Le Petit Nicolas : 60 ans de récrés…

Si « Astérix » a vu le jour le 29 octobre 1959, son génial co-créateur imaginait « Le Petit Nicolas » tout juste sept mois plus tôt. L’acte de naissance du jeune héros indique en effet la date du 29 mars 1959 dans les pages de Sud-Ouest Dimanche, bien qu’il ait été le héros d’une brève BD en 26 pages dessinées par Jean-Jacques Sempé en 1955/1956. Un gamin qui compte 60 ans de récrés et pas la moindre ride, ça se fête !

Nous vous invitons donc à découvrir les points forts de cet anniversaire riche en évènements qui vont bien au-delà du monde de l’édition.

Le voyage débute avec un ouvrage baptisé « Le Petit Nicolas fait la fête » réunissant les dix histoires les plus festives vécues par le jeune garçon. Ces récits sont publiés dans un album collectorde 104 pages  cartonné et de grand format 20 X 25 cm, avec dorures (éditions IMAV, 19,90 €, parution le 14 mars).

On poursuit avec un « Cahier de dessin animé » conçu avec le concours des éditions Animées qui ont créé un véritable Cahier de Dessin Animé où les textes de Goscinny et les dessins de Sempé s’animent une fois coloriés pour créer un film dont l’enfant (ou l’adulte curieux) est le réalisateur. On peut télécharger l’application gratuite BlinkBook sur les Stores iOS et Androïd… et animer. Un ouvrage étonnant de 40 pages de format 21 x 30 cm (parution le 14 mars, 22 €).

Ceux qui n’ont pas acheté l’album BD à l’origine de la création du « Petit Nicolas », publié en 2017 par les éditions IMAV peuvent désormais se procurer l’édition de poche proposée par Folio Junior. Un ouvrage de 96 pages  de format 124 x 178 mm qui permet de découvrir ces pages fugitives dans la presse belge depuis longtemps oubliées (Galimard Jeunesse- Folio Junior, 6,90 €, parution le 21 mars).

Paris-Match va consacrer un numéro hors série au « Petit Nicolas » révélant les coulisses de la création, les sources d’inspiration de Goscinny et Sempé, leur méthode de travail… Présenté sous forme d’abécédaire cet ouvrage proposera de nombreux documents tirés des archives des deux auteurs (100 pages, 7 € environ, parution en kiosque le 4 avril).

Le point d’orgue aura lieu le samedi 30 et le dimanche 31 mars à la Fondation Louis Vuitton dans le bois de Boulogne (8, avenue du Mahatma Gandhi, 75116 Paris) où le public est invité  à participer à un week-end festif en famille. Au programme : une exposition des originaux de Sempé et des textes de Goscinny, un atelier de coloriage dans l’auditorium de la Fondation, enfin le gâteau d’anniversaire savouré en présence de Sempé et d’Anne Goscinny. Il est encore temps de réserver pour ces journées exceptionnelles (www.fondationlouisvitton.fr).

Outre ces évènements proches, on peut aussi annoncer la sortie du long métrage « Raoul Tabourin a un secret », personnage créé en solo par Sempé en 1995, adapté au cinéma par Guillaume Laurent avec Benoît Poelwoorde et Édouard Baer (sortie en salles le 17 avril). La Fondation d’entreprise Bernardaud présentera une exposition « Le Petit Nicolas en limousin » du  au 5 mai (27, avenue Albert-Thomas, 87000 Limoges).

Une autre exposition Sempé, « Itinéraires d’un dessinateur d’humour » sera visible à Bordeaux, ville natale du dessinateur, à partir du 23 mai au Musée de la Marine.

À des horizons plus lointains, il est bon de signaler le premier long métrage d’animation pour le cinéma consacré au Petit Nicolas annoncé en 2020/2021. Un scénario écrit par Anne Goscinny avec Michel Fessler réalisé par le studio Foliascope. Restons dans l’animation pour conclure avec une série de 52 dessins animés de 12 minutes destinés à la télévision sur le thème « Tous en vacances ! ». Produits par Media Valley et Belvision, réalisés par Wilson Dos Santos, ces films seront sur nos petits écrans en 2020/2021.

Quelques chiffres pour terminer : 15 millions d’exemplaires vendus dans le monde, traduction en 40 langues, 300 000 albums vendus par an en France, deux films live totalisant 8 millions d’entrée, 104 épisodes de dessins animés diffusés dans 13 pays . Des chiffres qui donnent le tournis obtenus depuis la création des éditions IMAV par Anne Goscinny voici quinze ans. Maison d’édition qui ne se contente pas de publier « Le Petit Nicolas », puisqu’elle travaille sur les albums d’une superbe intégrale de « Valentin le vagabond ».

Notons que toutes ces informations et illustrations sont tirées d’un très beau document de 28 pages destiné à la presse.

Henri FILIPPINI

 

Galerie

Les commentaires sont fermés.