« Les Mythics T1 : Yuko » par Jenny, Philippe Ogaki, Patricia Lyfoung et Patrick Sobral

La sortie d’une nouvelle série de Patrick Sobral, l’auteur des « Légendaires » est forcément un événement éditorial. D’autant qu’il s’est associé pour celle-ci à Patricia Lyfoung, l’autrice de la non moins cultissime série « La Rose écarlate ». « Les Mythics » naissent donc sous les meilleurs auspices scénaristiques pour de jeunes lecteurs en quête d’aventures mythiques, tout autour de notre planète et au-delà.

Dans un futur proche, une mission internationale explore la planète Mars. Un duo de spationautes s’enfonce dans un cratère, à la forme étrange, pour identifier l’origine d’un signal hors norme. Sakurako Abe y découvre une grosse formation cristalline à l’intérieur de laquelle il croit percevoir une ombre. Quand il approche la main, des volutes noires l’entourent. Après 23 mois dans l’espace, la première mission d’exploration martienne rejoint la Terre avec un malade : le lieutenant Abe qui, officiellement, souffre d’une infection.

Les Mythics T1 page 11 bandeau 1

Un scientifique japonais responsable de cette mission mène une vie familiale heureuse à Tokyo, même s’il est parfois agacé par le côté survolté de sa fille ainée.

Yuko est en effet une collégienne pour le moins extravertie : elle cultive un look très personnel, joue de la batterie dans un groupe de rock et n’hésite pas à modifier le serveur de son collège pour éliminer d’une salle de répétition les bonnes élèves du club de danse classique.

Deux événements modifient le cours de sa vie : d’une part, le tatouage d’un éclair apparait soudainement sur l’arrière de son cou, et d’autre part, elle semble être la seule à s’apercevoir qu’une ombre noire sort du corps inanimé de Sakurako Abe, lors d’une fête donnée à l’occasion de son retour sur Terre.

Perturbée par ces deux événements, anodins pour ses camarades, Yuko rentre seule chez elle. Agressée par le groupe de danseuses qu’elle a contrarié le matin même, pour se défendre elle semble pouvoir maitriser soudainement une force électrique qu’elle peut diriger à volonté. Rentrée dans son appartement, un curieux personnage lui apparait dans le miroir de sa salle-de-bain. C’est l’esprit d’un héros des temps anciens qui a vaincu, autrefois, avec d’autres héros, le mal absolu. Ils ont scellé l’ignoble entité loin de la Terre. Las, le mal est de retour. Les veilleurs des mondes doivent trouver qui parmi leur descendance porte la marque des héros. C’est le cas de Yuko. Après quelques atermoiements, elle part affronter la première représentation du mal. Il en existe cinq autres, dans cinq autres pays.

Les Mythics T1 page 12

Cette série-concept destinée à un jeune lectorat de plus de 9 -10 ans, aura une publication rapide : six volumes en un an, de mars 2018 à mars 2019. Philippe Ogaki,  Patrick Sobral et Patricia Lyfoung ont déjà écrit la trame des six albums qui verront six adolescents affronter les forces du mal en Inde, Égypte, Allemagne, Brésil et en Grèce, après un premier combat victorieux au Japon. Six dessinateurs se sont attelés à la tache pour assurer ces sorties rapprochées : Jenny, Alice Picard, Philippe Ogaki, Dara, Jérôme Alquié et Fred Charve.

La trame est efficace, à défaut d’être très originale : beaucoup d’action, de l’humour, des combats par de jeunes héros à la vie bien ancrée dans le quotidien de leurs pays et une quête à mener à bien pour sauver l’humanité. Dans un style très manga-français aux couleurs vives, Jenny apporte sa touche personnelle à ce premier volume mené tambour battant : des cadrages dynamiques, un jeu avec les cases hors du gaufrier traditionnel, des expressions outrées, et l’utilisation de codes idéographiques propres au manga comme la goutte de gène ou la veine de colère.

Les Mythics T1 page 27 bandeau 1

Quand trois scénaristes à succès se rencontrent, ils cherchent à écrire une série à succès. C’est tout le mal qu’on souhaite aux « Mythics » qui feront voyager les jeunes lecteurs sur tous les continents. De quoi découvrir lors de grands combats contre les forces du mal, comment vivent les hommes dans des sociétés très différentes.

Pour en apprendre davantage sur la nouvelle série-concept des éditions Delcourt, nous vous conseillons la lecture de l’interview inédite donnée par Patrick Sobral à Gwenaël Jacquet pour BDzoom.com.

Les Mythics T1 page 34

Laurent LESSOUS (l@bd)

« Les Mythics T1 : Yuko » par Jenny, Philippe Ogaki, Patricia Lyfoung et Patrick Sobral


Éditions Delcourt (10,95 €) – ISBN : 978-2-413-00192-8

Galerie

Les commentaires sont fermés.