« Poussin-bleu T1 : L’Armure d’or » par Monsieur le Chien

On connaissait déjà l’heroic-fantasy humoristique, avec notamment l’adaptation en BD du « Donjon de Naheulbeuk ». Monsieur le chien a décidé, lui, de mettre le genre à la sauce Fluide glacial – une première ! – épicée, décapante et à mourir (pas trop vite) de rire !

Udras, le roi des Dieux rouges, se meurt. Bien évidemment, ses nombreux enfants postulent à sa succession, en vue de régner sur ces insectes que sont les humains. Pour y parvenir, une compétition est organisée et chacun des 7 postulants se doit de choisir un champion terrestre qui devra accomplir une quête avant de rejoindre l’arène pour le combat final.

C’est ainsi que l’adorable et malin Poussin-bleu, à peine âgé de 16 jours, devient l’élu de Lénara, déesse des animaux. Il commence par quitter ses « parents » (un cochon et une vache…), sauve un chaton de la noyade (qui se fait immédiatement embrocher derrière par le fermier !), se fait copain (comme cochon !) avec le porcelet Rocco-la-flèche, obtient le don de la langue, dont personne ne comprend vraiment à quoi il sert et se voit attribuer comme quête de rechercher la couronne de Kerléven, le roi-combattant.

Pendant ce temps, les autres dieux choisissent également leurs champions respectifs : Maïsha, championne du Dieu de la sagesse, obtient comme pouvoir Les Yeux de feux et brule tout ce qui l’énerve ; Drübl, le monstre marin, est choisi par la déesse des océans avant d’être remplacé par un crabe malicieux ; le séducteur Arek de Puychalon, champion de la déesse de l’amour, possède le don de la salive acide, ce qui lui cause de nombreux désagréments pour embrasser ses multiple conquêtes,… Tout est évidemment à l’avenant dans une forme jouissive où Monsieur le Chien s’en donne clairement à cœur joie pour animer et ridiculiser  l’ensemble de ses protagonistes.

Bref, Poussin-bleu est donc un héros, il y croit en tout cas plus que nous, misérables lecteurs, qui tremblons pour lui, ce qui est une des nombreuses qualités de ce récit aux multiples niveaux de lecture.  Lui, ne doute de rien et regrette juste que la déesse refuse de lui offrir une armure d’or ! Armure dont il rêve pour pouvoir y graver que « Le courage offre ce que la taille refuse ! »…

Les amateurs de Sir Terry Pratchett (1948–2015), un des auteurs de fantasy les plus prolifiques et bien connu pour détourner les codes du genre, se régaleront. Les autres découvriront cet épopée iconoclaste avec un très large sourire, qui ne les quittera pas du début à la fin de la lecture de cet intrigant et très amusant ouvrage, à emporter à la plage pour une dégustation sans modération et dont on attend la suite avec impatience !

Laurent TURPIN 

« Poussin-bleu T1 : L’Armure d’or » par Monsieur le Chien

Éditions Audie-Fluide glacial (14,90 €) – ISBN : 9782378780227

Galerie

Les commentaires sont fermés.