« Traquemage T2 : Le Chant vaseux de la sirène » par Relom et Wilfrid Lupano

Il aura fallu 25 mois d’affinage à Wilfrid Lupano et Relom pour nous proposer le deuxième tome des aventures du berger Pistolin et sa cornebique Myrtille. L’exploration de cet univers fantastique sentant bon le pécadou continue de façon plaisante. Même si certains confondent le pécadou avec de la crotte (Sots qu’ils sont !), ce nouvel opus est généreux de nouvelles péripéties et découvertes gastronomiques.

Dans le tome précédent , voir « Traquemage T1 : Le Serment des pécadous » par Relom et Wilfrid Lupano, Pistolin voit son troupeau de cornebiques décimé par les aigles géants de Kobéron, le Roi du ciel, l’un des sept mages qui, depuis la nuit des temps, se disputent le monde au gré de batailles incessantes. Excédé par cette situation, Pistolin jure de supprimer tous les mages, afin que la tranquillité règne à nouveau et que le peuple puisse vivre sans subir les dommages collatéraux de ces joutes magiques.Lors de sa quête, il rencontre Pâquerette, dite Pompette, une fée alcoolique qui lui raconte l’histoire du Traquemage. Ce héros des temps passés tua deux des sept mages grâce à son épée magique Duranbar, avant de mourir. Doutant des capacités guerrières de Pistolin et une nouvelle fois éméchée, Pâquerette révèle au berger un moyen efficace d’annuler les pouvoirs magiques : l’insertion dans le nez d’un mage d’un ver naissant dans le cerveau d’un dragon mort. Ce ne fut pas chose aisée mais à la fin du tome 1, Pistolin dispose d’une quantité respectable de vers.« Le Chant vaseux de la sirène » débute avec l’approche de Pistolin vers Saint-Azur-en-Lagume, ville de bord de mer disposant de deux atouts dans son plan d’éradication de la magie. La cité abrite, en effet,le repaire de Kobéron et près de ses plages vivent des sirènes qui, éventuellement, pourraient aider Pistolin à récupérer l’épée du Traquemage, perdue au fonds des eaux. Mais la rencontre avec Merdin l’enchianteur va rendre les choses plus compliquées que prévues. Plus compliquées mais pas impossible, surtout avec l’aide de Myrtille.

L’arrivée à Saint-Azur-en-Lagume réservera d’autres mésaventures à Pistolin, dues à des modifications écologiques, à la surpêche, à la Vasebourg ® (une bière locale), à un burn-out… Le serment des pécadous tiendra-t-il face à la découverte de la vraie valeur de ce fromage et aux promesses du grand capital ? Les manigances du gourmet Kobéron arriveront-elles à retourner la détermination vengeresse du preux berger ?

Cette série, présentée par l’éditeur comme du genre « rural fantasy fromagère non pasteurisée », nous renvoie au début de la collection Terres de Légendes et des Contes et racontars, où naquirent notamment « De cape et de crocs » et « Garulfo ». Très inspirés, Lupano et Relom créent un univers riche et infiniment drôle, plein de promesses.

Accessoires indispensables à la dégustation de Vasebourg ®.

 Du « poney farci » à « la morue qui chante », on imagine facilement que le passé de Wilfrid Lupano, (ancien gérant de bar organisateur de soirées rôlistes) alimente la genèse de ce monde cocasse, où les tavernes jouent un rôle central et dans lesquelles Relom anime une foule de trognes fabuleuses.

Jaquette réalisée pour le compte des librairies Canal BD.

Les deux auteurs nous livrent une belle galerie de créatures fantastiques dont la destinée semble avancer dans un univers régi par une volonté divine digne de Rabelais et des Monty Python. Il nous tarde donc de retrouver ce chaos réjouissant et récréatif pour suivre l’épopée de Pistolin, Myrtille, Pâquerette et consorts.

Brigh BARBER

« Traquemage T5 : Le Chant vaseux de la sirène » par Relom et Wilfrid Lupano

Éditions Delcourt (14,95 €) – ISBN : 978-2-756-07482-5

Galerie

Les commentaires sont fermés.