« Zombillénium » débarque au cinéma le 18 octobre…

Nous vous avions annoncé voici quelques mois que les zombies, vampires et autres démons peuplant le parc d’attractions Zombillénium s’animeraient et se préparaient à débarquer en 3D dans les salles de cinéma. L’invasion aura lieu le 18 octobre…

Né de l’imagination d’Arthur de Pins dans les pages de l’hebdomadaire Spirou en 2009, il aura fallu seulement trois albums à « Zombillénium » pour passer du papier au grand écran.

C’est en 2011 que l’idée de réaliser un film d’animation a été lancée.

Cinq années de gestation plus tard, le bébé est là. Scénarisé par Arthur de Pins et Alexis Ducord, ce long métrage de 78 minutes, réalisé en 3D et produit par Maybie Movies, aura coûté 10 millions d’euros (13,5 si l’on compte le budget de lancement), évidemment loin derrière « Valérian » et ses 177 millions de dollars.

L’animation a été réalisée dans quatre studios situés à Paris, à Angoulême, en Belgique et à la Réunion. Le seuil de rentabilité est fixé entre 500 000 et 600 000 entrées, prévisions qui ne semblent pas irréalistes.

Aurélien, le héros rêveur de l’album en est absent, jugé trop dépendant. Il est remplacé par Alexis, un personnage positif et actif. Rassurez-vous, le parc est toujours situé dans le Nord de la France à Trouchy-les-Mines.

La sorcière Gretchen, Sirus le squelette et tous les autres protagonistes qui ont fait le succès de la bande dessinée sont évidemment de la fête.

Alors qu’Arthur de Pins est déjà au travail sur les planches du quatrième album à paraître l’an prochain (la série devrait en compter six), les éditions Dupuis proposent un somptueux artbook du film, réalisé avec le concours de Tornicelli et Gérard Viry-Babel.

Cent vingt pages en couleurs de story-board, de travaux préparatoires, d’esquisses, de décors… : un voyage dans les coulisses du film complété par des entretiens et dont la parution en librairies est prévue le 6 octobre, 32 €.

Le n° 4149 de Spirou du 18 octobre prochain sera d’ailleurs un spécial « Zombillénium », avec une couverture signée Arthur de Pins et des BD diaboliques de Guillaume Bianco, Floris, Brice Cossu, Bocquet et une histoire de Fabien Vehlmann dessinée par Thomas Von Kummant (« Gun Ho ») : un illustrateur présent pour la première fois dans les pages de Spirou (52 pages, 2,40 €, en kiosque).

À quelques encablures d’Halloween, les zombies tricolores sont bien décidés à faire la nique à ceux de « Walking Dead ».

Henri FILIPPINI

Galerie

Les commentaires sont fermés.