Marcèu Pagnol parle provençal…

C’est en 2015 que le label Grand Angle des éditions Bamboo s’est lancé dans l’adaptation en bande dessinée des ouvrages de Marcel Pagnol. Pari risqué, pari gagné, avec le concours de Serge Scotto, petit-fils du compositeur et ami de l’écrivain, et de Serge Stoffel, adaptateurs de l’œuvre pour la bande dessinée. Le tout sous le regard bienveillant de Nicolas Pagnol, petit neveu de l’écrivain. En cette fin d’année paraissent le dernier volume des « Souvenirs d’enfance » et l’adaptation en langue provençale de « La Gloire de mon père ».

Après « La Gloire de mon père », « La Château de ma mère » et « Le Temps des secrets » voici « Le Temps des amours », ultime épisode de la tétralogie adaptée en bande dessinée et au cours de laquelle Marcel Pagnol, l’enfant d’Aubagne, évoque ses années de jeunesse. Le petit Marcel chassant la bartavelle dans la garrigue a grandi et connaît ses premiers émois pour le sexe faible : sa cousine Clémentine, Isabelle la fille d’un prétendu grand poète, correcteur au Petit Marseillais… Publié à titre posthume, ce récit rassemble lui aussi des souvenirs d’enfance. Moins connu que les trois précédents, il en possède toute la verve méridionale, les personnages hauts en couleur et le parfum de la garrigue. Les 85 pages de cet ouvrage concluent de belle manière la brillante collaboration de Morgann Tanco avec l’œuvre de Marcel Pagnol dont il aura signé 340 planches. Peut-être pas un adieu définitif puisqu’il est tenté par l’adaptation de « La Femme du boulanger »…

La collection Marcel Pagnol en BD lancée en 2015 compte aujourd’hui 11 albums tous adaptés par Serge Scotto et Éric Stoffel, dessinés par une solide équipe de cinq dessinateurs : Éric Hubsch, A. Dan, Efix, Sébastien Morice et Morgann Tanco. Après « Les Souvenirs d’enfance », « Merlusse », Topaze », « Jazz », « Le Schpountz, « Jean de Florette et « Cigalon » c’est la trilogie « Marius » que proposera cette collection l’an prochain.

Depuis son lancement 200 000 exemplaires ont été vendus, chiffre honorable, d’autant plus que ces ouvrages sont intemporels et peuvent vivre longtemps en librairie.

Faire parler le provençal aux personnages de Pagnol est un rêve que caressait depuis quelques temps l’éditeur. Le succès des albums lui permet de relever ce défi. Il en a confié la délicate traduction dans sa variante dialectale marseillaise à Jean-Michel Turc, professeur certifié de langue provençale dans les lycées et collèges de Marseille dont l’agglomération compte plus de 70 000 locuteurs. C’est « La Gloire de mon père » (« La Glori de moun Paire ») du trio Scotto/Steffel/Tanco a qui revient le redoutable honneur d’ouvrir cette collection. Une initiative originale qu’il convient de saluer.

Henri FILIPPINI

« Le Temps des amours » par Morgann Tanco, Serge Scotto et Éric Stoffel d’après Marcel Pagnol.

Grand Angle (€) – ISBN : 9 782818947203

« La Glori de moun paire » par Morgann Tanco, Serge Scotto, Éric Stoffel d’après Marcel Pagnol

Grand Angle (€) – ISBN : 9782818 965610

Galerie

Les commentaires sont fermés.