Pat’Apouf et Cie au Triomphe…

Détective rondouillard, star de l’hebdomadaire Le Pèlerin de 1938 à 1990, Pat’Apouf est désormais accompagné par le jeune et débrouillard Jacky rencontré dans « Pat’Apouf et le virus de la mort », publié précédemment. Une enquête à l’ancienne qui fleure bon les années 1950.

C’est à l’occasion d’un transfert que Totoche et Quinquin, deux dangereux malfaiteurs capturés par le détective, parviennent à s’enfuir du panier à salade qui les transportait. Vexé, Pat’Apouf décide de les capturer une nouvelle fois avec l’aide de Jacky, son jeune disciple. Ils vont traquer les voyous, chargés par un gang de transporter des bijoux volés jusqu’au Mozambique. Une course infernale qui les conduit en Afrique, mais aussi en Belgique, au Maroc et en Angleterre. 34 pages suffisant à boucler cette folle poursuite publiée dans Le Pélerin de juin 1957 à février 1958, un récit complet en quatre planches paru dans L’Almanach du Pélerin de 1960 est offert en bonus. Gervy (Yves Desdemaines-Hugon, 1908-1998), après avoir travaillé pour les grand journaux de l’entre-deux-guerres (Ric et Rac, Lisette, Marianne, Benjamin, Gringoire, Pierrot…) débute en 1936 avec la Maison de la Bonne Presse en créant « Les Aventures de Paulo » dans l’hebdomadaire Bayard. Il animera « Pat’Apouf » pendant 35 ans avant de passer le crayon à d’autres dessinateurs. Notons que cette réédition aux éditions du Triomphe est réalisée avec le concours de Dominique Petitfaux.

D’autres albums figurent au catalogue printemps/hiver 2018 des éditions du Triomphe :

- « Quatre saisons », le 27èmealbum des aventures de Titounet et Titounette, les deux jeunes enfants et leur ribambelle d’animaux chers aux lecteurs de feu Perlin et Pinpin, imaginés par Marie-Mad (32 pages couleurs, 12,90 €).

- le quatrième album des « Petites Histoires de l’art » consacré à la mythologie et l’antiquité. Il réunit des récits écrits et dessinés par Christian Goux pour le magazine Le Petit Léonard entre 1997 et 2009.

- Dans le domaine des ouvrages didactiques notons : « Zita », le destin de la dernière impératrice d’Autriche par Dominique Bar et Gaëtan Évrard, « L’Armistice », quatrième et dernier volet de l’histoire de la Grande guerre par Patrick Deschamps et Guillaume Bertheloot, enfin l’histoire des « Harkis » par Patrick de Gmeline et Philippe Glogowski (48 pages, 15,90 €).

Enfin, et là c’est une note de nostalgie personnelle que les lecteurs du Journal de Mickey  des années 1950/1970 comprendront. Outre ses bandes dessinées fameuses, l’hebdomadaire de Paul Winkler proposait des romans à suivre, dont certains relatant les exploits du Mouron Rouge. Avec en toile de fond la Révolution française, un insaisissable gentilhomme anglais sauvait les innocents du couperet de la guillotine. C’est une nouvelle version de ces romans historiques écrits par la Baronne Orczy que nous proposent les éditions du Triomphe. Ils sont agréablement illustrés par Frédéric Garcia. (Tome 1, 276 pages, 16,90 €).

Les ouvrages des éditions du Triomphe sont uniquement vendus par correspondance ou chez l’éditeur (7, rue Bayen, 75017 Paris, contact@editionsdutriomphe.fr).

Henri FILIPPINI

« Pat’Apouf et le gang des diamants » par Gervy

Éditions du Triomphe (15,90 €) – ISBN : 9 782843785917

Galerie

2 réponses à Pat’Apouf et Cie au Triomphe…

  1. Liaan dit :

    Notons que l’on peut parfois trouver ces ouvrages, en province, dans les boutiques des communautés religieuses catholiques (ces magasins où l’on peut acheter des produits monastiques, comme des fromages, confitures, miel, bières, savons, etc. tout ce qui est fabriqué par les moines)

  2. JEAN dit :

    On trouve aussi de nombreux albums du Triomphe à la librairie de l’abbaye d’Ourscamps (prés de Noyon), dans l’Oise.