Franquin : le vrai visage de Spirou et Fantasio…

Les lecteurs des « Aventures de Spirou et Fantasio » frôlent l’overdose avec la sortie du film en live éponyme, celle d’un album réalisé pour l’occasion en quelques mois par Olivier Bocquet et Brice Cossu et inspiré par celui-ci (« Le Triomphe de Zorglub »), et les premiers chapitres d’une aventure futuriste pour le moins étrange : « Fondation Z », signée Denis-Pierre Filippi et Fabrice Lebeault, actuellement publiée dans l’hebdomadaire Spirou. Les lecteurs déconcertés par ces duos improbables, qui n’ont plus grands points communs avec la série octogénaire, pourront retomber sur Terre en se plongeant dans les rééditions soignées de deux ouvrages signés par le grand André Franquin.

Commençons avec le très bel album collector proposé par  Prisma presse qui permet de savourer les deux épisodes qui ont vu naître le personnage de Zorglub : « L’Ombre du Z » et « Z comme Zorglub ». Publiées par l’hebdomadaire  Spirou en 1959 et 1960, ces deux histoires imaginées par Greg ont été dessinées par André Franquin avec le concours pour les décors de Jidéhem. Elles n’ont pas pris une ride. Humour et aventure cohabitent harmonieusement au fil des planches réalisées par un trio d’auteurs à la fois inventifs et novateurs. Cette publication est précédée par un dossier nostalgique et passionnant signé Christophe Quillien. De grand format au dos toilé, l’ouvrage est vendu en kiosque depuis le 7 février (19,95 €).

Après avoir fait l’objet du troisième ouvrage de l’excellente Collection 50/60 des éditions Niffle (112 pages commentées par Hugues Dayez, 26 €), « La Mauvaise tête », huitième « Aventure de Spirou et Fantasio », publiée dans Spirou  en 1954, sort dans la prestigieuse collection Version originale  des éditions Dupuis. Fac-similé des planches originales d’André Franquin, cet ouvrage luxueux au tirage limité de format 430 x 307 immerge le lecteur au coeur de l’oeuvre de l’auteur. Un cahier complémentaire présente de nombreux documents, eux aussi reproduits à partir des planches d’origine. Le prix de cet album, que certains pourront trouver élevé, est justifié par le soin apporté à sa réalisation (éditions Dupuis, 96 pages couleurs, 119 €, parution le 2 mars, ISBN : 9782800173733).

Voilà donc deux excellentes occasions pour s’évader de l’opération marketing en cours, certes habilement conduite, et revenir se régaler aux sources de l’œuvre.

Henri FILIPPINI

Galerie

Les commentaires sont fermés.