Glénat : 50 ans d’édition…

L‘histoire des éditions Glénat débute en septembre 1969 lorsque le jeune Jacques Glénat (17 ans) publie le premier numéro de Schtroumpf, modeste feuille imprimée sur la ronéotypeuse du lycée Champollion de Grenoble. Si la fondation de la S.A.R.L. des éditions Glénat a lieu seulement en 1974, Jacques Glénat a pris pour (bonne) habitude de fêter l’anniversaire de sa maison d’édition à partir de 1969. L’occasion de publier un ouvrage souvenir et d’annoncer quelques projets et pas des moindres.

Le couvent Ste Cécile

Sous titré « 50 ans de passion », un ouvrage raconte le long chemin parcouru par Jacques Glénat depuis la publication de son premier fanzine à nos jours. Plus de 12000 ouvrages auront été publiés en cinq décennies, des bandes dessinées bien sûr, des Manga dont il fût le premier éditeur digne de ce nom en France, des livres d’humour, mais aussi des beaux livres avec une prédilection pour la montagne et la gastronomie. Cette évocation est proposée par le journaliste grenoblois Jean Louis Roux qui revient sur les séries et les auteurs qui ont contribué au copieux catalogue qu’est aujourd’hui celui des éditions Glénat. Les petits locaux grenoblois de la rue du lieutenant Chanaron et parisiens de la rue Ferdinand Duval semblent bien exigus lorsque l’on admire les photos du majestueux couvent Sainte Cécile à Grenoble inaugurés voici dix ans et celles du futur nouveau site parisien situé à Boulogne sur Seine, conçu par l’architecte Wilmotte, qui devrait ouvrir ses portes en 2020. Ce bel ouvrage de 100 pages couleurs sous couverture intégra richement illustré est offert et ne sera pas commercialisé. Collectionneurs, la chasse est ouverte !

Au fil de l’année, à l’occasion de ce cinquantenaire, les premiers tirages d’une sélection de nouveautés seront proposés avec des jaquettes double face collector : « Serpent Dieu », « UCC Dolores », « Agata »… et bien d’autres. Des nouvelles collections, parfois surprenantes, sont annoncées. En avril prochain  Un Pape dans l’Histoire  réalisée en partenariat avec les éditions du Cerf se propose de redécouvrir l’Histoire du monde occidentale à travers de celle des papes. Deux albums sont au programme : « Saint Pierre » par Pat Perna et Marc Jailloux et « Léon Le Grand » par France Richemond et Stefano Carloni. Toujours en avril, Glénat 9 1/2, collectionco-dirigée par Noël Simsolo, présentera des romans graphiques consacrés aux grandes figures du Septième Art. Les deux premiers volumes seront dédiés à « Sergio Léone » par Noël Simsolo et Philan et à « Lino Ventura » par Arnaud Le Gouëfflec et Stéphane Oiry. Enfin, Grind House stories comme son titre l’indique nous promènera dans les univers de genre, chers aux série B, spécialisée dans  les romans graphiques dédiés au divertissement. L’aventure débutera toujours en avril avec « The Red Clay Chronicles » par Jérémie Guez et Roland Boschi et « Amazing Grace » par Aurélien Ducoudray et Bruno Bessadi. Cette déferlante de nouvelles créations n’empêchera pas la parution des séries en cours et le lancement de nouvelles puisque plus de 80 ouvrages de BD seront au programme du seul deuxième trimestre.

On ne peut que se réjouir de la bonne santé d’un éditeur toujours indépendant, plus que jamais passionné de bande dessinée, qui aujourd’hui sert de modèle à de nouvelles générations d’éditeurs.

Henri FILIPPINI

Galerie

Une réponse à Glénat : 50 ans d’édition…

  1. Olivier Northern Son dit :

    Le dessin de Saint Pierre par Marc Jailloux a l’air sublime!