« La Tragédie brune » par Christophe Gaultier et Thomas Cadène

En publiant la trilogie « La Présidente » de François Durpaire et Farid Boudjellal, consacrée à Marine Le Pen, les Arènes BD ont prouvé qu’il était possible de faire un succès de librairie dans le genre BD politique sans utiliser le biais de l’humour. Avec « La Tragédie brune », Thomas Cadène et Christophe Gaultier évoquent la montée du nazisme dans l’Allemagne des années trente, en s’inspirant de l’ouvrage éponyme de Xavier de Hauteclocque. Un futur carton.

Novembre 1933 : Journaliste à Gringoire, bien connu pour ses reportages réalisés outre-Rhin entre 1932 et 1934, Xavier de Hauteclocque est chargé par son rédacteur en chef d’effectuer un nouveau séjour en Allemagne afin de glaner les témoignages de la population face à la montée du nazisme, alors que les élections législatives approchent. Un séjour de tous les dangers pour le journaliste, d’autant plus qu’il ne se contente pas de rester à Berlin, parcourant le pays, croisant des connaissances vivant dans la peur ou ayant rejoint le III° Reich. Dans son ouvrage « La Tragédie brune » publié à son retour en 1934 aux éditions de la Nouvelle Revue critique, il écrira : « Cette Allemagne dont le III° Reich prétend faire l’État civilisé par excellence, ce « pays modèle » n’est qu’un monstrueux obus, huilé, profilé, usine à miracles, où des millions d’êtres humains remplacent les molécules de métal. Un obus qui peut exploser un jour ou l’autre dans l’histoire de notre planète ». 

Engagé volontaire à 18 ans en 1915,croix de guerre de la Première Guerre mondiale, cousin germain du futur maréchal Philippe Leclerc de Hauteclocque, il a travaillé comme journaliste au Journal des débats, à La liberté, puis au Petit Journal où il a réalisé des reportages, parfois des couvertures pour des missions sensibles pour le renseignement militaire français. Auteur de plusieurs ouvrages consacrés à l’Allemagne dont il est un spécialiste, il est mort empoisonné par les nazis le 3 avril 1935, après trois semaines d’agonie à la suite d’un ultime voyage en Allemagne. En ignorant qu’il avait prédit la tragédie nazie. Il avait 38 ans.

Thomas Cadène auteur d’une quinzaine d’albums (« Les Autres Gens ») propose une adaptation fidèle et vivante de l’ouvrage éponyme écrit par Xavier de Hauteclocque, premier journaliste français assassiné par les nazis. Auteur de bandes dessinées après avoir collaboré au dessin animé « Les Triplettes de Belleville », Christophe Gaultier (« Robinson Crusoé », « Demi-Course », « Le Porteur d’histoire », adopte un trait réaliste un poil ligne claire qui apporte crédibilité et réalisme aux propos prophétiques de Xavier de Hauteclocque. La première partie du texte original de « La Tragédie brune » est présentée en fin d’ouvrage. Pour ceux qui souhaitent lire l’ensemble de l’ouvrage, le texte intégral est disponible en livre numérique (ebook) sur le site des éditions Les Arènes (www.arenes.fr, 4,99 €).

Henri FILIPPINI

« La Tragédie brune », par Christophe Gaultier et Thomas Cadène

Éditions Les Arènes BD (20 €) – ISBN : 978 2 35204 742 1

Galerie

Les commentaires sont fermés.