« Les Danois » par Clarke

Dans un contexte politique, économique et social plutôt inquiétant, une femme d’origine jordanienne donne naissance, dans un hôpital de Copenhague, à un beau bébé au teint blanc, aux yeux bleus et aux cheveux blonds… Test ADN à l’appui, son mari, également immigré arabe, est bien le géniteur de ce nouveau-né… Voilà le point de départ d’une fable optimiste où des hommes et des femmes vont être confrontés à l’inimaginable et aux bouleversements des acquis et des croyances.

Le cas n’est pas isolé, car la jeune mère partage sa chambre avec une Danoise de pure souche qui a trompé son conjoint avec un Mauritanien. Or, il n’y a aucun doute, leur enfant blond et à la peau blanche ne présente que des traits que l’on retrouve chez les progénitures nordiques. Dans les semaines qui suivent, des dizaines de cas similaires sont recensés à travers le Danemark et le phénomène se propage dans toute l’Europe : des dizaines de milliers de bambins naissent, sans avoir les caractéristiques raciales de leurs parents. L’incompréhension devant cet état de fait suscite émeutes et affrontements avec les forces de l’ordre, obligeant même les autorités à fermer les frontières, pendant que l’industrie pharmaceutique tente de trouver un remède à ce qui est déjà considéré comme un virus. A contrario, le brassage total de la population mondiale ne serait-il pas, pourtant, une solution pour en finir définitivement avec le racisme ?

Sans se priver de la touche de surréalisme que l’on trouvait aussi dans ses « Réalités obliques » ou ses « Mondes obliques », ce dessinateur, bien connu du jeune public pour la série « Mélusine », poursuit, avec talent, le travail de réflexion sociétale qu’il avait entamé avec son remarqué « Dilemma ». On ne peut, alors, qu’être qu’admiratif devant sa maîtrise des dialogues ou de la narration et devant son habileté à rendre crédibles et convaincants ses différents protagonistes, tandis que son graphisme, à l’origine proche de l’école dite de Marcinelle ou du journal Spirou, est désormais devenu totalement convaincant .

Gilles RATIER

 Pour lire d’autres chroniques bdzoomiennes sur quelques récents livres de Clarke, voir, par exemple : « Dilemma » par Clarke, « Nocturnes » par Clarke ou « Mélusine T24 : Ville fantôme » par Clarke.

 « Les Danois » par Clarke

Éditions Le Lombard (17,95 €) — ISBN 978-2-8036-7177-9

Galerie

3 réponses à « Les Danois » par Clarke

  1. Ping : les danois, l’album est sorti… | clarkorama

  2. Gipo dit :

    « tandis que son graphisme, à l’origine proche de l’école dite de Marcinelle ou du journal Spirou, devient de plus en plus réaliste et convaincant. »

    … »est désormais devenu totalement convaincant » ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>