, 13, 23, 27 juillet, 13, 17 et 27 août. Réservation obligatoire au 02 33 23 39 33.

Gwenaël Jacquet.

Infos pratiques :

Musée Thomas Henry
Le Quasar - Esplanade de la laïcité
50100 Cherbourg-en-Cotentin

ACCUEIL ET BILLETTERIE
Du mardi au vendredi : 10h-12h30 et 14h-18h
Les samedis et dimanches : 13h-18h
Fermé les lundis et jours fériés.
Plein tarif : 5 € / tarif réduit : 3 €
Gratuit le mercredi pour tous.

À noter qu’un pass musées, valable dans les 3 musées
 de Cherbourg-en-Cotentin et expos à volonté pendant 12 mois est disponible pour seulement 10 €
Accessible aux personnes à mobilité réduite.

Si vous êtes en Normandie, ne manquez pas l’exposition à la médiathèque de Bayeux à la même période : Jack Kirby revient en normandie, 75 ans après son débarquement

Galerie

6 réponses à Fantastique exposition Jack Kirby : une galaxie de planches originales du créateur de Captain America envahit Cherbourg !

  1. jc99 dit :

    L’homme qui se déguise en démon sur la planche de Foster, c’est Prince Valiant. La planche est historique, et date des débuts de la série.

    • Gwenaël Jacquet dit :

      Merci de cette précision, je ne voulais pas vendre la mèche tout simplement. Que le spectateur découvre quand même quelques petites choses en visitant l’exposition, ou relisant « Prince Valiant ».

  2. JC Lebourdais dit :

    Cette histoire de Prince Vaillant est parue en France dans un album Hachette au cours des années 70, donc pas trop de risque de spoiler :)

    • Gwenaël Jacquet dit :

      Néanmoins, cela fait près de 50 ans, il est bon de laisser un peu de découvertes à la jeune génération qui visiterait cette exposition. Ensuite, je n’ai bien sûr pas tout détailler car le but, en fin de compte, est bien que le public se rende en masse apprécier cette exposition en découvrant les planches originales exposées.

  3. Capitaine Kérosène dit :

    Merci pour cet article.
    Une belle expo qui fait très envie. Hélas, j’habite un peu loin pour m’y rendre. J’ai eu l’occasion de visiter celles de Juillard, Mœbius (décevante) et McCay. Je suppose que, comme d’habitude, il n’y a pas de catalogue, ou alors juste une mini brochure.
    A noter que la collection permanente du musée est très belle aussi.
    Parmi les pièces exposées, y en a-t-il de l’époque du studio Simon & Kirby ?

  4. Brigh dit :

    Urban annonce pour la fin d’année l’intégrale des numéros de « Demon » dessinés par Kirby.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>