« Frnck T2 : Le Baptême du feu » par Brice Cossu et Olivier Bocquet

Révélée par l’hebdomadaire Spirou où elle a débuté en novembre 2016, cette série tout public pourrait bien rapidement devenir un nouveau succès du prestigieux catalogue Dupuis.

Âgé de 13 ans, Franck fuit l’orphelinat où il vit depuis toujours, afin d’échapper une fois de plus à la nouvelle famille qui souhaite l’accueillir. Découvert dans une forêt par le jardinier alors qu’il était encore bébé, il y revient avec l’espoir d’y trouver les traces susceptibles de lui permettre de retrouver ses parents. Poursuivi par le chien du gardien d’un parc préhistorique voisin en construction, Franck plonge dans un lac. Lorsqu’il rejoint la surface, il découvre avec surprise qu’il a franchie une faille spatiotemporelle qui l’a conduit au cœur de la préhistoire. Il y est adopté par la famille de nomades de Justine et Gérard, qui s’expriment en utilisant seulement les consonnes. Frnck enseigne alors les voyelles à ses nouveaux compagnons, qu’il incite, pour leur sécurité, à vivre dans une grotte. Le froid, la faim, les bêtes sauvages, la viande crue, la tribu rousse rivale… désespèrent l’adolescent nostalgique du monde moderne. Heureusement, la jolie Kenza est là pour lui remonter le moral et le suivre dans ses étranges expériences. Il invite ses nouveaux amis à savourer la viande cuite au feu, ce feu si chaleureux qui peut devenir une arme redoutable pour leurs ennemis les Roux…

Non dénué d’humour, ce récit alerte alterne séquences dramatiques et franche rigolade, porté par un graphisme dynamique et plaisant. Brice Cossu né le premier janvier 1982 à Revin dans les Ardennes belges, publie son premier album (« Rémission », scénario d’Yves Swolfs) aux éditions Soleil. Débute alors une importante production pour cet éditeur (« La Geste des Chevaliers Dragons » et « Paradis perdus », scénarios Ange), mais aussi « Carthago Adventures » (scénario Christophe Bec) pour Les Humanoïdes associés, « Complot » (scénario Alcante) pour Delcourt, « Angie » pour Casterman, « Le Dauphin, héritier des ténèbres » (scénario Maxe L’Herminier) pour Drugstore/Glénat…

C’est après avoir effectué divers métiers qu’Olivier Bocquet, né le 9 mars 1974 aborde la bande dessinée avec « La Colère de Fantomas » chez Dargaud et « Le Prédicateur » chez Casterman, où il imagine aussi « Terminus » : la conclusion du « Transperceneige », pour Jean-Marc Rochette. On peut regretter une intrigue un peu légère : la découverte d’un univers préhistorique par un jeune garçon d’aujourd’hui ne sera pas suffisante pour alimenter les prochains albums. Excepté cette réserve facile à corriger, par l’originalité du thème, son héros attachant, ses images superbes (sans oublier les couleurs lumineuses de Yoann Guillo), et un rythme de parution soutenu, « Frnck » réunit tous les ingrédients d’un succès durable auprès d’un large lectorat.

Henri FILIPPINI

Lire aussi la chronique du premier tome ici : « Frnck T1 : Le Début du commencement » par Brice Cossu et Olivier Bocquet.

« Frnck T2 : Le Baptême du feu » par Brice Cossu et Olivier Bocquet

Éditions Dupuis (10,95 €) — ISBN : 9 782 800 167 435

Galerie

Les commentaires sont fermés.