« Dans les coulisses de Notre-Dame de Paris » par Joël Alessandra et Élodie Font

Rares sont les touristes visitant Paris n’allant pas voir la Tour Eiffel, Beaubourg ou Notre-Dame de Paris. C’est incontournable, mais que sait-on au juste après une visite même lente et observatrice des coulisses d’un édifice comme Notre-Dame ? C’est précisément l’enjeu de la nouvelle collection proposée par les éditions Jungle ! que de nous faire découvrir anecdotes et aspects cachés d’un monument historique ou populaire. Et pour l’exotisme total, Alessandra nous invite également en Abyssinie…

Il y a quelques mois, avec « Lady Whisky » chez Casterman, Joël Alessandra nous menait en Écosse dans les contrées de l’île d’Islay et dans les pas d’Helen Arthur : critique de whisky célèbre et décédée depuis peu. Les 136 pages joliment dessinées et savoureusement aquarellées constituaient un séjour vivant et riche, mais que seuls les adeptes de la boisson écossaise pouvaient totalement apprécier tellement l’aspect breuvage était documenté.

Avec Notre-Dame de Paris, c’est évidemment tout différent ! Il suffit de se mettre dans les pas d’une jeune journaliste en quête d’informations, non seulement sur les habitués, mais surtout sur ceux qui y travaillent. Le chef-d’œuvre architectural, pour ne pas dire l’entreprise, compte 8 prêtres, 67 salariés et 200 bénévoles ! Dès lors, les informations, pour ne pas dire les révélations, sont nombreuses et pittoresques. Qu’il s’agisse des commentaires de Nadia et Patrick, sacristains, d’Olivier qui fait visiter l’horloge et les toits, de Monseigneur Chauvet, plus ancré sur les pratiques religieuses, sans parler d’informations sur la radio locale, l’orgue exceptionnel, les 8 cloches ou plus prosaïquement sur la conception des hosties ou l’utilisation des encens, rien ne manque !

Les données historiques viennent évidemment enrichir, au fil des pages et des conversations, les détails de la vie quotidienne de l’édifice ; si bien que, non seulement, on apprend beaucoup de choses, mais on aimerait presque que cela continue plus longtemps. La vitalité de l’album tient à la succession d’entretiens judicieusement choisis, car ce sont au bout du compte presque uniquement des interviews qui s’enchaînent ici. On passe ainsi d’un balayeur qui précise le nombre de kilos de poussière sablonneuse aspirée chaque jour aux indications concernant les rituels cérémonieux avec gourmandise. Le dessinateur a évidemment pris soin de représenter régulièrement les différents décors de l’édifice. Bref, ce premier volet de la collection est une totale réussite et on attend, du coup, beaucoup du deuxième titre annoncé pour le 8 novembre et qui sera consacré aux coulisses du champagne…

Étonnant Alessandra qui dessine volontiers des biographies (celles de Gustave Eiffel ou de Louise Brooks), raconte ses « Errances en mer Rouge » ou l’histoire de sa famille avec « Petits-fils d’Algérie ». C’est aussi un passionné de l’Afrique de l’Est où il aime séjourner et retourner. On n’oublie pas son « Retour du Tchad : expédition sur les traces d’André Gide », à La Boîte à bulles en 2010, où à plusieurs ils refaisaient une partie de l’itinéraire de Gide et d’Allégret sur le Logone et le Chari, à bord d’un bateau (le d’Uzès 2) construit à N’Djamena pour la circonstance ; ni son superbe « Ennedi, la beauté du monde » qui racontait le périple de deux hommes durant douze jours à travers une région désertique du nord-est du Tchad (La Boîte à bulles, 2012).

Son « Abyssinie » fraîchement sorti des presses en témoigne encore. Il rappelle d’ailleurs « Fierté de fer : carnet de voyage sur le train djibouto-éthiopien », qu’il a publié chez Paquet, en 2008. Il y faisait déjà le parcours de Djibouti à Addis-Abeba, à bord du train djibouto-éthiopien sur les traces d’Arthur Rimbaud. Ce nouvel ouvrage né d’un séjour plus récent, début 2017, mélange des lettres écrites à Claire, son propre récit de voyage multipliant les indications géographiques, des citations illustrées empruntées à Rimbaud, Monfreid, Kessel… et de nombreux dessins et photos. Les villes s’y suivent, fascinantes : Tadjoura, Dire Daoua, Harar, Addis-Abeba, Gondar, Axoum… Et ce voyage passionnant est, comme à l’habitude avec Joël Alessandra, savoureusement mis en images et invite au voyage…

 Didier QUELLA-GUYOT  ([L@BD-> http://9990045v.esidoc.fr/] et sur Facebook).

http://bdzoom.com/author/didierqg/

« Dans les coulisses de Notre-Dame de Paris » par Joël Alessandra et Élodie Font

Éditions Jungle ! (15, 95 €) – ISBN : 978-2-822-22157-3

« Abyssinie : une traversée dessinée » par Joël Alessandra

Éditions Paulsen (24, 90 €) – ISBN : 978-2-3750-2034-0

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Galerie

Les commentaires sont fermés.