Un portrait de la France par François Boucq !

Longtemps collaborateur de Moebius, Jean Annestay dirige aujourd’hui les dynamiques éditions I qui démarrent un ambitieux programme de mise en exergue de travaux dormant dans les ateliers d’artistes : jeunes talents ou auteurs renommés. En attendant des ouvrages signés Benito Jacovitti, Christian Rossi ou Max Cabanes, le premier album sortant sous ce label, « Portrait de la France » dû au libre penseur François Boucq, est une grande leçon de bistrosophie en huit chapitres, animée par le truculent tigre du Bengale Jérôme Moucherot !

Ce sont de courtes bandes dessinées peu connues (parues dans des revues aussi diverses que Mon Nord-Pas-de-Calais ou Fluide glacial et dans divers collectifs, ainsi qu’un inédit destiné au départ à être lu sur portable et liseuse) et des illustrations (réalisées pour Science et Vie junior, Libération, La Charente libre, la série des « San Antonio », des pochettes de CD… ou seulement postées sur Facebook), toutes réparties par thématiques autour des coutumes et des travers de la France : une certaine décrépitude, une insécurité française, des solutions bien hexagonales, la France enveloppée, le Français ce grand sportif, les vacances sport national, un éternel retour…

            Voilà donc une formidable façon de voir l’œuvre de Boucq d’un autre œil et d’être, une fois de plus, entièrement convaincu et épaté par son immense talent graphique et narratif !

Gilles RATIER 

« Portrait de la France » par François Boucq

Éditions I (18 €) — ISBN : 978-2-37650-001

Il existe un tirage de luxe en deux volumes numérotés et signés sous étui (135 €)

Galerie

Les commentaires sont fermés.