Popop, héros des « Chroniques de la baie »…

Après « Le Cycle des magiciens », « Dimension M. », « Chasseurs de monstres », « Picsou Intelligence Agency »… et quelques autres merveilles, Mickey Parade géant hors série propose une autre pépite née dans Topolino, le Journal de Mickey transalpin. Embarquons pour Duckport, où Popop nous invite à savourer « Les Chroniques de la baie ».

Sympathique bourgade parfumée par les embruns, Duckport vit au rythme de la mer. Flanqué du vieux marin Toby Dick, Popop est un  pécheur qui passe son temps à naviguer, à moins qu’il ne soit intrigué par les mystères qui planent sur le port, encore hanté par les légendes anciennes et les histoires de pirates. Si Toby Dick possède la réputation d’avoir déjà fait couler 39 bateaux, c’est un solide compagnon créé en 1967 par les américains Vic Lockman et Tony Strobl. Aidé par Nina, la patronne de la taverne « La Perle noire » (qui sait lire l’avenir dans les cartes), Isodore le constructeur de bateaux aux poils roux et Tripes le goéland glouton, le duo affronte de nombreux ennemis. Les inévitables Rapetou, mais surtout Azimuth van Couac, sinistre individu qui rêve de régner sur Duckport, flanqué de ses deux hommes de main, Wang le recéleur chinois et Sagola aussi bête que méchant. Cousin loufoque de Donald, Ferthy Duck alias Popop a vu le jour le 2 août 1964 dans « Un cousin à l’épreuve des bombes », imaginé par Dick Kinney pour le dessinateur Al Hubbard. Fils de Lulubelle Louft et Barnabé Duck, un des enfants de Grand-mère Donald, il est le cousin de Donald et de Gontran Bonheur. S’il agace Donald, Popop est cool, maladroit, pas très courageux et n’a pas vraiment le pied marin. Il est aussi membre de l’équipe des Ultra-héros sous le sobriquet de Super-Popop.

« Les Chroniques de la baie » (« Le Storie della baia ») ont débuté en 2001 dans le numéro 2380 de Topolino et ont été traduites en France dans Mickey Parade. Deux grands noms de la bande dessinée italienne en sont les créateurs. Le scénariste Alberto Savini né en 1965, qui a écrit plus de 200 histoires pour Disney où il est entré au début des années 90 et Silvio Camboni, né en 1967, qui débute chez Disney Italie en 1989. En France, il est en 2004 le repreneur de « Gargouilles » aux Humanoïdes associés, le dessinateur du « Voyage extraordinaire » chez Vents d’Ouest et d’une aventure de Mickey, « Mickey et l’océan perdu » pour Glénat, avec le scénariste Denis-Pierre Filippi. Si le scénariste demeure le même, plusieurs autres dessinateurs alternent avec Silvio Camboni, Stefano Turconi, Marco Palazzi, Paolo Mottura, Alesio Coppola…

« Les Chroniques de la baie » sont proposées dans une série de trois fascicules dont le premier numéro « Le Trésor englouti » est disponible, le numéro 2 « Les Légendes des 7 mers » sortira le 18 juillet, le numéro 3 « Pirates en vue » le 25 juillet. Le premier numéro est vendu avec un coffret destiné a réunir les trois fascicules. (252 pages couleurs, 5,95 €, en kiosque).

Encore une petite merveille venue d’Italie à ne pas manquer si vous aimez les canards !

Henri FILIPPINI

Galerie

Les commentaires sont fermés.