Fluide glacial s’invite au Louvre

Jusqu’à présent ce sont plutôt les auteurs de Futuropolis et autres labels « sérieux » qui étaient invités à collaborer avec le musée du Louvre. Pas mécontent, Yann Lindingre, qui se flatte de s’être fait virer des Beaux-Arts (comme élève, puis comme prof !), propose un Fluide glacial de la Série Or (96 pages en couleurs, 6,50 €, en kiosque le 21 décembre) concocté avec le concours de l’illustre temple de l’art et du bon goût.

En juin 2017, 50 "zozos" de Fluide Glacial ont été lâchés au musée du Louvre

Et qui d’autre que l’illustre Jean Solé (assisté d’un certain Jerry Cow…) méritait de signer la couverture clin d’œil de ce spécial pas comme les autres ? Robert et Raymonde Bidochon, qui depuis quelques années – avec la complicité de Christian Binet – commentent leurs visites au musée (cinq volumes disponibles chez Fluide glacial), servent, fort logiquement, de fil rouge à ce numéro exceptionnel au cours duquel l’équipe du mensuel créé par Gotlib nous régale.

Saluons donc les belles performances de cette bande d’artistes iconoclastes au sein du temple de l’art: Le Gouëfflec et Julien/CDM, Sandrine Saint-Marc et Grégory Mardon, Felder et Besseron, Édika, Bertagna et Moog, Yann Lindingre, Abdel de Bruxelles et Théa Rojzman, Isa, Fabrice Erre, Charles Berberian, sans oublier Diego Aranega, Salch, Thiriet, Rudy Spiessert, Monsieur Le Chien, James, Trapier, Hugot, Pochep, Witko, Vandermeulen, Plonk et Replonk, Camille, Ravard, Dutreix… Ovations particulières à François Boucq et Francis Masse, de retour au journal pour l’occasion. Le grand Gotlib n’est jamais loin entre deux articles savants et passionnants, pour beaucoup signés Martial Cavatz (« Scandale sexe and fun au Louvre », « La BD a rendez-vous avec la peinture »…).

Foutant joyeusement la pagaille, la bande de déconneurs de Fluide glacial sait se tenir  lorsqu’il le faut et fait honneur à la Direction de la médiation culturelle du Louvre qui l’a accompagnée dans cette aventure.

Yan Lindingre, Christian Binet et Jeff Pourquié

Une belle manière de terminer cette première année sans le père fondateur et avant d’en attaquer une  nouvelle, qui promet de débuter sur les chapeaux de roue avec la parution du copieux numéro 500 (180 pages !) annoncé dès le début janvier. Nous vous en parlerons bientôt…

Henri FILIPPINI

Galerie

2 réponses à Fluide glacial s’invite au Louvre

  1. BARRE dit :

    Excellent numéro ! Ne ratez pas l’histoire en photos de l’émir qui veut acheter la Joconde!