Et voici « L’Art d’Astérix » !

L’arrivée prochaine (le 19 octobre) d’« Astérix et la Transitalique » incite les news à enchaîner les numéros hors série, histoire de profiter de la campagne de promotion pour espérer faire de la vente. Après Paris Match, qui s’est intéressé à René Goscinny, c’est au tour de L’Express (édité en Belgique par Le Vif) de plancher sur « L’Art d’Astérix ».

Didier Pasamonik, ancien éditeur (Magic Strip), historien de la bande dessinée bien connu des lecteurs de BD, entouré par Patrick Gaumer, Laurent Mélikian, Éric Mettout, Tristan Savin, Fabien Tillon, Olivier van Vaerenbergh, Jérôme Dupuis, Anne Douhaire…, dirige ce copieux numéro de 124 pages en couleurs (7,90 € en kiosques), à la lecture agréable.

S’il est bien question de « L’Art d’Astérix », comme l’annonce la Une, c’est surtout un panorama complet du phénomène « Astérix » qui nous est proposé. Seulement un tiers du numéro concerne ce thème avec de courtes fiches sur l’ensemble des albums, l’intégralité d’un long et intéressant entretien avec Albert Uderzo (réalisé voici dix ans par Tristan Savin, et partiellement publié à l’époque), un édifiant entretien croisé entre deux inconditionnels de la série (Zep et Boucq), un portrait de René Goscinny et sa potion des mots, Astérix dans le détail entre réalisme et humour…

Un second chapitre, le plus copieux, consacré à la saga « Astérix » revient sur le phénomène René Goscinny, évoque les nombreuses traductions, le champion du box-office qu’est « Astérix », la révolution Pilote, Astérix avant Astérix, la censure, Cosmopolitix le Gaulois, les héros de la saga préférés de personnalités (Zep, Patrice Leconte, Bernard Werber, François Berléand, Marc Levy, Bilal, Jul…)…

Enfin, une trentaine de pages sont dédiées au « Tour d’Italie » : thème de la nouveauté signée Jean-Yves Ferri et Didier Conrad (« Astérix et la Transitalique »).

Les deux auteurs commentent un copieux et passionnant making-of inédit, puis Annie Collognat évoque l’Italie au temps d’Astérix.

Si, en ce qui concerne la riche iconographie, de nombreux documents sont bien connus des inconditionnels de la série, l’ensemble ne manque pas d’intérêt et s’adresse à un large lectorat.

Espérons, sans vraiment y croire, que de futurs hors série aborderont cependant des thèmes moins rebattus, bien que, hélas, vendre du papier soit le but premier de ce type de magazines.

Henri FILIPPINI

Galerie

Une réponse à Et voici « L’Art d’Astérix » !

  1. Bernard Levaux dit :

    Bonjour,
    Auto Plus fait paraître un hors-série intitulé « Sur la route avec Astérix » : les évocations du monde automobile dans les aventures du célèbre Gaulois