« Pygmalion » : dessin, musique et audace…

Adapter en bande dessinée et en musique le « Pygmalion » de Jean-Jacques Rousseau semble chose impossible. C’est pourtant le pari fou que vient de réaliser la dessinatrice Sandrine Revel, à la demande de Claire Gibault, chef d’orchestre du Paris Mozart Orchestra. Un album inclassable, une adaptation audacieuse.

Dans la mythologie grecque Pygmalion est un sculpteur tombé amoureux de sa statue Galatée. Il est prêt à tout pour que la déesse Aphrodite lui donne vie, afin qu’il puisse l’épouser… C’est l’histoire de cet amour impossible qui a inspiré Jean-Jacques Rousseau, qui l’a adapté pour le théâtre en 1770. La pièce est proposée sous une forme originale, le texte en un acte, uniquement constitué d’un monologue de Pygmalion avec sa création, est rythmé selon les mouvements du cœur du sculpteur par des intermèdes musicaux composés par Georg Benda. Un genre artistique nouveau était né : le mélologue.

Orchestre engagé et solidaire, le Paris Mozart Orchestra, composé de musiciens venus d’horizons différents, se produit dans les plus grandes salles de concert. Il est dirigé par une femme, Claire Gibault, qui a fait appel à Sandrine Revel pour ajouter la magie de la bande dessinée au texte et à la musique. Au fil de son récit graphique, la dessinatrice met en scène quatre sculpteurs emblématiques et leurs œuvres incarnant Pygmalion: Rodin, Niki de Saint Phalle, Camille Claudel et Ron Mueck. Les différentes séquences qui composent cette histoire sont rythmées par la présence de Claire Gibault et de son orchestre. Le dessin poétique et tendre, réalisé à l’aquarelle, apporte un éclairage inédit et sensuel au mythe de Pygmalion.

Le lecteur mélomane (ou simplement curieux de savourer dans sa plénitude cette expérience unique) pourra lire cette BD en en écoutant la musique. Le « Pygmalion » de Georg Benda et Jean-Jacques Rousseau (récitant : Éric Génovèse de la Comédie française), enregistré par le Paris Mozart Orchestra à la Philharmonie de Paris et au Kairos Musique, est téléchargeable gratuitement sur http://bonus.arenes.fr/pygmalion.

Sandrine Revel, née en 1969, publie ses premiers albums à la fin du siècle dernier, dont la série jeunesse « Un drôle d’ange gardien » (scénario Denis-Pierre Filippi) aux éditions Delcourt, qui obtient en 2001 l’Alph-Art jeunesse au festival international de la BD d’Angoulême. Peintre et illustratrice, elle partage aujourd’hui son temps entre la BD, la peinture et le piano. Elle est l’actrice du très remarqué « Glen Gould : une vie à contretemps » – Prix Artemisia 2016.

« Pygmalion », librement inspiré de l’œuvre de Jean-Jacques Rousseau, est un album lumineux mais à l’accès pas toujours facile, qui exige une lecture attentive.

Henri FILIPPINI

« Pygmalion » par Sandrine Revel

Les Arènes BD (20 €) – ISBN : 978 2 35204 748 3

Galerie

Les commentaires sont fermés.