« On Mars T1 : Un monde nouveau » par Grun et Sylvain Runberg

En 2132, la colonisation de Mars repose sur les prisonniers condamnés sur Terre à plus de cinq ans de réclusion, expédiés sur la planète rouge sans billet de retour. Esclaves d’une poignée de terriens, ils édifient les bases d’un monde nouveau pour ceux qui fuient une Terre condamnée à disparaître. Une histoire passionnante où science-fiction, politique et religion cohabitent harmonieusement… pour le pire.

Jeune policière de 29 ans, condamnée aux travaux forcés pour avoir tué par erreur le fils d’un sénateur, Jasmine Stenford débarque sur Mars avec des milliers d’autres prisonniers, non sans avoir reçu un implant respiratoire qui lui permettra de circuler à l’air libre. Placée dans une unité travaillant à l’aménagement d’une imposante canalisation martienne, elle apprend sa vie de forçat sous la surveillance permanente de drones et de droïdes implacables. L’ex-policière affronte les clans de prisonniers qui, sans cesse, s’opposent dans le seul but de survivre à l’enfer carcéral. Malgré les ONG qui sur terre dénoncent la violence qui règne parmi les bagnards de Mars, les politiques ferment les yeux afin de protéger les colons nantis, qui quittent la planète condamnée pour une vie fastueuse dans les palaces qu’ils se font construire. Afin de se protéger des autres détenus qui lui reprochent son passé de policière, Jasmine accepte de rejoindre Xavier Rojas, pasteur de l’Église Syncrétique nouvelle…

Tout en restant avant tout un passionnant récit de science-fiction, le scénario de Sylvain Runberg (prévu en trois épisodes) pose le problème des politiques carcérales.

Né en 1971 à Tournai en Belgique, vivant depuis quelques années en Suède, Sylvain Runberg s’est taillé avec discrétion une place de choix parmi les scénaristes apparus en ce début de millénaire. On lui doit entre autres « Orbital » avec Serge Pellé (Dupuis), « London Calling » avec Phicil (Futuropolis), l’adaptation de « Millenium » — puis « Millenium Saga » — (Dupuis)… Il aborde avec succès tous les genres grâce à une imagination sans faille, mais aussi un grand soin accordé à la documentation. Grun (pseudonyme de Ludovic Dubois) se lance dans la bande dessinée après un passage dans les jeux vidéo et la publicité. Il publie « La Conjuration d’Opale » avec Corbeyran et Nicolas Hamm (Dargaud), puis « Métronom’ », toujours avec Corbeyran (Glénat). Il a passé une année à imaginer décors, engins, végétation, costumes, personnages… avant de se lancer dans réalisation de la mise en images de « On Mars ». Le résultat de cette riche collaboration est impressionnant.

Henri FILIPPINI

* L’album propose ce premier récit de 54 planches, mais aussi un superbe cahier graphique  de 24 pages présentant des illustrations en couleurs pleine page, ainsi que des recherches graphiques préparatoires des personnages et des décors. Le tout pour un prix plus que raisonnable !

« On Mars T1 : Un monde nouveau » par Grun et Sylvain Runberg

Éditions Daniel Maghen (16 €) — ISBN 978-2-35674-051-9       

Galerie

Une réponse à « On Mars T1 : Un monde nouveau » par Grun et Sylvain Runberg

  1. PATYDOC dit :

    Fantastique BD … En revanche, la Chine en gardienne des valeurs humaines … Quelle rigolade… A moins que le régime chinois actuel ne disparaisse…Ce dont on peut douter …