« Une aventure de Renée Stone T1 : Meurtre en Abyssinie » par Clément Oubrerie et Julie Birmant

Pour leur première œuvre commune de fiction pure, Clément Oubrerie et Julie Birmant proposent un (sur)prenant récit d’aventures exotiques, à l’intrigue riche et envoûtante. Agatha Christie n’est pas loin …

Romancière à succès, l’élégante anglaise Renée Stone se rend, en octobre 1930, à Addis-Abeba pour assister au sacre de l’empereur éthiopien Haïlé Sélassié. En chemin, elle rencontre l’archéologue et épigraphe John Malowan, qui tombe immédiatement amoureux de la jeune femme.

Lunaire et maladroit, ce dernier se rend, avec l’aide du célèbre et séduisant Alfred Thesiger (« Mon royaume pour une nuit avec lui » dévoilent les pensées (impures!) de Renée), sur les traces de son illustre explorateur de grand-père et d’une tablette mythique censée conférer l’immortalité et dévoiler les mystères de notre civilisation. Entraînée, presque contre son gré, au fin fond de l’Abyssinie dans une incroyable aventure où les enjeux se révèlent politiques et internationaux, la candide écrivaine (qui rougit encore à la lecture d’un texte pseudo-érotique) va, progressivement s’affirmer et devenir téméraire.

Après « Pablo », une biographie romancée sur les années parisiennes du jeune Picasso, élaborée en 4 volumes et vendue à plus de 150 000 exemplaires, puis l’évocation de la danseuse Isadora Duncan, la scénariste Julie Birmant et le dessinateur Clémént Oubrerie (qui réalise également en solo le superbe « Voltaire amoureux » aux Arènes BD) ont choisi de développer, pour la première fois, une fiction pure, tout en restant dans un cadre réel et d’en confier le premier rôle à une héroïne de papier – et elles ne sont toujours pas si nombreuses  – avec l’ambition annoncée de développer le pendant féminin d’ « Indiana Jones ». Leur jeune héroïne, « so british », n’a pourtant rien d’un aventurière au démarrage de l’action mêlant policier, amour et aventures au sens large ! Renée, dans cette atmosphère exotique, découvre progressivement sa féminité, hors des codes victoriens, et sa liberté…

Coté graphique, Clément Oubrerie fait évoluer son univers habituel et rend ses personnages plus réalistes, tout en conservant leur expressivité, en développant des noirs plus profonds qu’à son habitude. Il répond ainsi à l’exigence d’un récit à la dramaturgie menée par Julie Birmant dans les codes des romans policiers, dont l’intrigue se dévoile à mesure et qui demande une attention soutenue tout au long de sa lecture. On se rendra avec plaisir en Irak pour la suite des aventures de Renée Stone…

Laurent TURPIN

« Une aventure de Renée Stone T1 : Meurtre en Abyssinie » par Clément Oubrerie et Julie Birmant

Dargaud (14,99 ) – ISBN : 9782205077070

Galerie

Les commentaires sont fermés.