Deux rééditions incontournables du patrimoine BD…

Nous ne vous proposons pas des œuvres d’après-guerre comme c’est souvent le cas, mais deux albums qui présentent des histoires issues de la période bouillonnante des années 1970/1980 : « Arzach » et « Le Garage Hermétique » de Moebius réunis en un volume et « Bloody Mary » de Jean Vautrin et Jean Teulé. Deux ouvrages aux techniques graphiques novatrices et, nous vous le confirmons, incontournables.

En 1975, dans le premier numéro de Métal hurlant, Jean Giraud/Moebius débute « Arzach », bande dessinée expérimentale en courts chapitres aux couleurs directes somptueuses. D’autres récits suivront, dont le célèbre « Le Garage hermétique », mêlant aventure, humour, absurde et horreur. Ces deux œuvres ont rapidement fait le tour du monde, sacrant Moebius au rang d’initiateur d’un nouveau genre de bandes dessinées, considéré par certains comme un dieu vivant. C’est pour rendre hommage au maître, qui aurait eu 80 ans le 8 mai prochain, que les Humanoïdes associés présentent un ouvrage soigné de 152 pages en couleur au format 24 x 32 cm, réunissant ces deux œuvres majeures de ce qu’il était de bon ton, à l’époque, de qualifier de « La nouvelle bande dessinée ». Une longue postface signée Daniel Pizzoli qui connaît bien l’œuvre moebusienne (il est l’auteur de « Il était une fois Blueberry » chez Dargaud et des « Errances du trait » chez PLG), décrypte avec passion ces deux récits fondateurs du créateur de « L’Incal ».

Né en 1953, Jean Teulé publie ses premiers dessins dans Avant-Garde, La Vie ouvrière…et, à partir de 1978, L’Écho des savanes où il aborde la bande dessinée.C’est juste avant la disparition de la version originelle de ce magazine (qui s’arrête en janvier 1982, avant de paraître dans une nouvelle formule, sous la houlette d’Albin Michel, en novembre de la même année) qu’il y publie les premières pages de « Bloody Mary », d’après le roman de Jean Vautrin (1933/2015). L’album présentant l’intégralité de l’histoire sera publié l’année suivante aux éditions Glénat. À travers Sarcellepolis et sa population sans rêve d’avenir, les deux auteurs décrivent le malaise d’une banlieue déjà à l’abandon. Une galerie de personnages à la fois réjouissants et désespérés voit le jour sous le trait malicieux d’un Teulé qui se joue des codes de la bande dessinée. Ses images mêlent photographies détournées, photocopies retravaillées, couleurs flashies,  mises en pages bousculées. Après avoir signé quelques albums (« Sita-Java », « Filles de nuit », « Gens de France », « Gens d’ailleurs »…) Jean Teulé participe à la télévision, entre autres à L’Assiette anglaise et Nulle part ailleurs. Aujourd’hui, il est l’écrivain à succès que l’on connaît,  avec la publication d’ouvrages truculents le plus souvent autour de la grande Histoire, édités par Julliard : « Darling », « Je », « François Villon », « Le Montespan », « Mangez-le si vous voulez », « Héloïse ouille », « Entrez dans la danse », dont certains sont adaptés en BD.

« Bloody Mary » a obtenu le prix des journalistes à Angoulême en 1983, prix qui par la suite prendra le nom de Bloody Mary avant de devenir le Grand Prix de la Critique ACBD. La présente réédition permet de savourer l’œuvre aux couleurs restaurées dans un album de 120 pages au format 21 x 28 cm.

Henri FILIPPINI

« Moebius : Arzach & Le Garage hermétique » par Moebius

Les Humanoïdes associés (35 €) – ISBN : 0782731667783

« Bloody Mary » par Jean Teulé et Jean Vautrin

Éditions FLBLB (20 €) – ISBN : 9782357611443

Galerie

Les commentaires sont fermés.