En plein dans le mille avec les intégrales « Bloodshot » et « Shadowman » de Bliss comics, et un nouveau X-O Manowar !

Chez Bliss comics, une boucle est bouclée avec la parution fin avril de deux intégrales des séries originales : « Bloodshot » et « Shadowman », titres originellement publiés par Panini en 2013 et 2014. Mais le reste du catalogue réserve d’autres bonnes surprises.

La structure bordelaise continue son chemin d’éditeur engagé et pertinent en nous faisant découvrir les nouveaux épisodes des héros de l’éditeur Valiant, devenu aujourd’hui un incontournable pour tout amateur de comics, tout en proposant les origines des séries qui lui avaient échappées lors de son lancement.

Après les trois précédentes et imposantes intégrales de la série « X-O Manowar », qui ont ravi les amateurs, Bliss comics annonce le nouveau départ du héros dans un volume de 232 pages, scénarisé, et c’est une nouveauté, par Matt Kindt (« Ninja », « Rai », « Book of Death »…), et dessiné par Tomas Giorello et Doug Braithwaite.

Il s’agit de la saison 2018 du soldat wisigoth, vivant désormais sur une autre planète, intitulée : « De soldat à général ». Une friandise en approche, faisant davantage penser à l’univers « Mad Max », que l’on aura l’occasion de détailler un peu plus tard.

Concernant « Bloodshot », cette intégrale bienvenue de 904 (!) pages contiendra les épisodes parus dans les revues américaines originelles : Bloodshot #0, 1-13, 24-25, Bloodshot and H.A.R.D. Corps #0, 14-23, Archer and Armstrong #18-19 et Harbinger Wars #1-4.

L’occasion de revenir sur les origines de ce super soldat, gonflé aux nanites, ces insectes électroniques microscopiques que le projet « Rising Spirit » a implanté dans son corps à des fins militaires inavouables.

C’est un réel plaisir de « retrouver » en quelque sorte Ray(mond) Garrison, et partager avec lui sa souffrance, physique (qu’est-ce qu’il prend au départ dans ses premières missions !), mais aussi et surtout psychique. C’est tout l’enjeu de cette série nous proposant de dénoncer, par le biais d’un cobaye, les dérives politiques et miltaristes modernes, sous couvert de lutter contre le terrorisme. Tout les lecteurs ayant découvert cet anti héros via la série suivante : « Bloodshot reborn » se doivent de lire cette intégrale. Attention : souffrances diverses néanmoins au programme.

Pour « Shadowman », : il s’agira d’un recueil de 608 pages comprenant : Shadowman #0, #1-16, #13X, Shadowman : End Times #1-3, et Punk Mambo #0
Là encore, le moment de retrouver un autre anti héros sombre : Jack Boniface, davantage lié à un univers fantastique, que l’on a été amené à croiser dernièrement dans les titres « Ninjak » et « Book of Death ». Une sorte de révision, en quelque sorte, des séries déjà « classiques » de l’éditeur Valiant.

À noter que « Bloodshot » et « Shadowman » bénéficieront tous deux d’une couverture alternative limitée à 100 exemplaires, en partenariat avec le site Original Comics. L’une réalisée par Esad Ribic, (couv A par David Aja), l’autre par Dave Johnson qui dessine les deux de « Shadowman ».

Franck GUIGUE

« XO Manowar 2018 : De soldat à général » (à paraitre le 27 avril) par Matt Kindt et Tomas Giorello, Doug Braithwaite
Éditions Bliss comics (20 €) – ISBN : 978-2-37578-115-9

« Bloodshot intégrale » (à paraitre le 27 avril) par Duane Swierczinsky, Joshua Dysart, Christos Gage et Manuel Garcia, Arturo Lozzi, Barry Kitson, Emanuela Lupacchino
Éditions Bliss comics (49 €) – ISBN : 978-2-37578-114-2

« Shadowman intégrale » (à paraitre le 27 avril) par Justin Jordan, Patrick Zircher, Peter Milligan et Patrick Zircher, Roberto De la Torre, Valentine De Landro
Éditions Bliss comics (45 €) – ISBN : 978-2-37578-119-7

Galerie

Les commentaires sont fermés.