Hervé Loiselet, directeur de la rédaction de BD Mag

Nouveau format (un peu plus petit et dos carré), nouveau rythme de parution (45 jours) et (un peu) plus de BD sont les principales modifications apportées à une formule qui toujours fait la part belle aux auteurs.

 


Depuis son lancement il y a un peu plus d’un an, Bande Dessinée Magazine s’intéresse, au delà de leur œuvre, aux auteurs de bandes dessinées, à travers de nombreux entretiens et portraits. Très riche dans son contenu, le numéro 7, daté de juin 2005,  ne déroge pas à une règle, qui est toutefois légèrement modifiée.


 


« Nous avons inventé le 45madaire ! », explique Hervé Loiselet, directeur de la rédaction du Magazine, sous titré pour ce 7ème numéro (ça change à chaque fois, l’aviez-vous remarqué ?) : Actus et acteurs de la BD. Un rythme de parution adopté depuis le sixième BD Mag et qui semble convenir à tout le monde, éditeur du magazine (Les éditions Soleil) y compris puisque « le planning de fabrication est d’ores et déjà calé jusqu’au numéro du 15 janvier », révèle Hervé Loiselet.


Avec cette nouvelle périodicité accélérée, « il y aura, en fin d’année, toujours autant d’articles consacrés aux auteurs mais, puisque bénéficiant de parutions rapprochées et donc d’un nombre de pages publiées finalement plus important, nous avons pu introduire plus de bandes dessinées, avec les prépublications d’albums, qui viennent s’ajouter aux avant-goûts ».


C’est ainsi qu’en plus de la présentation de trois planches d’Ash, de Loran, à paraître au cycliste et de Gueule de bois, un Pinocchio revisité pour adultes, de Forester (le Lombard) , les lecteurs de la revue découvriront les premiers volets de deux albums destinés à paraître chez Soleil. Le premier, d’aventures historiques, se nomme Samouraï (Di Georgio et fred Genet) et « aurait parfaitement eu sa place dans Vécu, pour en préciser le style », note Hervé Loiselet qui défend également avec enthousiasme son choix du second récit pré publié, Superman / Tarzan, « une bande dessinée de culture transnationale, commandée par Dark Horse et DC Comics et dessinée par l’argentin Carlos Meglia. »


L’actualité et les événements en images reste bien entendus présents dans BD Mag, malgré quelques critiques récentes à ce sujet, « que nous avons écoutées », avoue le directeur de la rédaction. « Nous ne photographions plus les auteurs ou autres personnes avec un verre à la main ». Ainsi, les détracteurs du magazine, qui l’accusaient de faire du sensationnalisme devrait en être pour leur frais : de l’info, rien que de l’info …


 


Laurent Turpin


 


 


Galerie

Les commentaires sont fermés.