« Kriss de Valnor » T8 : dernière étape avant les grandes retrouvailles…

Après « Nidhogg », le septième et dernier épisode de « Louve » publié l’an dernier, voici « Le Maître de justice », huitième volet de « Kriss de Valnor », qui clôture cette seconde série parallèle des « Mondes de Thorgal ». Il sera ensuite temps pour la famille « Thorgal » de se retrouver enfin en terre viking, dans le trente sixième album de la série originelle annoncé en novembre prochain.

C’est pour défendre son Dieu unique que l’empereur Magnus s’est lancé à la conquête des terres vikings. Il affronte Jolan, fils de Thorgal, qui a réussi à unir les différents clans. Un ultime combat oppose les deux adversaires dans l’arène de justice. L’impitoyable guerrière mercenaire Kriss de Valnor qui le soutient, abandonne sa couronne pour gravir la Montagne du Temps, afin de retrouver Aniel prisonnier à l’autre bout du monde. Aniel, le fils qu’elle a eu avec Thorgal. Un récit passionnant en huit albums dont les cinq premiers épisodes ont été écrits par  Yves Sente pour le dessinateur italien Guilio de Vita, le suivant imaginé par Xavier Dorison et Mathieu Mariolle a été mis en images par Roman Surzhenko, les deux derniers écrits par Mathieu Mariolle d’après une histoire de Xavier Dorison sont illustrés par Fred Vignaux (« Neige origine »). Malgré cette aventure éditoriale compliquée, l’ensemble de l’histoire demeure cohérent et l’univers graphique plutôt respecté, même si l’album réalisé par Surzhenko est à mon avis le plus proche de Rosinski. Hélas, travaillant déjà sur « La Jeunesse de Thorgal » et « Louve », il ne pouvait pas tout faire.

De son côté, dans la série mère Thorgal retrouve son fils Aniel à Bag Dadh, assiégée par les troupes de Magnus où il règne sous l’emprise des Magiciens rouge qui en ont fait un fanatique cruel. Enfin réunis après de rudes combats, le père et le fils s’apprêtent à faire route vers leurs terres gelées.

Pour parvenir à ces retrouvailles tant attendues par les lecteurs la route a été longue depuis l’abandon du scénario de la série en 2006 par Jean Van Hamme (épisode n° 29 : « Le Sacrifice »). C’est d’abord Yves Sente, scénariste du spectaculaire diptyque « La Vengeance du comte Skarbek » et bien connu pour ses talents de repreneur qui lui a succédé. Quatre albums plus tard, il a jeté l’éponge, remplacé par Xavier Dorison, présenté comme le successeur idéal. Hélas, il est écarté lui aussi après un seul album écrit avec le concours de Mathieu Mariolle (épisode 35 : « Le Feu écarlate »), Rosinski trouvant son intrigue trop adulte, pas assez  orthodoxe, pour le large lectorat de la série. C’est Yann, vieux et talentueux routier du scénario, apprécié par Grzegorz Rosinski et son fils Piotr, déjà auteur de « La Jeunesse de Thorgal » et de « Louve », qui aura le lourd privilège d’imaginer ce retour vers les terres gelées dans le déjà mythique album numéro 36 : « Aniel ». C’est encore lui qui aura la lourde mission de lancer le nouveau cycle des aventures de l’enfant des étoiles dont les dessins devraient aux dernières nouvelles être assurés par Fred Vignaux, dont le travail sur « Kriss de Valnor » fait l’unanimité auprès des auteurs historiques de la série. Plutôt que de chercher à compliquer les choses, Yann parvient à imaginer des histoires originales sans quitter la voie aventureuse et populaire tracée dans les histoires de Jean Van Hamme. Une option mine de rien peut-être plus difficile à maintenir que de vouloir tout chambouler en intellectualisant le propos.

Ces nombreux changements après des décennies de complicité amicale entre les deux créateurs s’expliquent par l’implication de Piotr, le fils de Grzegorz Rosinski, désormais conseiller éditorial et de gardien du temple.

Henri FILIPPINI

« Kriss de Valnor T8 : Le Maître de justice » par Fred Vignaux et  Mathieu Mariolle (avec Xavier Dorison)

Éditions du Lombard (12,45 €) – ISBN : 978 2 8036 7283 7

Galerie

Une réponse à « Kriss de Valnor » T8 : dernière étape avant les grandes retrouvailles…