« Plus près de toi » T1 par Jean-Claude Fournier et Kris

Quand deux auteurs phares installés en Bretagne — emblématiques de deux générations différentes — s’associent pour réaliser une bande dessinée, ils ne peuvent, bien entendu, mettre en scène et en images que leur région de prédilection… Toutefois, pour ce faire, ils vont utiliser un angle thématique bien particulier et peu exploité : la détention des prisonniers de guerre sénégalais dans des camps de travail bretons.

L’histoire est peu connue du grand public : pourtant, les troupes coloniales formaient un quart des forces armées françaises ! Les tirailleurs sénégalais étaient même, la plupart du temps, placés en première ligne dans les combats pendant la Seconde Guerre mondiale. C’est ainsi qu’un jeune et brillant séminariste, seul fils en âge de tenir une arme, est contraint de s’engager. Très vite confronté au pire, il est fait prisonnier et, lors de la débâcle en juin 1940, il est envoyé dans un camp, en Bretagne, car les Allemands refusaient alors de transférer, sur leur propre sol, des soldats noirs prisonniers, de crainte qu’ils y créent une descendance en approchant de trop près la population locale.

Affecté à des commandos de travail dans les fermes et communes forestières alentour, il rencontre une belle institutrice bénévole au camp, avec laquelle il se lie d’amitié.

Cependant, l’affection de plus en plus forte qu’ils se portent n’est guère compatible avec les vœux que doit prononcer ce futur ministre du culte, dont la vie devrait être exclusivement consacrée à Dieu…

Cette belle, mais tragique, histoire d’amour solidement documentée — sur fond historique délicat, car toujours conflictuel — permet à Jean-Claude Fournier (le dessinateur de « Bizu », des « Crannibales » et de certaines aventures de Spirou qui s’amuse à s’autocaricaturer dans les premières pages de l’album sous les traits d’un bon père blanc) (1) de reprendre ses pinceaux pour un diptyque passionnant, dont le premier tome tombe à point nommé pour fêter ses cinquante ans de carrière. Son dessin semi-réaliste (proche du style qu’il avait déjà utilisé sur « Les Chevaux du vent », dans la même prestigieuse collection Aire libre, avec Lax au scénario) sert à merveille les textes sensibles et intelligents de Kris : un scénariste aussi prolixe que talentueux (2), incarnant la dynamique école bretonne actuelle.

 Gilles RATIER

(1) Pour tout savoir sur Jean-Claude Fournier, voir sur BDzoom.com, Jean-Claude Fournier (1ère partie) et Jean-Claude Fournier (2ème partie).

(2) On lui doit de nombreux one-shot remarqués par la critique dont, parmi les plus récents chroniqués sur Bdzoom.com, « Sept athlètes » par David Morancho, Bertrand Galic et Kris, « Nuit noire sur Brest » par Damien Cuvillier, Bertrand Galic et Kris, « Mon Père était boxeur » par Vincent Bailly, Kris et Barbara Pellerin, « Toussaint 66-99 » par Julien Lamanda et Kris, « Un maillot pour l’Algérie » par Javi Rey, Bertrand Galic et Kris, « La Grande Évasion T8 : La Balade de Tilman Razine » par Guillaume Martinez et Kris ou « Notre mère la guerre » T4 (« Requiem ») par Maël et Kris.

« Plus près de toi » T1 par Jean-Claude Fournier et Kris

Éditions Dupuis (14,50 €) – ISBN : 978-2-8001-6300-0

Galerie

Les commentaires sont fermés.