Un album pour arrêter de fumer ? Lisez « Cigarettes : le dossier sans filtre »

Les chiffres actuels du tabagisme donnent le vertige : 1 milliard de fumeurs dans le monde, 7 millions de morts par an (dont 200 par jour en France) et 120 milliards d’euros à la charge de la société française ! Livrant une enquête historique, économique, politique et environnementale sans concession sur ce sujet crucial, Pierre Boisserie et Stéphane Brangier mettent en lumière une véritable industrie de l’enfumage. Cartel aux méthodes mafieuses, Big Tobacco manipule depuis plus d’un siècle les consciences contre la volonté des politiques de santé, avec pour seul enjeu évident des objectifs financiers colossaux. Un pamphlet « sans filtre » de 150 pages non dénuées de cynisme mais plus que salutaires !

Mr. Nico, maître de la psychologie inversée (planches 1 et 2 - Dargaud 2019)

Sacha Guitry ironisait déjà en disant : « Article 1 : le tabac est un poison. Article 2 : tant pis. » L’adage se vérifie dès les origines de la découverte de la plante par Christophe Colomb lors de son arrivée aux Bahamas en octobre 1492. Intrigués par us et coutumes des Amérindiens qui s’enivrent de fumigations prenant la forme de tubes de feuilles roulées, Colomb et ses équipages ramènent le produit et introduisent le tabac dans les Cours espagnoles et portugaises. Au XVIe siècle, André Thevet (à Angoulême) et Jean Nicot popularise l’herbe nicotiane, bientôt parée de toutes les vertus chez les apothicaires. Comme le rappellent les auteurs, l’incroyable essor de la production du tabac n’est pas dénué de quelques tentatives de freins politiques : les pratiques (tabac prisé, chiqué ou fumé) sont interdites par les autorités religieuses (Urbain VIII) au début du XVIIe siècle, époque où Jacques 1er d’Angleterre taxe les importations à 4000 % ( !) et où le tsar dénonce l’incendie de Moscou, ravagée pour moitié par l’imprudence d’un métier. Rien n’y fait : aux Antilles comme en Virginie, les planteurs ont fait alliance avec les négriers ; en France, Richelieu puis Colbert (1674) en font un monopole royal. Enfin, c’est l’apparition de la cigarette manufacturée (vers 1830) qui fait exploser la consommation. Naturellement, les États-Unis, pays du marketing, ont tôt fait de se saisir de ce filon hors-normes : James Buchanan Duke y déclinent ses marques et créé un premier consortium (l’American Tobacco Company) qui devient le troisième trust du pays derrière la Standard Oil et US Steel !

L'obsession du tabac (planche 9 - Dargaud 2019)

Ancienne publicité US pour les cigarettes Duke and Sons

La liberté de fumer ? (planche 3 - Dargaud 2019)

Deux guerres mondiales plus tard, et le tabac est complètement légitimé ! Synonyme de modernité, de jeunesse et de patriotisme, il représentera à lui seul 1 milliard sur les 13 consacrés au Plan Marshall pour la reconstruction de l’Europe. Également devenues une nouvelle cible prioritaire de la publicité, les femmes se voient prescrire dans les années 1920 – 1930 la cigarette en tant que symbole de leur nouvelle émancipation sexuelle et politique… Idem du côté des productions hollywoodiennes, où les volutes – filtres gris sur film noir – sont sensées donner plus de profondeurs aux tourments des personnages, ce jusque dans les années 2000. En 1999, le film « Révélations » de Michael Mann témoigne d’une nouvelle prise de conscience : le docteur Jeffrey Wigand (incarné par Russel Crowe), alors vice-président de la recherche et du développement de Brown & Williamson Tobacco Corporation, devient lanceur d’alerte tandis que le journaliste Lowell Bergman (Al Pacino) révèle des secrets sur les pratiques douteuses de l’industrie du tabac et sur les véritables dangers du tabagisme.

Quand le tabac invite à l'effort de guerre dans les années 1940...

« Fières mamans, veuillez nous excuser si nous aussi nous ressentons la fierté d’être un nouveau parent. Car les nouvelles Philip Morris font le bonheur des fumeurs ».

En suivant pas à pas dans « Cigarettes : le dossier sans filtre » les explications de M. Nico, véritable « Man in black » du milieu, le lecteur pénètre dans cette copieuse bd reportage de manière subtilement chronologique, bien desservi par l’impeccable dessin semi-réaliste de Stéphane Brangier (connu sous le pseudonyme de Siro avec « Polka », ou les derniers volumes de « La Croix de Cazenac » et de « La Banque »). Sans détours et s’appuyant sur des données validées par le Comité national contre la tabagisme, l’album scénarisé par Pierre Boisserie (lequel nous avait déjà parlé du tabac dans la série « Flor de Luna » entre 2007 et 2014) dit tout des effets psychoactifs produits par la nicotine sur notre organisme et l’espérance de vie, des liens entre tabac et hausse des cancers (attestés dès les années 1950) et des versements de fonds effectuées lors des campagnes électorales par Big Tobacco (surnom donné au trust formé par le regroupement des 5 plus gros producteurs : Philip Morris International, British American Tobacco, Imperial Brands, Japan Tobacco International et China Tobacco). De nos jours, la consommation mondiale s’est déplacée vers l’Europe de l’Est, l’Asie et l’Afrique (10 % des enfants africains de 13 ans étant déjà des fumeurs réguliers). Avec 4 300 milliards de mégots non dégradables disséminés dans la nature et 89 % des fumeurs français regrettant désormais d’avoir commencé un jour, l’empreinte du tabac sur nos modes de vie a toujours une influence considérable. Condamnées depuis 2010 par la Cour suprême américaine pour « conspiration et activités s’apparentant au crime organisé », les compagnies du tabac continue de propager la mort (600 millions de victimes probables d’ici aux années 2020)… Lucky Luke a arrêté de fumer depuis longtemps, alors pourquoi pas vous ?

Philippe TOMBLAINE

« Cigarettes : le dossier sans filtre » par Stéphane Brangier et Pierre Boisserie
Éditions Dargaud (19,99 €) – ISBN : 978-2205079333

Galerie

Une réponse à Un album pour arrêter de fumer ? Lisez « Cigarettes : le dossier sans filtre »

  1. Ping : Un album pour arrêter de fumer ? Lisez « Cigarettes : le dossier sans filtre – BdZoom | Devenir non-fumeur ...