« On Mars » T2 : sans espoir de retour ….

En 2132 la colonisation de Mars est le dernier espoir pour le genre humain qui doit abandonner une Terre à l’agonie. « On Mars » évoque le quotidien des pionniers, une minorité de scientifiques et surtout une cohorte de prisonniers venus de la Terre par milliers, main-d’oeuvre bon marché, condamnés à un voyage sans espoir de retour. Un palpitant récit riche en rebondissements.

Injustement condamnée à vingt ans de travaux forcés pour avoir tué par erreur la fille d’un ministre, Jasmine Stenford est déportée avec des milliers d’autres prisonniers sur Mars. Le passé de combattante de la brillante inspectrice de 29 ans intéresse les différents clans qui se sont constitués parmi les détenus. Pour régner, certains utilisent la violence au sein de puissant gangs comme les Gravitydead ou les Néosinners, d’autres la religion comme l’Église Syncrétique nouvelle de Xavier Rojas que finit par rejoindre Jasmine.

Enfin, les Solitaires ont déserté leurs prisons pour se réfugier dans les montagnes et lutter pour la liberté, traqués par les drones et les droïdes. La sécurité des habitants de la colonie qui vivent dans le Dôme est assurée par Sophie Bergen dont l’autorité est contestée. D’autant plus que malgré les craintes de ses conseillers qui redoutent des affrontements entre gangs, elle décide de maintenir la fête célébrant l’achèvement d’un nouveau canal. La cérémonie sera vue sur terre par deux milliards de vidéospectateurs. Une belle occasion de mettre en valeur la colonisation de Mars alors que certaines voix se font entendre contre l’envoie de condamnés esclaves.

Alors que les festivités commencent les premiers combats au pied du Dôme font rage. Jasmine hésite de prendre partie pour les religieux qui veulent empoisonner l’eau consommée par la population et les Solitaires qui luttent pour un avenir meilleur. Ce second épisode de 54 planches est une belle découverte après dix huit mois de silence et on attend avec impatience la conclusion de ce triptyque haut de gamme.

Très actif depuis quelques temps, qui s’en plaindra, Sylvain Runberg (« Orbital », « Millenium », « Reconquêtes », « London Calling », « Clivage ») propose un scénario dense et original où se mêlent science-fiction et thriller politique, sans oublier une charge sévère contre les religions. Au dessin, Grun (« La Conjuration d’Opale », « Metronom »)  imagine une planète Mars où paysages, végétation, machines, personnages, décors, sont soigneusement étudiés, apportant crédibilité et réalisme à l’histoire. Ses couleurs aux tons chauds évoquent avec justesse les paysages martiens. En fin d’album un cahier de croquis de 24 pages, celui de Sonia Bergmann qui occupait la couche de Jasmine avant son arrivée, permet de savourer la pureté de son trait et l’élégance de son dessin.

Henri FILIPPINI

«  On Mars T. 2 : Les Solitaires », par Grun et Sylvain Runberg

Éditions Daniel Maghen (16 €) – ISBN : 9 782356 740663

Galerie

Les commentaires sont fermés.