« The Monkey Family » par Margo Renard

Il arrive un âge où l’adolescent doit explorer seul le monde mystérieux qui existe en dehors de sa famille protectrice. Il en revient plus fort d’une expérience initiatrice enrichissante. C’est ainsi que le voyage périlleux du petit singe Ba dans la forêt interdite nous est conté avec force anecdotes amusantes. De quoi donner la banane à de nombreux jeunes lecteurs.

 Ba est un petit singe qui a tout pour être heureux. Il grandit au sein d’une famille nombreuse et aimante qui habite un petit village de huttes bien protégé, en hauteur — sur les branches d’arbres tropicaux —, des nombreux prédateurs de la jungle.

Il joue avec ses amis dans les lacs des clairières et discute beaucoup avec Haï et Moh : ses deux meilleurs camarades.

C’est l’âge où l’on se confie de plus en plus. Et Ba a besoin de partager ce qui le tracasse énormément et qu’il ne peut pas avouer à ses parents. Il ne supporte plus de manger de la banane à tous les repas !

The Monkey Family pages 6 7

Car dans la Monkey Family, la banane est à l’honneur tous les jours, sous toutes ses formes : fleurs de banane Tatin, ragoûts de banane en gelée de banane, suprêmes de banane, flan de banane, etc., etc.. Et Ba n’en peut plus de ce régime exclusif surtout à l’approche de la 10 422ème fête de la banane avec défilé Banana Party et dégustation du fruit sous toutes ses formes. Ainsi quand son espiègle copain Haï lui fait découvrir et apprécier un nouveau fruit, ce qu’il appelle la « banane de terre » et qui ressemble à un ananas, Bah saute sur l’occasion et veut faire partager à tout le village ce nouveau goût.

The Monkey Family pages 10 11

Seulement, le jour de la fête de la banane, rien ne se passe comme prévu : le banquet organisé avec de la « banane de terre » attire une nombreuse faune qui saccage le village simiesque. Le secret des jeunes quadrumanes est alors éventé ; leur nouveau fruit a été cueilli dans la forêt interdite. Jugés responsables et coupables, le verdict des sages tombe vite : les trois jeunes, Ba, Haï et Moh sont renvoyés de la communauté. Ils doivent aller prendre conseil auprès de Bun-Cha : le grand sage de la forêt qui a « la solution à tous les problèmes. Même pour la mauvaise haleine de mamie ! »

Commence alors, pour les trois singes impatients, un périple mouvementé dans la forêt interdite. Ils croisent des oiseaux pour le moins irrespectueux, un panda extraverti, une meute de crocodiles affamés, un pangolin volant et le tueur de la jungle qui se révèle être un vieux tigre affamé, mais édenté et à qui la sagesse est venue avec l’âge.

The Monkey Family page 18

Cette amusante fable moderne est dynamisée par de savoureux dialogues au ton contemporain et par un graphisme délié et souple, facilement lisible. Dans de beaux décors aquarellés, aux couleurs parfois surprenantes, vivent des animaux attachants par leurs caractères parfaitement identifiables, tant la dessinatrice réussit à transcrire les variations de leurs expressions.

Après avoir travaillé dans l’animation et les jeux vidéo, Margo Renard réussit son entrée dans le monde du 9e art. Son premier album jeunesse, au format d’un vrai roman graphique, est un sympathique récit d’initiation qui marque les débuts tout en délicatesse des éditions La Palissade — au riche catalogue d’albums pour la jeunesse — dans le secteur de la bande dessinée.

The Monkey family 4ème de couverture

Laurent LESSOUS (l@bd)

« The Monkey Family » par Margo Renard

Éditions La Palissade (14,50 €) – ISBN : 979-1-0913-3033-6

Galerie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>