« Mort & Vif » par David Prudhomme et Jef Hautot

Road-movie complètement allumé, la nouvelle bande dessinée du dessinateur David Prudhomme (« Rébétiko », « Vive la marée ! » avec Pascal Rabaté, etc.) et du scénariste Jean-François Hautot (c’est un camarade de classe de Prudhomme, quand il était à l’école de BD d’Angoulême, qui lui a notamment écrit l’inclassable « Port Nawak », en 1999) est une comédie absurde aussi sociale qu’interrogative.

Philippe Moline, dit Flip, ouvrier à l’usine ardéchoise Deleter (un leader dans la fabrication des ouvre-boîtes et des clés à sardines), n’est pas dans son assiette : on pourrait même dire qu’il est plutôt désespéré… En effet, alors qu’il a dérobé subrepticement et régulièrement les produits de l’entreprise pour construire, patiemment et en prenant le plus grand soin, une Tour Eiffel pour offrir à sa copine, cette dernière lui a laissé un mot pour lui dire qu’elle le quitte : car sa clé n’ouvre plus la porte de son cœur ! Plutôt que de descendre machinalement du bus qui l’amène à l’usine, le jeune homme dépité décide de ne plus retourner travailler et monte, sur un coup de tête, dans la voiture d’un joueur de djembé gentiment déjanté (et passablement alcoolique), partant pour une équipée plus inquiétante que sauvage. Dans le même temps, le patron de l’usine a profité du week-end pour mettre la clé (à sardines ?) sous la porte et se prépare à fuir à l’étranger…

            Prudhomme représente son protagoniste qui broie du noir comme une ombre sombre et effilée croisant des personnages prisonniers dans des cases séparées, entre-elles, par un mince filet et qui sont disposées de façons différentes à chaque page. Du patron voyou aux employés subissant le joug du quotidien, en passant par cet étonnant conducteur fou, tous s’agitent plus ou moins vainement dans un étonnant scénario bien barré, mis remarquablement en scène par des trouvailles graphiques peu habituelles ! À lire et à relire, sans modération…

Gilles RATIER

« Mort & Vif » par David Prudhomme et Jef Hautot

Éditions Futuropolis (19 €) – ISBN : 978-2-7548-1023-4

Galerie

Une réponse à « Mort & Vif » par David Prudhomme et Jef Hautot

  1. Mogère dit :

    Une présentation alléchante et un commentaire agréable qui pousse à en découvrir plus!