Les élèves d’un pensionnat perdu contre les forces des ténèbres…

Un groupe de collégiens du Cantal est victime d’une terrible malédiction. A la nuit tombée, les forces obscures recherchent leurs âmes. Leur force c’est leur union sous la direction désabusée d’une jeune surveillante mélancolique. Ils sont prêts à se lancer dans une mission suicidaire pour se libérer de la terrible imprécation. Fin d’une percutante trilogie fantastique récompensée à Angoulême.

Dans les deux premiers tomes de la série (voir notre article sur le tome 1 ici), nous avons fait connaissance avec un étrange collège perdu dans les forêts des monts du Cantal. Construit autour d’une vieille église médiévale, l’ambiance y est familiale. Ainsi, pendant certaines vacances, quelques élèves dont les parents ne peuvent s’occuper demeurent à l’internat.

Lena, la surveillante punk, y exerce un contrôle lâche, préférant réparer sa moto que proposer des activités aux jeunes adolescents et cela convient parfaitement aux internes. Ulysse, Krum, Step, Mei, Jonas et Ouss ont ainsi noué des liens d’amitié très forts lors d’expéditions aventureuses dans la nature alentour, pleine d’animaux, de clairières secrètes et de vieilles ruines.

Le Collège noir T3 page 7

Mais la nature environnante cache de nombreux dangers ; leur camarade Jonas se noie inexplicablement dans une mare peu profonde. C’est en essayant d’en savoir plus que ses camarades tombent sur l’étrange sabbat d’une sorcière qui les maudit en ces termes : « Toutes les nuits jusqu’à votre mort, les forces obscures vous scruteront de leur regard brûlant ! Et vous rembourserez de vos propres âmes celle que vous leur avez prise ! ». Désormais les six amis affrontent régulièrement, la nuit venue, des bêtes démoniaques et des monstres maléfiques.

Histoire de vierge et de petit Jésus

Avec les vacances de Noël, l’internat du collège se referme sur les cinq élèves et une Lena que la neige rend neurasthénique. Pour se défaire de l’anathème de l’œil des Ténèbres, Krum et Ulysse partent, en pleine nuit, à la recherche de la statue de la vierge noire en haut du roc des ombres. On dit qu’elle exauce les vœux, elle peut donc les débarrasser de la malédiction.

Les deux garçons sont vite rattrapés par leurs trois camarades et une Lena qui se remémore un passé douloureux. Leur quête les mène à affronter le démon des tempêtes puis à composer avec une puissance païenne. Tous ne reviendront pas de cette rencontre pourtant provoquée avec des forces surnaturelles transcendantes

Lena luttte contre un korrigan

Y'a pas de loups dans la région

Ce triptyque fantastique à la narration parfaitement maîtrisée se clôt sur un volume plus sombre que les autres, même si quelques touches d’humour adoucissent la noirceur de l’histoire. Ulysse Malassagne soigne la fin de ce récit d’initiation original et choral ; beaucoup d’actions enchaînées, de l’émotion qui provient de la mise en valeur de beaux sentiments comme le courage, l’empathie et le don de soi et un humour bienveillant ponctuent la bande dessinée.

Son dessin simple et incisif va à l’essentiel : des gosses toujours en mouvement, la création d’un bestiaire au classicisme intelligemment renouvelé et surtout des ambiances nocturnes surprenantes qui jouent des peurs de l’enfance ; peur de la nuit, peur du noir et d’un monde invisible et peur de la mort.

Le démon des tempêtes

Nous conseillons vivement cette trilogie fantastique superbement éditée par les éditions Milan dans la collection Grafiteen, pour tous les collégiens amateurs de sensations fortes.

Les croyances sur les vierges noires

La Vierge noire du Roc des ombres

Laurent LESSOUS (l@bd)

« Le Collège noir T3 : Le Livre de la neige » par Ulysse Malassagne

Éditions Milan, collection Grafiteen (11,50 €) – ISBN : 978-2-4080-0694-5

Galerie

Les commentaires sont fermés.