Flesh & Bones : frissons garantis…

En ce début d’été les éditions Glénat proposent quatre nouveaux titres dans le cadre de leur collection Flesh & Bones. Quatre occasions de côtoyer monstres sanguinaires, serial killers, revenants et autres créatures maléfiques au fil de récits aux univers variés signés par une solide équipe d’auteurs.

Lancée en mars 2016, la collection Flesh & Bones s’adresse à un lectorat amateur de séries B, de frissons en tous genres et de monstres de tous poils. Elle propose plus de cent pages en noir et blanc de lecture sous une couverture souple pour un prix modique accessible à toutes les bourses. Les quatre nouveautés parues en mai et juin offrent un bel échantillon des histoires d’horreurs qui ont nourri l’imaginaire des auteurs qui adorent faire peur à leurs lecteurs. Contemporains ou venus du passé, les protagonistes de ces récits devraient nous apporter quelques belles émotions dans la torpeur estivale.

« Bikini Atoll 2 » : suite du premier album paru en 2016 qui nous permet de retrouver Lysette et Alan, uniques rescapés d’un véritable carnage vécu sur un îlot paradisiaque du Pacifique, tout du moins dans les prospectus. Aux prises avec des requins carnivores, des monstres sanguinaires nés d’anciennes expériences nucléaires, les deux survivants accueillent avec soulagement l’arrivée d’un yacht où s’ébattent photographes et bimbos aux corps de rêve. Une courte accalmie avant que l’enfer ne se déchaîne une nouvelle fois sur l’îlot maudit. Un scénario béton de Christophe Bec (« Sanctuaire », « Carthago », « Prométhée ») mis en images avec efficacité par Bernard Khattou, membre fondateur des Requins marteaux et auteur de séries réalistes sous le pseudonyme Frisco (« Élysée République », « L’Agence »). Un duo qui fonctionne à merveille et travaille dès à présent sur le troisième épisode.

« Placerville » : 1951. Une nuit d’hiver, la voiture d’une mère et de sa fille croise sur une route déserte une petite fille. Elles n’auraient jamais dû s’arrêter pour la secourir… 65 ans plus tard, à Placerville, d’étranges évènements inexplicables intriguent la population et plus particulièrement le shérif adjoint Stasser, qui enquête sur la route 50 où les disparitions inexplicables se multiplient. C’est encore Christophe Bec qui signe le scénario de ce récit effrayant aux frontières du surnaturel. Le trait réaliste et efficace de Cyrille Ternon (« Post Mortem », « Silien Melville », « La Conjuration des vengeurs ») plonge le lecteur dans des ambiances inquiétantes qui collent parfaitement avec le scénario.

« Jackal » : Colorado, 1858. Jackal, mercenaire au passé tragique, amateur de jolies femmes, croise la route de deux jeunes femmes aux caractères bien trempés. Scarlett recherche un trésor maudit et Nasha, unique rescapée du massacre d’un clan Navajo, est ivre de vengeance. Subjugué par leurs beautés, Jackal accepte de les accompagner dans leurs quêtes. Une route dangereuse qui lui fera croiser celle de Jeremiah Johnson, le premier serial killer américain, auteur de l’assassinat de centaines de guerriers crows dont il dévorait les foies. Johnson reprend ses meurtres rituels, mais cette fois sans choisir le sexe et la race de ses victimes. Philippe Thirault (« Miss », « Mille visages ») écrit un western gore où les séquences d’horreur se succèdent à un rythme soutenu. Les images charbonneuses et sombres de Brice Bingono (« Paradise », « Pavillon noir ») accentuent la noirceur de l’intrigue.

« Éternel Hiver » : au Moyen-Âge, réfugié dans une grotte par une nuit d’hiver, le comte Albert assiste au meurtre de son conseiller Marcus, dévoré vivant par un jeune garçon. De retour au château, il va devoir affronter les Nosferatu, des monstres qui se nourrissent du sang des hommes, dotés du pouvoir de les tuer mais aussi de leur offrir la vie éternelle. Deux auteurs espagnols signent ce polar médiéval ayant pour cadre une communauté de moines vampires. David Munoz « « Le Manoir des murmures », « La Terre des vampires ») écrit un scénario glaçant illustré par Rafael Vargas, collaborateur des magazines Sword, Tales of Lhork et Cthulhu.

Henri FILIPPINI

« Bikini Atoll » T2 par Bernard Khattou et Christophe Bec, éditions Glénat (9,99 €) – ISBN : 9782344023235

« Placerville » par Cyrille Ternon et Christophe Bec, éditions Glénat (9,99 €) – ISBN : 978344014707

« Jackal » par Brice Bingono et Philippe Thibault, éditions Glénat (9,99 €) – ISBN : 9782344010105

« Éternel Hiver » par Rafael Vargas et David Munoz, éditions Glénat (9,99 €) – ISBN : 9782344016510

Galerie

Les commentaires sont fermés.