« La Quête de l’oiseau du temps (cycle Avant la quête) T. 5 : L’Emprise » par David Étien, Serge Le Tendre et Régis Loisel.

Voici qu’arrive, enfin, le cinquième épisode, très attendu, de cette préquelle de la série phare créée dans Charlie mensuel en 1982 par Serge Le Tendre et Régis Loisel. Après les prestations réussies de Lidwine, Mohamed Aouamri et Vincent Mallié, c’est au tour de David Étien de se voir confier la redoutable tâche d’en poursuivre la mise en images. Mission accomplie de belle manière.

C’est après avoir quitté sa ferme natale que le jeune Bragon entreprend une longue quête : combattre les adeptes de l’ordre du Signe : secte sanguinaire dont le but est de préparer le retour de Ramor, le dieu maudit retenu prisonnier. Les dignitaires de l’ordre souhaitent éliminer tous les princes du pays des Sept marches, dont Humoun, l’héritier du grimoire des dieux qui, une fois traduit, devrait permettre à Ramor de prendre le pouvoir.

Épris de la rousse Mara, fille et unique héritière d’Humoun, Bragon est chargé par ce dernier d’escorter la princesse Raya jusqu’à son trône de la Marche pourpre. Trahi par Frange, le « fidèle » maître d’arme d’Humoun, Bragon, et son disciple Bulrog ne parviennent pas à empêcher l’assassinat de la jeune femme. Traqués par les guerriers de l’ordre, les deux guerriers sont emportés par les courants d’une rivière et considérés comme morts. Pendant que Mara pleure son bien-aimé, Bulrog organise des combats avec le lutteur masqué, alias Bragon, devenu amnésique. Bulrog cherche à rejoindre discrètement la ferme où vit la famille de son maître. Hélas, après bien des aventures mouvementées, les retrouvailles avec sa mère, mais aussi avec Mara et son père le prince Humoun, se concluront par une horrible tragédie…

Le scénario, riche en séquences spectaculaires et écrit à quatre mains par Serge Le Tendre et Régis Loisel, ignore les temps morts. On retrouve avec plaisir tous les protagonistes de ce bijou de l’heroic-fantasy. Après les prestations réussies de Lidwine, Mohamed Aouamri et Vincent Maillié, c’est à David Étien qu’est revenu le redoutable honneur de faire vivre cet univers, devenu un grand classique de la bande dessinée. Le dessinateur des « Quatre de Baker-Street » (chez Vents d’ouest avec Djian et Legrand au scénario) se tire admirablement bien de cet exercice. C’est, à mon humble point de vue, le plus proche graphiquement de l’œuvre originale. Ceci, sans pour autant renier son propre trait, ce qui est un véritable exploit. On ne peut que souhaiter que les pages du prochain volume lui soient confiées, d’autant plus que ce sera la suite logique de celui-ci.

Henri FILIPPINI

 « Avant la Quête de l’Oiseau du Temps T.5 : L’Emprise » par David Étien, Serge Le Tendre et Régis Loisel

Éditions Dargaud (13,99 €) _ ISBN : 9782205 075786

Galerie

Les commentaires sont fermés.