« Jimmy Tornado T1 : Atlas ne répond plus » par Jean-François Vachon et Frédéric Antoine

On nous cache tout, on ne nous dit rien ! Aux limites du surnaturel, entre science et fantastique, le monde est plein de mystères sur lesquels enquête la fondation Tornado. Cette fondation est un espace sans contraintes qui encourage les synergies scientifiques et les recherches multidisciplinaires. Sa direction bicéphale intrigue et même fascine : une jeune scientifique surdouée de 19 ans et son frère adolescent de 120 kg ! Rien de moins qu’un gorille qui parle et qui chante !!!

Gabriel Tornado était un génie. Biologiste, généticien, anthropologue, mais aussi philanthrope, le Canadien a mystérieusement disparu lors de sa dernière expédition à la recherche de l’Agartha : monde sous-terrain dépositaire de connaissances ou de pouvoirs surnaturels. Cette Terre creuse qui abriterait la technologie des Atlantes des temps anciens l’a fait rêver comme la plupart des derniers explorateurs de notre planète.

Jimmy Tornado T1 page 11

Guadalupé et Jimmy Tornado

Ce sont ses deux enfants qui, depuis sa disparition, gèrent sa célèbre fondation. Cette richissime entreprise s’est développée autour de missions durables comme la conscientisation environnementale, l’étude scientifique des mystères de notre globe ou de services de consultation scientifique tout autant auprès des citoyens que des gouvernements.

La fratrie, quoique très différente, s’entend très bien. Ce qui est pour le moins surprenant quand on connaît Guadalupé, jeune et brillante scientifique de 19 ans, et Jimmy : un ado de 15 ans, fonceur et nonchalant comme beaucoup de garçons de son âge, mais qui a l’apparence d’un gorille de 120 kg.

Si sa faculté de parler reste un mystère, son instinct animal lui est très utile que ce soit pour chanter au sein d’un groupe à succès ou pour accompagner sa sœur dans de dangereuses expéditions sur tous les continents.

Jimmy Tornado T1 bandeau page 12

Ce duo improbable – belle ingénieure sérieuse et surdiplômée et gorille désinvolte et extraverti – se retrouve ainsi à Tokyo pour reprendre le contrôle d’un Mécha : un robot géant anthropomorphe, sur la banquise de l’Antarctique pour entamer le dialogue avec un pilote extraterrestre dont le vaisseau a été enfoui sous la glace depuis 3 000 ans, au sein du musée de l’Acropole à Athènes pour empêcher la méduse de prendre possession d’une jeune actrice qui s’est couverte du masque de la gorgone ou dans les égouts de San Diego à juguler une invasion s’arachnides géants.

Jimmy Tornado

Cet album se compose de cinq courts récits d’une dizaine de pages dans lesquels Jimmy Tornado et sa sœur résolvent à chaque fois une énigme par leur réflexion et leur force réunies. C’est rapide, dynamique, avec suffisamment d’humour et d’inventivité pour capter l’attention de jeunes lecteurs, dès leurs 10 ans. Aucun temps mort dans des intrigues qui font la part belle à des thématiques contemporaines : protection de la nature, dangers des manipulations génétiques ou de l’intelligence artificielle mal contrôlée, le tout mâtiné de rebondissements relevant du genre fantastique.

Jimmy Tornado T1 page 42

La lecture est aussi pimentée par les zones d’ombres de la fondation Tornado. Qu’est devenu Gabriel Tornado ?

Est-il encore vivant ? Quels sont les secrets de la naissance de Jimmy ?

Quel est donc ce mystérieux méchant qui veut nuire à la famille Tornado ?

Jimmy Tornado T1 cases page54

Cette sympathique bande dessinée québécoise sans prétention est l’œuvre du duo Frédéric Antoine, au scénario, et Jean-François Vachon, pour un dessin informatisé vif et coloré. Cet univers décalé est le fruit de plusieurs influences : du cinéma fantastique, avec des références au film « The Thing » de John Carpenter, par exemple, au comics de super-héros ainsi qu’au dessin et aux caractères du monde du manga. Nul doute qu’une fois toutes ces influences assimilées et digérées, la série gagnera en épaisseur et en originalité, et pourquoi pas dès le tome 2 intitulé : « Péril au fond des mers » ?

Laurent LESSOUS (l@bd)

« Jimmy Tornado T1 : Atlas ne répond plus » par Jean-François Vachon et Frédéric Antoine

Éditions Presses aventure (11,90 €) – ISBN : 978-2-89751-284-2

Galerie

Les commentaires sont fermés.