Un souci pour Constant Souci…

« Constant Souci et le mystère de l’homme aux trèfles » a été l’un des premiers albums publiés en 1974 par les jeunes éditions Glénat, dans la collection BDécouvertes. Aujourd’hui, l’éditeur en propose une nouvelle édition sous la dénomination Patrimoine BD. Hélas, un petit souci terni le plaisir de déguster dans sa présentation d’origine ce petit bijou signé Greg.

Apparu dans l’hebdomadaire Tintin en 1967, année où Greg en devient le rédacteur en chef, Constant Souci, alors à la recherche d’un emploi, est engagé comme cueilleur de trèfles à quatre feuilles par le riche Grosobez y Gazon : l’homme le plus superstitieux du monde, mais pas seulement… Le scénario délirant, rempli de trouvailles, est écrit par Greg d’après une idée de Vicq et mis en images avec le concours du jeune Dupa aux décors. Tout le génie du créateur d’« Achille Talon » est déjà présent dans ce récit : humour décapant, verbiage du langage, jeux de mots ronflants, personnages désopilants, intrigue loufoque, rythme endiablé… Du Greg pur jus !

Si éditer cet ouvrage, hélas resté sans suite, en noir et blanc en 1974 n’avait rien de scandaleux, le rééditer aujourd’hui à l’identique, sans le moindre commentaire, est pour le moins surprenant. D’autant plus que le principe de la collection Patrimoine BD était de proposer la reprise dans sa version d’origine d’une histoire publiée dans la presse BD, accompagnée d’un copieux dossier. Je peux l’affirmer, puisque c’est moi qui suis à l’origine du concept de cette collection. Or, pas le moindre dossier, sinon un court texte d’introduction écrit à l’époque  par Numa Sadoul, et toujours les planches proposées en noir et blanc alors que Tintin a publié « Constant Souci » en couleurs. Or, si reproduire les couleurs d’un journal était difficile et cher à l’époque, c’est simple et peu coûteux aujourd’hui. N’y aurait-il personne capable d’écrire sur la bande dessinée aux éditions Glénat ? Connaissant Jacques Glénat et sa passion pour la bande dessinée de ces années héroïques, je me demande comment il a pu laisser faire, alors qu’il aurait été si facile de redonner à cette petite merveille toute sa splendeur originelle.

"Constant Souci", édition de 1974

Cette mise au point faite, reconnaissons que le présent album, fort bien imprimé sur un papier de qualité, ne manque pas d’attrait. Il permet à de nouvelles générations de lecteurs de savourer le talent d’un Greg aujourd’hui injustement boudé. Et faute de mieux, l’acquisition de cet ouvrage est une bonne chose pour qui ne possède pas la première édition.

Pourquoi ne pas proposer, comme pour Gotlib et Bretécher, un Patrimoine BD rééditant toutes les histoires fugitives réalisées par Greg et depuis longtemps introuvables : « Haineux Gordien », « Tagadobudoirement », « Babiole et Zou », « Bolivar et Broussaille »… ? Histoire de racheter cette faute de bon goût.

Henri FILIPPINI

« Constant Souci et le mystère de l’homme aux trèfles », par Greg, Dupa et Vicq.

Éditions Glénat (15 €) – ISBN : 9 782344 026939

Galerie

2 réponses à Un souci pour Constant Souci…

  1. Alfons Moline dit :

    En fait, il existe un édition EN COULEURS de « Constant Souci »: il s’agit d’un album petit format dédíé à Greg par le Centre Belge de la BD en 2007, « GreG: La triple vie d’un génie », qui contient, outre des timbres-poste signés Greg en supplément, le récit complet de « Constant Souci » avec une nouvelle mise en couleurs. Glénat aurait pu profiter de cette version produite par le CBBD pour relancer son album.

  2. Henri Khanan dit :

    On trouve aussi sur ebay un petit album pirate de Haineux Gordien.
    L’album est bien imprimé, mais c’est vrai qu’on se demande ce qui prive les lecteurs d’une préface significative, et des couleurs d’origine.
    Chez le même éditeur, il semble que le Mickey steampunk sorti récemment comporte de nombreuses coquilles, erreurs de lettrage ou d’orthographe. Il semblerait qu’un mauvais fichier ait été envoyé à l’imprimeur. Pas vraiment révélateur du sérieux de cet éditeur….